L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Quand une icône du design industriel se fait oeuvre d'art...

le 26 juin 2015
La chaise A de Tolix imaginée par Xavier Pauchard fête ses 80 ans. L'occasion de revenir sur l'histoire de cette icône du design industriel en acier brut verni et d'en découvrir des versions résolument originales, spécialement réalisées par des artistes.
Vous ne connaissez peut-être pas son nom, mais sa silhouette, si. Vous l'avez forcément déjà aperçue dans un atelier, dans un bureau ou à l'extérieur, sur la terrasse d'un café ou dans un jardin. Elle, c'est la chaise A de Tolix, imaginée par Xavier Pauchard en 1935. A l'instar de la chaise la chaise de bistrot en bois courbé de Thonet ou encore de la RAR Rocking Chair conçue par Charles & Ray Eames, elle est devenue une véritable icône du design et, plus précisément, une icône du design industriel.
"Simple artisan, Xavier Pauchard a fondé l'entreprise Tolix en Bourgogne au début du XXème siècle. Sous son égide, la marque a connu un succès mondial", synthétise Chantal Andriot, actuellement à la tête de la société. Un succès qui dure puisque 80 ans après sa création, la chaise est encore distribuée et vendue. Non seulement elle mais aussi toutes ses déclinaisons : le fauteuil D, le tabouret avec dossier, le fauteuil A56, le tabouret H... Des pièces historiques qui restent fidèles à l'identité de la chaise A tout comme les pièces conçues par des designers extérieurs.
Depuis plusieurs années, Tolix a en effet pris l'habitude de travailler avec des personnalités du monde du design. Parmi eux : Sebastian Bergne, Normal Studio, Frédéric Gaunet et Patrick Norguet... Il en résulte des déclinaisons - accessoires, tables, rangements, mobilier pour enfant - qui viennent agrandir la famille Tolix. Par ailleurs, une collaboration avec 'Les Couleurs Suisses' a également vue le jour pour créer la collection "Les Couleurs® Le Corbusier", les quatre coloris de l'architecte viennent ainsi s'ajouter au nuancier de Tolix, doté en tout de 55 teintes.
La suite de l'article et plus de photos en page suivante.
Quand une icône du design industriel se fait oeuvre d'art...
à lire aussi

Une exposition chez Persona Grata, à Paris

Chaise A
Chaise A © Tolix/Persona Grata
A l'occasion des 80 ans de la chaise A, une page de l'histoire de Tolix vient à nouveau de s'écrire puisqu'une exposition inédite a été organisée pour célébrer cet anniversaire. Sous l'égide de Kilian Schindler, huit designers ont été invités à la revisiter. "Ils ont eu la tâche d'étudier, de retravailler et d'interpréter à leur façon les caractéristiques que j'en avais dégagées", explique-t-il. Et d'ajouter : "chacun d'entre eux devait être capable de représenter concrètement l'une des facettes de la Chaise A".
Il en découle des créations surprenantes comme celle de Konstantin Grcic qui ne s'apparente pas à une chaise comme on aurait pu s'y attendre mais prend la forme d'un grand seau dérivé de la colonne vertébrale en tôle de la chaise A (dénommée "Palmette" dans le jargon de Tolix). Étonnante également, la création, ou plutôt l'installation du studio Formafantasma : "nous avons simplement suspendu la chaise sur une structure avec, de l'autre côté du balancier, un morceau de métal du même poids qu'elle", expliquent les designers. D'autres ont joué sur l'intégration de nouveaux matériaux comme le cuir ou encore sur l'ajout d'éléments comme des rivets métalliques ou encore sur de l'impression numérique pour donner à la chaise des motifs. De nouvelles parures qui laissent à penser que la chaise a encore un bel avenir devant elle !
Découvrez les images de ces déclinaisons originales de la chaise A en pages suivantes.
Exposition "Face To Face
With An Icon"
chez Persona Grata
du 4 au 27 septembre 2015
71, boulevard de Sébastopol
75002 Paris
Tèl. : 01.42.33.15.15
Plus de renseignements sur le : www.persona-grata.com
Une exposition chez Persona Grata, à Paris

La chaise A revisitée par Bethan Laura Wood

La chaise A revisitée par Bethan Laura Wood - Chaise TOLIX A
La chaise A revisitée par Bethan Laura Wood - Chaise TOLIX A © TOLIX/Persona Grata
Commentaire du designer : "Mes deux sources d'inspiration sont deux icônes féminines : Maria, l'héroïne et robot androïde du film de Fritz Lang, Metropolis - qui date à peu près de la même époque que la chaise, et Elizabeth d'Angleterre. Cette reine importante portait des robes très féminines et évoluait dans un monde d'hommes. La palmette du dossier de la chaise A évoque le "corps baleiné" (précurseur du corset), qui donnait au corsage de la robe une forme de triangle, comme en portait la reine. Pour cette chaise en métal perforé, j'ai créé un motif qui anime la surface en jouant sur des petits disques de cuir colorés et des rivets métalliques. On retrouve donc ce mélange de féminité et de performance industrielle. C'est une sorte d'hommage à la femme de caractère."
La chaise A revisitée par Bethan Laura Wood

La chaise A revisitée par le studio Formafantasma

La chaise A revisitée par le studio Formafantasma - Chaise TOLIX A
La chaise A revisitée par le studio Formafantasma - Chaise TOLIX A © TOLIX/Persona Grata
Commentaire des designers : "Notre idée, c'est de laisser le public en savoir plus sur cette chaise. Nous n'avons ni modifié ni rajouté d'éléments au design originel. Nous l'avons simplement suspendue sur une structure avec, de l'autre côté du balancier, un morceau de métal du même poids que la chaise. Le public peut ainsi découvrir le process de production et expérimenter l'usage efficace qui est fait du métal".
La chaise A revisitée par le studio Formafantasma

La chaise A revisitée par Giulio Ridolfo

La chaise A revisitée par Giulio Ridolfo - Chaise TOLIX A
La chaise A revisitée par Giulio Ridolfo - Chaise TOLIX A © TOLIX/Persona Grata
Commentaire du designer : "J'étais ravi d'explorer le thème en liaison avec la "peau" de l'objet. Au delà d'un choix de couleur, je me suis demandé quel impact aurait une sorte de tatouage sur cette icône. Moi qui travaille beaucoup avec le tissu, j'ai imaginé cette espèce de micro-motif qui recouvre entièrement la chaise".
La chaise A revisitée par Giulio Ridolfo

La chaise A revisitée par Sebastian Herkner

La chaise A revisitée par Sebastian Herkner - Chaise TOLIX A
La chaise A revisitée par Sebastian Herkner - Chaise TOLIX A © TOLIX/Persona Grata
Commentaire du designer : "Dans tous mes projets, il y a une conjonction et une composition de matériaux et de couleurs. J'ai envie de donner une âme aux objets que je dessine. Cette fois, j'ai voulu combiner le chic industriel et quelque chose d'artisanal. Je vis à Offenbach, qui a longtemps été la ville du cuir en Allemagne. J'ai donc utilisé des lacets de cuir de différentes couleurs pour adoucir la chaise, en tôle perforée. C'est également un hommage au mobilier colonial en rotin qui était les premières chaises outdoor".
La chaise A revisitée par Sebastian Herkner

La chaise A revisitée par Lex Pott

La chaise A revisitée par Lex Pott  - Chaise TOLIX A
La chaise A revisitée par Lex Pott - Chaise TOLIX A © TOLIX/Persona Grata
Commentaire du designer : "La chaise Tolix a été créée en tôle galvanisée, ce qui devait la protéger des outrages du temps. J'ai utilisé différents métaux comme l'acier, le cuivre, le laiton, oxydés, pour montrer le processus de vieillissement. Quand ces métaux vieillissent, ils changent de couleur. J'ai accéléré le temps par l'oxydation et la patine ce qui correspondait au thème de altération".
La chaise A revisitée par Lex Pott

La chaise A revisitée par Konstantin Grcic

La chaise A revisitée par Konstantin Grcic  - Chaise TOLIX A
La chaise A revisitée par Konstantin Grcic - Chaise TOLIX A © TOLIX/Persona Grata
Commentaire du designer : "La « Chaise A » de Tolix est une icône dans l'histoire de la chaise. Fabriquée en tôle et tube, elle combine légèreté et résistance, esthétique industrielle et artisanat. Lorsque Kilian Schindler et Tolix ont invité mon bureau à créer un objet basé sur le modèle A, il nous a paru évident que, quoi que nous fassions, cela ne devait pas être une chaise.
Charlotte Talbot, mon assistante, a imaginé la construction d'un grand seau dérivé de la colonne vertébrale en tôle de la chaise A (dénommée "Palmette" dans le jargon de Tolix). 14 Palmettes ont servi à déterminer la taille et la forme du seau. Cet objet n'aurait pu exister sans la chaise A. C'est tout simplement un grand seau, en tôle et tube, fabriqué à l'usine Tolix".
La chaise A revisitée par Konstantin Grcic

La chaise A revisitée par Julien Ceder

La chaise A revisitée par Julien Ceder - Chaise TOLIX A
La chaise A revisitée par Julien Ceder - Chaise TOLIX A © TOLIX/Persona Grata
Commentaire du designer : "J'ai choisi de créer l'effet d'un jet de peinture jaune pour représenter l'effervescence du Champagne. Cette couleur d'un jaune foncé, est liée à la Maison Veuve Clicquot depuis 1877, elle retranscrit l'esprit vitaminé de la marque, le fruit de ses vins, l'inventivité qui caractérise ses innovations. Pour le champagne comme pour la chaise A, il s'agit d'héritage mais aussi de modernité et de dynamisme".
La chaise A revisitée par Julien Ceder

La chaise A revisitée par Julie Richoz

La chaise A revisitée par Julie Richoz - Chaise TOLIX A
La chaise A revisitée par Julie Richoz - Chaise TOLIX A © TOLIX/Persona Grata
Commentaire du designer : "À première vue, la Chaise A de Tolix est bien éloignée d'une chaise en bois décorée et peinte. Pourtant, j'ai eu de suite en tête une chaise en bois chinée dans une brocante, lorsque j'avais dix-sept ans. J'avais adorée ses couleurs audacieuses. Chaque détail, chaque volume étaient soulignés par une couleur. La chaise A, même si elle évoque
un autre type d'imaginaire n'en arbore pas moins un certain type
de décor, profondément lié à sa fabrication. La tôle embossée pour
la rigidifier, l'assise percée pour que l'eau s'écoule, les nombreuses soudures visible : ce sont toutes ces petites marques qui racontent la fabrication et ornent la chaise pour lui donner son caractère. Ce sont ces éléments que j'ai peints à la main. Et comme elle est un volume, et non uniquement une surface comme le serait un tapis, son décor devient dynamique. Cela m'a permis aussi d'évoquer cet art populaire qu'est la "customisation" d'un objet. Et comme c'est un anniversaire, ma palette est vive et festive !".
La chaise A revisitée par Julie Richoz
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic