L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Maisons du Monde récompense des projets qui prennent soin de la planète

Par Stéphanie Thibault
,
le 17 octobre 2018
La banquette imaginée par Toscan Giri
La banquette imaginée par Toscan Giri © Maisons du monde
Engagé dans une démarche éco-responsable, Maisons du Monde entend faire de l'éco-conception la façon de penser les meubles de demain. Pour sensibiliser à ces questions les futurs designers, l'enseigne a lancé un prix de la création durable, et vient de remettre ses Trophées 2018 à des étudiants pleins de talent.
Ils ne sont pas encore diplômés mais leurs créations ont déjà séduit un jury. Laura Capuano et Toscan Giri, étudiants en design, ont été récompensés le 11 octobre dernier, à l'occasion de la deuxième édition des Trophées Maisons du Monde de la création durable. Lancé en 2017, ce prix a deux objectifs : promouvoir les jeunes talents, mais aussi les sensibiliser au développement durable à travers l'éco-conception.
Engagé dans une démarche éco-responsable, Maisons du Monde s'attache, depuis plusieurs années déjà, à réduire son impact sur l'environnement. L'enseigne a donc mis l'éco-conception au cœur de son activité, près de 60 % des meubles en bois distribués en magasins répondant ainsi à un critère de durabilité (du choix des matériaux à la fabrication, en passant par le transport, mais aussi son utilisation, et surtout sa fin de vie). Pour éveiller les créateurs de demain à ces questions, elle a également créé un concours. Dans ce cadre, les étudiants des écoles de design françaises sont invités à réfléchir à toutes les étapes du cycle de la vie d'un meuble.
La lampe de chevet conçue par Laura Capuano
La lampe de chevet conçue par Laura Capuano © Maisons du monde
 
Récompensé dans la catégorie "Meubles", Toscan Giri, étudiant à l'ESADSE de Saint-Etienne, a imaginé une méridienne, fabriquée à partir de bois certifié FSC® (c'est-à-dire issu de forêts gérées durablement), avec des éléments entièrement démontables et 100% recyclables. Dans la catégorie "Décoration", c'est Laura Capuano, étudiante à l'école Condé à Nice, et sa lampe de chevet évolutive et modulable qui ont conquis le jury.
Maisons du Monde et ses partenaires, dont Eco-mobilier, FSC®, l'ADEME ou encore la Fondation pour la Nature et l'Homme, ont ainsi remis à chacun d'entre eux un chèque de 2.500 €, et offert la possibilité de réaliser un stage au sein des équipes de designers de Maisons du Monde. Et surprise pour les deux gagnants : leurs créations seront également bientôt commercialisées par l'enseigne.
Un Prix Spécial FSC® a aussi récompensé le portant à vêtements dessiné par Nolwen Praizelin, et le Prix du Public "Like it", le projet de Justine Fournier et Romain Pierrot, un assemblage de coussins élu sur la page Facebook de Maisons du Monde. Les candidatures pour l'édition 2019 de ces Trophées seront bientôt ouvertes. Une jolie façon de montrer que l'éco-conception rime avec style.
Laura Capuano, Nolwen Praizelin, Justine Fournier et Romain Pierrot, lauréats des Trophées Maisons du Monde de la création durable 2018
Laura Capuano, Nolwen Praizelin, Justine Fournier et Romain Pierrot, lauréats des Trophées Maisons du Monde de la création durable 2018 © Maisons du monde
 
Maisons du Monde récompense des projets qui prennent soin de la planète
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic