L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Hausse ralentie des prix de l'immobilier ancien

le 11 septembre 2007
immobilier ancien
immobilier ancien © DR
Le tassement du marché immobilier s'est confirmé pendant l'été, selon le baromètre SeLoger.com. A Marseille, Lyon, Toulouse ou Montpellier, les prix des appartements anciens stagnent ou s'affichent en légère baisse depuis le mois de juin.
«La crise immobilière américaine, la chute des bourses en Europe et la hausse des taux d'intérêt ont fini de décourager les acheteurs qui attendent désormais d'y voir plus clair avant de concrétiser leurs projets immobiliers» , commente SeLoger.com dans son baromètre*. Ainsi, SeLoger.com constate dans son baromètre que les prix à Marseille, Lyon, Toulouse ou Montpellier stagnent, voire baissent légèrement dans un «marché attentiste» .

Paris continue de grimper

En revanche, dans d'autres villes où le marché est tendu, les prix continuent de grimper : +7,8% en un an sur Paris, +4,7% à Lille ou encore +4,1% à Toulon. «Rien ne semble perturber la hausse des prix à Paris. Ni le mauvais temps, ni la crise immobilière aux Etats-Unis, pas plus que ses répercussions sur les bourses mondiales. Au mois d'août, les prix affichés dans les agences parisiennes ont encore progressé» , constate SeLoger.com. Dans la capitale, 7.287 euros le m² en moyenne. Soit une hausse de 1,1% sur trois mois et de 7,8% sur douze mois glissants.

Mais pas la banlieue

Contrairement à Paris, les prix des biens anciens en Ile-de-France se sont stabilisés cet été. Ainsi, depuis juin, la progression n'a été que de 1% en Seine-et-Marne, de 0,5% dans le Val-d'Oise, de 1,2% en Seine-Saint-Denis et de 0,6 % dans les Yvelines. Les autres départements affichent des baisses : - 0,4% dans l'Essonne, - 0,4 % dans le Val-de-Marne et - 0,3% dans les Hauts-de-Seine.

Hausse des loyers

«Quand les vendeurs font grise mine, les bailleurs se frottent les mains» , commente SeLoger.com. En effet, dans beaucoup de grandes villes, les loyers ont bondi pendant l'été, une période plutôt favorable aux mutations de baux : +2,4% à Paris, +4% à Besançon, +11,5% à Toulon. De même, le rendement des appartements repart à la hausse.
*le baromètre SeLoger.com est réalisé à partir de la plus grande offre d'annonces immobilières en France, soit près de 900 000 annonces de locations et ventes en ligne sur les sites du groupe SeLoger.com.
Hausse ralentie des prix de l'immobilier ancien
Nous vous recommandons

Découvrez cette maison basse consommation qui s’intègre parfaitement dans son environnement marquant sa différence grâce à son esthétisme et en offrant d'excellentes performances énergétiques.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic