L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Les charges de copropriété repartent en forte hausse

le 24 novembre 2011
copropriété logement syndic location
copropriété logement syndic location © MAP
Le niveau de l'ensemble des charges (hors travaux exceptionnels) s'établit sur l'année 2010 à 23,2 euros par m2, soit une hausse de +3,9% sur un an contre 1% l'année précédente. Depuis 2002, la hausse est constante. Mais alors qu'elle s'était ralentie ces trois dernières années, l'observatoire des charges de l'Unis observe un bond en 2010.
Selon le dernier Observatoire des charges de copropriété, établi par l'Union des syndicats de l'immobilier (Unis) et publié ce mercredi, le niveau des charges de copropriété augmente fortement cette année, de +3.9%. Les postes "chauffage/ECS (fluides)", "eau froide", "ascenseurs", "sociétés extérieures" et "travaux d'entretien" représentent 52,3% du total des dépenses et expliquent - pour 76,9% - la progression observée en 2010.
L'évolution du poids du chauffage - qui est déjà le plus important poste de dépenses pour les copropriétés - s'explique forcément par les évolutions du coût de l'énergie enregistré ces dernières années, combiné pour 2010 à un hiver plus rigoureux.

Disparités régionales

La moyenne nationale cache cependant de nombreuses disparités : les charges évoluent forcément en fonction du type d'immeubles concernés, de leur niveau d'équipements et de leur localisation. "L'écart de niveau est de l'ordre de 1 à près de 2.5 entre d'une part, la Bretagne et Midi Pyrénées avec des niveaux moyens de charges se situant entre 14 et 15 €/m² et, d'autre part, le Nord - Pas de Calais ou l'Ile de France, avec des niveaux moyens de charges se situant entre 33 et 38 €/m²", explique ainsi l'Unis.
Le syndicat - représentant d'administrateurs de biens - précise que "la progression des honoraires de syndic reste modérée", malgré ce contexte d'accélération de la hausse des charges - avec +2,4% en 2010 contre, citant l'Insee, +1,6% pour les prix à la consommation et +2% pour le revenu disponible des ménages. Une hausse "modérée" contestée par l'Association des représentants de copropriété (Arc) qui dénonce dans un communiqué la non prise en compte dans son calcul des prestations particulières "pour obtenir des résultats... présentables".
Pour retrouver l'ensemble des résultats de l'étude de l'Unis, suivez le lien.
Les charges de copropriété repartent en forte hausse
Nous vous recommandons

Découvrez cette maison basse consommation qui s’intègre parfaitement dans son environnement marquant sa différence grâce à son esthétisme et en offrant d'excellentes performances énergétiques.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic