L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Le Sénat valide l'utilisation du PEL pour l'achat de meubles neufs

Par R.N.-B.
,
le 23 avril 2015
Mobilier
Mobilier © hepul75
Deux amendements à la loi Macron ont été votés au le Sénat. Ils permettront aux Français de débloquer 10.000 euros de leur PEL pour acheter du mobilier neuf. Une mesure temporaire qui ravit déjà les professionnels du meuble, qui espèrent jusqu'à 12% de ventes supplémentaires.
Pourra-t-on bientôt utiliser l'argent capitalisé sur un plan d'épargne logement (PEL) pour meubler sa maison ? La voie est ouverte, en tout cas, par deux amendements à la loi Macron, déposés par le sénateur de Haute-Saône Michel Raison, et adoptés par la Haute assemblée le 17 avril dernier.
Concrètement, ce dispositif permettra aux Français déjà propriétaires de leur logement, de débloquer une partie de leur PEL sans le "casser", afin d'acheter du mobilier neuf pour un usage non professionnel. La mesure est plafonnée à 10.000 euros, et applicable uniquement jusqu'au 31 décembre 2017.

Une première victoire pour la filière meuble

Une mesure adoptée, et c'est la filière meuble qui respire ! Dans un communiqué commun, la Fédération française du négoce, de l'ameublement et de l'équipement de la maison (FNAEM) et l'Union nationale des industries françaises de l'ameublement (UNIFA) ont salué un dispositif "sans coût pour les finances publiques" qu'ils réclamaient depuis plusieurs mois.
L'industrie est, en effet, victime de la dégradation du marché de l'ameublement, qui connaît des baisses de 2 à 3% chaque année depuis 2012. Si elle est définitivement intégrée dans la loi Macron, la mesure pourrait entraîner "une augmentation de la consommation de meubles comprise entre 5 et 12%", en particulier pour le mobilier haut-de-gamme "encore largement fabriqué en France", précisent les deux fédérations.
Notez qu'il y avait déjà eu deux précédents, dans les années 80 et 90. Ils avaient permis de relancer, respectivement le marché de la cuisine et celui de l'ameublement et de l'équipement ménager.
Le Sénat valide l'utilisation du PEL pour l'achat de meubles neufs
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic