L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Investir dans les DOM-TOM

Par Laurent Perrin
,
le 5 novembre 2007
Plage île dom-tom sable
Plage île dom-tom sable © simon gurney - Fotolia.com
La loi Girardin vous permet d'utiliser l'argent de vos impôts pour devenir propriétaire et vous constituer facilement un patrimoine immobilier dans les dom-tom. Mais avant de se lancer, il est important de bien s'informer.
La loi Girardin permet de bénéficier d'une réduction d'impôt pour un investissement concernant un bien immobilier réalisé en outre-mer par un particulier résidant en France. Cet investissement doit être effectué entre le 22 juillet 2003 et le 31 décembre 2017.
Différents cas de figure donnent droit aux avantages de la loi Girardin : la construction ou l'acquisition de logements neufs en outre-mer, les travaux de rénovation effectués par une entreprise sur des bâtiments vieux de plus de 40 ans, les travaux de rénovation d'hôtels, de résidences de tourisme et de villages de vacances classés.

Conditions et avantages

Pour profiter de la loi Girardin, il faut louer un bien en tant que résidence principale, non meublée, pour une durée minimale de six ans. Il faut aussi respecter un plafond de loyer de 126 € par m². Il est enfin nécessaire de respecter les plafonds de ressources des locataires, tel que définis par l'administration.
Si elle est respectée, la loi Girardin autorise la déduction de 10 % du montant de l'acquisition pendant 5 ans. Un avantage de 10 % de réduction d'impôt est accordé pour les logements situés en zone urbaine sensible (ZUS) et/ou une majoration de 4 % lorsque sont installés des équipements de production d'énergie.

Bien se renseigner

En pratique, selon un cadre travaillant dans l'immobilier en Guadeloupe, "les programmes d'immeubles en défiscalisation sont très chers pour des prestations pas toujours à la hauteur du prix". L'explication à cela est simple : le dispositif est utilisé principalement par des personnes aux revenus importants, qui espèrent ainsi payer moins d'impôts.
A l'ADIL (Agence Départementale d'Information sur le Logement) de Guadeloupe, on conseille fortement "de se déplacer pour poser les bonnes questions. Le piège est qu'une fois sorti de la défiscalisation, le propriétaire ne trouve pas de locataires sur place. Il faut absolument exiger des détails sur les prestations".
Fort de sa popularité, ce dispositif extrêmement incitatif pousse peu à peu les investisseurs à plus de prudence. S'ils veulent continuer d'attirer des capitaux de métropole, les promoteurs doivent "construire des appartements plus grands et proposer des prestations de meilleure qualité", conclue-t-on à l'ADIL.

A l'île Maurice aussi...



Depuis 2002 et sous l'impulsion de l'"Investment Promotion Act", le gouvernement mauricien propose un dispositif favorisant l'investissement étranger. L'"Integrated Resort Scheme" (IRS) tend à favoriser l'investissement à l'Ile Maurice en encourageant les étrangers à acquérir, en pleine propriété, des villas implantées au sein de complexes touristiques luxueux. Indépendante depuis 1968, l'Ile Maurice a su développer une économie diversifiée. Elle est aujourd'hui mondialement connue pour la qualité de ses prestations hôtelières.
Investir dans les DOM-TOM
Nous vous recommandons

Visite en images de cette étonnante demeure qui jongle entre tradition et modernité, opacité et transparence, formes compactes et volumes généreux.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic