L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Acheter : oui, mais...

Par P.P.
,
le 29 janvier 2008
Le souhait de devenir propriétaire est toujours important chez les Français, selon une étude réalisée par Empruntis.com en partenariat avec Market Audit. Mais les sondés s'avèrent sceptiques sur le véritable impact des mesures fiscales et partagés sur l'avenir du marché français.
Hausse des taux, crise des subprimes aux Etats-Unis, atterrissage des prix, mesures fiscales… L'année 2007 a été relativement mouvementée dans le secteur de l'immobilier. Et ces événements n'ont pas été sans conséquence sur les sentiments des Français sur leur futur statut de propriétaire, selon une étude du courtier en ligne Empruntis.com réalisée en partenariat avec Market Audit. Ainsi, si 63% des personnes interrogées ont toujours l'intention de devenir propriétaires, dont 22% dans le courant de l'année, la plupart des sondés restent sceptiques sur l'impact réel des mesures fiscales annoncées pour relancer l'acquisition. A 47%, elles "estiment qu'elles n'aideront en rien les ménages modestes à acquérir un logement."

Les mesures fiscales, "pas la solution miracle"

15% des personnes ayant contracté un prêt immobilier après le 6 mai déclarent néanmoins que les mesures fiscales les ont décidées à franchir le pas. "Un résultat encourageant" selon le courtier en ligne, "d'autant que ces mesures ont été présentées de manière relativement confuse et que beaucoup de zones d'ombre ont perduré jusqu'à la fin de l'été." Mais un résultat qui ne cache pas que la grande majorité ne croie pas à l'effet réel de ces mesures. Notamment 21% qui pensent que "les prix sont de toutes façons trop élevés."
Sur la santé du marché en lui-même, les conséquences de la crise des subprimes américaines sont redoutées : 63% des sondés "craignent que ce phénomène se produise également en France", faisant le parallèle avec la situation précaire des emprunteurs ayant souscrit des prêts à taux variables. Par ailleurs, les avis sont très partagés sur la solidité même du marché : alors que 38% sont confiants, 35% "se disent inquiets : dont 4% très inquiets, redoutant une baisse des prix et 31% un peu inquiets car ils ne sont pas certains de vendre leur bien aussi cher qu'il y a quelques mois."

Un pessimisme toujours d'actualité

Enfin, en ce qui concerne la baisse des prix, même si une majorité -51%- s'accorde sur une stabilité, 21% croient en une baisse tandis que 28% continuent de parier sur une hausse des prix. En conclusion pour Empruntis.com, même si l'attachement renouvelé à la pierre fait de l'achat une vraie priorité pour la majorité, "le phénomène de hausse des prix particulièrement marqué ces dix dernières années constituent un vrai frein dans leur démarche."
Pour le détail de l'étude, cliquez sur suivant.
Etude "Tous propriétaires ?" d'Empruntis.com réalisée en partenariat avec Market Audit auprès de 2000 internautes sur leur positionnement face au marché, publiée le 28 janvier 2008.
Acheter : oui, mais...

"La pierre, une valeur refuge"

empruntis étude proprio 1
empruntis étude proprio 1 © Empruntis.com
Selon l'étude Empruntis.com, seuls un tiers déclarent ne pas penser du tout à l'achat et ne pas considérer cela comme une priorité. A noter que "s'ils ont l'intention d'acheter, les motivations sont diverses" mais "l'agrandissement de la famille" arrive en tête. ils sont en effet 23,5% à répondre vouloir se lancer "en raison de l'arrivée d'un enfant". 15% sont motivés quant à eux par "une situation financière favorable et parce qu'ils jugent les conditions du marché bonnes."
"La pierre, une valeur refuge"

"Acheter, oui si..."

empruntis 2008
empruntis 2008 © Empruntis.com
Parmi les raisons des intentions d'achat, Empruntis note que les futurs acquéreurs affichent en priorité celle de la baisse des prix (près de 50% des réponses), suivie de la rentrée d'argent imprévue.
"Acheter, oui si..."

Bientôt la crise ?

Bientôt la crise ? - empruntis 2008
Bientôt la crise ? - empruntis 2008 © Empruntis.com
80% des internautes interrogés déclarent avoir entendu parlé de la crise des subprimes. 63% craignent que cela arrive en France.
Bientôt la crise ?

Partagés sur l'état du marché

Empruntis 2008
Empruntis 2008 © Empruntis.com
Seuls 38% s'estiment confiants sur la solidité du marché, contre 35% qui se disent inquiets.
Partagés sur l'état du marché

Une baisse des prix ? Pas pour tout de suite

Une baisse des prix ? Pas pour tout de suite - empruntis 2008
Une baisse des prix ? Pas pour tout de suite - empruntis 2008 © Empruntis.com
La majorité des personnes interrogées (51%) pensent que les prix vont rester stables.
Une baisse des prix ? Pas pour tout de suite
Nous vous recommandons

Jouer avec les volumes, permet d'obtenir un intérieur à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic