L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Christine Boutin au Salon de l'immobilier

Par Marie Desgré
,
le 20 mars 2009
salon immobilier
salon immobilier © MD - Batiactu
Le salon national de l'immobilier s'est tenu pendant quatre jours à Paris dans un contexte de recul des transactions immobilières. La ministre du Logement, Christine Boutin, s'est félicitée du passage de son texte devant le Conseil constitutionnel en espérant que sa loi encouragerait les acquéreurs.
Les transactions immobilières ont chuté de plus de 20% au début de l'année... Qu'à cela ne tienne, le salon national de l'immobilier, qui se tenait de jeudi à dimanche à Paris, attendait 35.000 visiteurs, comptant sur des "prix en baisse" pour aguicher les acquéreurs potentiels. Une baisse toutefois toute relative, les visiteurs découvrant souvent des fossés entre leur budget et les prix du marché. S'il est encore trop tôt pour tirer un bilan de ce salon, la ministre du Logement, qui s'y est rendue vendredi, s'est dit "heureuse" de s'y retrouver, dans un "moment important pour nous tous car la Loi de mobilisation pour le logement et la lutte contre l'exclusion va devenir opérationnelle".
Christine Boutin est revenue sur les censures du Conseil constitutionnel à l'égard de son texte de loi, notant que celles-ci n'avaient "remis en cause aucune des grandes réformes" contenues dans ce texte, "seules le sont les modalités de mise en œuvre". La ministre a longuement rappelé l'inventaire des mesures mises en place depuis son arrivée et dans le cadre de la Loi sur le logement, estimant que la balle était désormais dans le camp des établissements de prêt.
"On en a peu parlé, mais il y a une nouvelle capitale en ce qui concerne notre soutien à l'activité du bâtiment", a indiqué la ministre en rappelant que la rencontre des ministres des Finances européens avaient débouché notamment sur la possibilité d'appliquer de manière permanente les taux réduits de TVA pour la rénovation et la réparation de logements privés.

Adapter le logement à la population vieillissante

En matière de solutions pour adapter le logement à mesure que vieillit la population, Christine Boutin a annoncé avoir confié une mission sur les moyens d'adapter le logement aux évolutions démographiques à Muriel Boulimier. Cette dernière est la présidente du groupe de travail "Changement démographique et vieillissement" à la Fédération européenne du logement social. Dans le cadre de sa nouvelle mission, elle devra conduire une concertation autour de la question de l'adéquation du logement aux nouveaux besoins suscités en termes de logement par le vieillissement de la population, notamment sur le maintien à domicile, l'autonomie et l'accès aux services.
Le prélèvement sur les trésoreries HLM remis sur les rails
Dans la nuit de jeudi à vendredi, le Gouvernement a fait voter à l'Assemblée un amendement au collectif budgétaire 2009 afin de rétablir le prélèvement sur les organismes gestionnaires du logement social à trésorerie excédentaire, une des mesures de la loi Boutin retoquée par le Conseil Constitutionnel. Les sages avaient indiqué qu'un tel dispositif devait être assimilé à un impôt, dont la loi devait définir le taux et l'assiette et non un décret comme prévu dans la loi. Cet amendement le remet donc dans le droit chemin. Il prévoit un prélèvement sur les ressources des bailleurs sociaux ayant une "activité d'investissement réduite" à partir du 1er janvier 2010. Entre 60 et 70 organismes HLM disposeraient en effet d'un excédent de trésorerie évalué à 500 millions d'euros, une manne non négligeable. La mesure doit maintenant passer devant le Sénat.
Christine Boutin au Salon de l'immobilier
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic