L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Qui habite les quartiers chics de Paris ?

Par Céline Galoffre
,
le 26 mars 2007
vue de paris
vue de paris © Kiko - MAP
Les beaux quartiers de Paris attirent de plus en plus d'acheteurs, selon une étude réalisée par le groupe immobilier Féau Dauchez, Les ventes de biens estimés à 2 ou 3 millions d'euros ont même augmenté de plus de 30 % par rapport à 2005. Parmi la clientèle, on note l'émergence d'acquéreurs de la «planète new money» (Inde, Pays du Golfe, Russie...)
Neuilly, Passy, Boulogne, Saint-Cloud... les quartiers chics de Paris et de sa proche banlieue ouest ont le vent en poupe. En 2006, le marché immobilier de ces beaux quartiers a enregistré une forte croissance avec un montant cumulé de transactions supérieures à un million d'euros estimé à 2,6 milliards d'euros soit une hausse de 40% par rapport à 2005, selon l'étude* réalisée par le groupe immobilier Féau Dauchez.
Quant aux ventes de biens de 1 à 2 millions d'euros, elles ont progressé de 47% et ceux de 2 à 3 millions ont augmenté de 30%.
Des disparités de prix apparaissent entre les grands appartements «lambda» destinés à la clientèle nationale dont les prix augmentent peu et les appartements exceptionnels qui attirent les étrangers dont les prix continuent d'augmenter. Le nombre de ventes supérieures à 3 millions d'euros est stable avec une demande soutenue. Toutefois, les biens de luxe correspondant aux désirs internationaux ne sont pas nombreux. On compte seulement une dizaine de ventes par an.
Près de la moitié des acquéreurs d'appartements «haut de gamme» dans des quartiers chics sont des chefs d'entreprises et des cadres supérieurs. Mais la plupart des acquéreurs des appartements luxueux sont des clients étrangers. Ils représentent ainsi 70% des acquéreurs des ventes supérieures à 4 millions d'euros. Tendance nouvelle, ils viennent de pays émergents comme la Russie, les pays de l'ex-bloc soviétique mais aussi du Pakistan, d'Extrême-Orient et des pays du Golfe. Au total, 47% des acquéreurs de biens haut de gamme veulent acheter un appartement luxueux pour améliorer leur habitat.
Enfin, à propos des vendeurs, 35% se séparent de leur bien pour monter en gamme, 25% pour toucher de l'argent, 20% à la suite d'une succession ou d'un divorce et 20% pour quitter Paris et partir le plus souvent à l'étranger.
* Etude réalisée à partir des fichiers des agences Féau&Dauchez. Principal acteur du marché parisien de l'immobilier, Daniel Féau intervient essentiellement dans les beaux quartiers de Paris (1er, 2eme, 3eme, 4eme, 5eme, 6eme, 7eme, 8eme, 16eme et 17eme sud) et dans l'Ouest parisien (Neuilly, Boulogne, Saint-Cloud).
Qui habite les quartiers chics de Paris ?
Nous vous recommandons

Mise au goût du jour dans un esprit campagne chic, cette demeure a retrouvé lustre et cachet.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic