L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Insolite : un fauteuil araignée

Par V.M
,
le 17 janvier 2018
Les fauteuils s'inspirent des araignées
Les fauteuils s'inspirent des araignées © Eclat
Huit pattes, des silhouettes arrondies et menaçantes... Non, il ne s'agit pas d'araignées, mais bien d'une collection de fauteuils, imaginée et conçue par le designer et artiste Marc Ange. Zoom.
S'assoir sur une araignée, voilà une perspective peu ragoûtante, mais qui aurait au moins le mérite de soigner de nombreuses phobies ! Pour ceux qui tenteraient bien l'expérience, mais en douceur, vous pouvez toujours vous assoir sur l'une des dernières créations du designer et artiste Marc Ange.
Ce dernier, dans le cadre du Miami Art Basel, a dévoilé du 5 au 10 décembre dernier une installation au Faena Hotel Miami. En guest star : une collection de fauteuils sobrement mais très justement baptisée : Les Araignées.
En formation autour de cette grande estrade, les pièces apparaissent comme menaçantes, avec leurs formes arrondies et leurs huit longues pattes qui rappellent au premier coup d'œil les arachnides. Et pour cause "Les Araignées s'inspirent du comportement menaçant des petites créatures qui ont hanté mes rêves d'enfance et sont la raison pour laquelle Le Refuge existe", explique Marc Ange dans un communiqué.
Ils ont été présentés lors du Miami Art Basel
Ils ont été présentés lors du Miami Art Basel © Eclat
 

Des araignées oui, mais design

Mais à y regarder de plus près, ces fauteuils ressemblent évidemment plus à des pièces design qu'à de véritables araignées. Ici, pas de pattes velues, ni d'yeux inquiétants et autres crochets acérées. Un siège circulaire est placé sur un corps hémisphérique, lui-même suspendu par huit pieds en métal avec des finitions or, argent ou cuivre. Recouverts d'un tissu Sunbrella, les fauteuils peuvent être placés en intérieur comme en extérieur. Ils reposent sur une assise et un dossier rembourrés et peuvent-être personnalisés avec divers tissus.
Bref, autant de particularités qui les différencient de leurs cousines. Même si quelques-uns devront s'armer de courage pour s'y assoir !
 
"Les Araignées sont la mémoire de mes peurs d'enfant"
Maison à part : Comment vous est venue l'idée de vous inspirer d'araignées pour créer ces fauteuils ?
Marc Ange : Les Araignées sont la mémoire de mes peurs d'enfant et « la raison d'être » du Refuge ( la première pièce de ma collection ) . Rien ne pouvant exister sans son contraire ...
L'araignée est un animal qui m'a toujours fasciné et inquiété à la fois, et qui hante de nombreux recoins de l'inconscient humain.
Maison à part :
Quels matériaux avez-vous utilisé et pourquoi ?
Marc Ange : Les Araignées sont faites d'une partie en tissus, accueillante et chaude, suspendues sur de fines pattes métalliques. Le contraste des matériaux se marie avec celui des volumes. Il y a quelque chose de féminin dans cette composition, une forme de d'harmonie subtile entre risque et tentation.
Maison à part :
N'est-ce pas un pari risqué que de développer un fauteuil ressemblant à une araignée ? Un animal qui dans l'imaginaire collectif n'a pas vraiment bonne presse.
Marc Ange : Je ne sais pas si c'est risqué, mais je pense que l'identité conceptuelle de l'araignée est riche en symbolique, et qu'elle ne laisse pas grand monde indifférent...
Maison à part : Ces fauteuils originaux s'inscrivent-ils directement dans votre conception du design où sont-ils au contraire une exception ?
Marc Ange : Ces fauteuils, comme le Refuge, sont les pièces de ma collection personnelle, qui n'est le fruit d'aucune commande. Je n'ai pas une seule et unique conception du design, le design a pour moi autant de facettes que de projets, de contextes et de personnes qui leur donne vie.
Je dessine tous les jours des produits, des objets ou des intérieurs pensés avec stratégie pour des but précis.
Certains projets trempent plus profondément que d'autres dans la vibration artistique des créateurs.
Insolite : un fauteuil araignée
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic