L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Immobilier : des transactions en hausse de 4% en 2017

Par S.C. avec AFP
,
le 29 juin 2017
Photo d'illustration
Photo d'illustration © xiongmao - Thinkstock
D'après les estimations dévoilées le 27 juin dernier par l'établissement bancaire le Crédit Foncier, le marché immobilier ancien devrait enregistrer près de 880.000 transactions cette année, soit une hausse de 4 % comparé à 2016.
Le marché immobilier ancien devrait enregistrer près de 880.000 transactions en 2017, soit une hausse de 4% comparé à l'année précédente, accompagnée par une "hausse différenciée des prix", a signalé, le 27 juin 2017, le Crédit Foncier dans un communiqué.
"Sur fond de taux d'intérêt de crédit toujours très bas et de dispositifs publics de soutien à l'achat tels que le PTZ et Pinel en particulier, l'essor du marché du logement se poursuit", poursuit l'établissement bancaire, filiale du groupe BPCE.
Bruno Deletré, directeur général du Crédit Foncier, rappelle qu'en trois ans, de 2014 à 2017, la hausse des transactions serait ainsi de 27%, avec une progression "différenciée" des prix. Ainsi, sur la période, pour un appartement ancien de trois pièces standard, la hausse serait comprise "entre 4% et 8% dans les grandes agglomérations telles que Paris, Lille, Lyon, Bordeaux et Toulouse", précise-t-il dans le même communiqué.
Le parcours d'acquisition de la résidence principale s'est "significativement fluidifié" en trois ans
Par contre, cette hausse pourra "dépasser 8% dans certaines agglomérations de moindre taille comme Reims, Besançon, Tours et Le Mans". Celles-ci "bénéficient d'un phénomène de rattrapage après des années de plus faible activité". D'après le Crédit Foncier, le parcours d'acquisition de la résidence principale s'est "significativement fluidifié" en trois ans, puisque la durée moyenne de recherche, pour un ménage, est désormais de 4,4 mois contre 7 mois en 2014. De plus, plus des deux tiers des ménages (71%) souhaitant devenir propriétaires signent un compromis de vente en moins de 12 mois, contre 53% en 2014, ajoute l'établissement.
Dans ce contexte, le volume de crédits à l'habitat accordés par les établissements bancaires en France devrait s'approcher de 170 milliards d'euros cette année, contre 157 milliards d'euros en 2016 (+8%). La hausse serait de 42% sur trois ans, de 2014 à 2017.
D'après la même étude, 80% des professionnels de l'immobilier se déclarent optimistes quant à l'avenir du marché du logement, contre 35% début 2015. Enfin, sur le marché du neuf, le Crédit Foncier réitère sa prévision d'une croissance de 6% des constructions cette année.
Immobilier : des transactions en hausse de 4% en 2017
Nous vous recommandons

Cette demeure californienne a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à une transformation pharaonique

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic