L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Baisse généralisée des prix en France, selon la Fnaim

le 12 janvier 2009
Conjoncture immobilier
Conjoncture immobilier © MAP
Les prix ont chuté de façon significative en 2008. Pour la Fnaim, qui dévoile ses chiffres ce mardi, cette baisse approche les 5% sur l'année. Retrouvez les dernières tendances parues.
Les prix de l'immobilier ont chuté en 2008 "d'un peu moins de 5% sur l'ensemble de la France" indique Henri Buzy-Cazaux, qui doit annoncer les chiffres de la Fédération nationale des agents immobiliers (Fnaim) ce mardi 13 janvier. "C'est une baisse significative et généralisée, puisqu'elle touche Paris et la Province", explique M. Buzy-Cazaux. "La baisse est certes plus forte en Province qu'à Paris qui est un marché robuste, mais elle est réelle. Seules trois régions résistent à ce repli massif des prix. Cependant, il n'y a pas de conclusion à tirer sur ces poches de résistances. La tendance générale, c'est la baisse" juge M. Buzy-Cazaux. Les noms des trois régions résistantes ne seront dévoilés que ce mardi à l'occasion d'une conférence de presse.
Cette estimation est supérieure à celle indiquée par le réseau Century 21. Le réseau d'agences a annoncé le 6 janvier, des prix moyens du m2 en baisse de 1,63% sur l'ensemble de la France en 2008. Ses prévisions de baisse pour l'année 2009 sont comprises entre 6 et 10% sur toute la France.
Une estimation confirmée par seloger.com, site d'annonces sur internet : "Nous anticipons une baisse des prix de l'ordre de - 10 % sur l'ensemble de l'année" peut-on lire dans un communiqué publié lundi 12 janvier.
Ce début d'année a en effet coïncidé avec la publication de nombreux baromètres immobilier. Tous confirment l'accélération de la chute des prix ces derniers mois. Celui de Particulier à Particulier indiquait une baisse trimestrielle de 3,6% pour les appartements et une baisse semestrielle de 4,4% pour les maisons en fin d'année. Selon les estimations de MeilleursAgents.com paru fin décembre, la baisse des prix cumulée des mois d'octobre et de novembre 2008 atteindrait 2,1% sur deux mois.

Une "situation de blocage" pour le Crédit Foncier

"Le marché est en situation de blocage : les acquéreurs potentiels attendent une baisse significative des prix (...) si la demande potentielle est toujours forte. Elle a perdu (...) la capacité financière d'accéder au marché" indiquait quant à lui le Crédit Foncier dans son enquête trimestrielle sur les marchés immobiliers publiée en janvier.
Baisse généralisée des prix en France, selon la Fnaim
Nous vous recommandons

Habilement transformé, cet ancien couvent où le charme et l'élégance des vieilles pierres se marient parfaitement au confort moderne.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic