L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Cambriolage : agir pour minimiser les risques

Par C. Chahi Bechkri
,
le 26 juillet 2010
cambrioleur securite
cambrioleur securite © Fotolia
Le ministère de l'intérieur renouvelle l'opération "Tranquilité vacances" jusqu'au 31 août. Sur simple demande, chaque habitant peut ainsi faire surveiller son domicile par les services de police ou de gendarmerie. Un dispositif qui, pour être efficace, doit s'accompagner de certaines précautions...
Partir en vacances sans avoir peur des cambriolages. Le rêve est devenu réalité pour beaucoup de Français depuis la mise en place par le ministère de l'intérieur de l'opération "Tranquilité vacances". Renouvelée cette année encore jusqu'au 31 août, elle permet de faire surveiller gratuitement son domicile ou son commerce durant une absence prolongée - sept jours au minimum - par les services de police ou de gendarmerie. Un dispositif qui, grande première, s'applique cette année aux péniches et qui, sur le terrain, se traduit par des patrouilles quotidiennes.
Pour en bénéficier, il suffit de remplir un formulaire puis de le déposer au commissariat de police ou à la gendarmerie le plus proche de son domicile au moins 48 heures avant le départ. A partir du moment où l'inscription est enregistrée, le demandeur n'est astreint qu'à une seule obligation : "prévenir en cas de retour inopiné ou de modification de la date et/ou de la durée de vos congés".

Adopter les bons réflexes

Le dispositif n'étant pas infaillible, le ministère conseille tout de même de prendre un certain nombre de précautions avant de partir. Pour minimiser les risques de cambriolage, ce dernier préconise par exemple, de faire suivre son courrier, de faire ouvrir et fermer régulièrement les volets par une personne de confiance pour créer l'illusion d'une présence ou encore de prévenir de son absence les personnes qui restent sur place ou à proximité : gardien, voisins...
Et à tous ceux qui ne partent pas en vacances, Brice Hortefeux confie d'ailleurs une mission d'observation et d'alerte. "Il est important, insiste-t-il, de signaler tout fait suspect pouvant laisser présager la préparation ou la commission d'un cambriolage".
Petit récapitulatif des conseils donnés
par le ministère de l'intérieur en cas d'absence prolongée :
- Avisez vos voisins ou le gardien de votre résidence
- Faites suivre votre courrier ou faites le relever par une personne de confiance : une boite à lettres débordant de plis révèle une longue absence
- Votre domicile doit paraître habité ; demandez que l'on ouvre régulièrement les volets le matin
- Créez l'illusion d'une présence, à l'aide d'un programmateur pour la lumière, la télévision, la radio...
- Ne laissez pas de message sur votre répondeur téléphonique qui indiquerait la durée de votre absence
- Transférez vos appels sur votre téléphone portable ou une autre ligne
Pour accéder au formulaire d'inscription de l'Opération "Tranquillité vacances", cliquez ici.
Cambriolage : agir pour minimiser les risques
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic