L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Lille : une collecte pour rénover la maison natale de Charles de Gaulle

Par C.P.
,
le 6 janvier 2020
Vue de la Maison natale Charles de Gaulle
Vue de la Maison natale Charles de Gaulle © MNCDG
A la mi-décembre 2019, la Fondation du patrimoine, la Fondation Charles de Gaulle et le département du Nord ont conjointement lancé une souscription nationale pour réhabiliter la maison natale du Général, reconvertie en musée depuis 1983. Une enveloppe de 250.000 € est nécessaire pour finir de financer des travaux estimés à 2,5 millions d'euros.
Si le général Charles de Gaulle s'est éteint le 9 novembre 1970 à Colombey-les-deux-Eglises (Haute-Marne), c'est le 22 novembre 1890 qu'il vit le jour, à Lille (Nord). Mais sa maison natale, reconvertie en musée depuis 1983, est fermée au public depuis le 4 novembre dernier dans l'attente de travaux de rénovation. C'est à ce titre que la Fondation du patrimoine, la Fondation Charles de Gaulle et le département du Nord ont conjointement lancé une souscription nationale et un appel au mécénat, le 12 décembre 2019 : l'objectif est de collecter 250.000 € de dons pour finir de financer les travaux de mise en sécurité et de consolidation, estimés à 2,5 millions d'euros. Le moment est également symbolique, car l'année 2020 marquera le 130e anniversaire de la naissance du premier président de la Ve République, le 80e de l'appel du 18 juin 1940 et le 50e anniversaire de sa disparition. Le chantier devrait donc démarrer dans le courant de ce mois de janvier, avec pour objectif d'inaugurer la maison rénovée le 22 novembre 2020.

Il faut dire que la maison natale du Général s'est abîmée suite au passage, chaque année, de quelque 20.000 visiteurs. "Sa structure doit être confortée, et des travaux d'urgence de mise en sécurité et d'accessibilité réalisés", détaille la Fondation du patrimoine. "Une rénovation globale permettra également de lui redonner son authenticité, de restituer certaines pièces de la vie quotidienne (telle la cuisine), d'acquérir et de restaurer du mobilier." Le projet de restauration souhaite donc redonner à la demeure son apparence d'antan, telle que Charles de Gaulle l'a connu durant sa jeunesse.

Les pièces seront rénovées l'une après l'autre, de la chambre où le Général vit le jour jusqu'à la cuisine, qui a aujourd'hui disparu, mais que les porteurs du projet souhaitent réaménager. Le berceau de Charles de Gaulle et le mobilier de la maison seront par ailleurs restaurés, tout en étant complétés par des acquisitions. Il est aussi prévu de réhabiliter la chambre de sa grand-mère, Julia Maillot, notamment en reconstituant sa salle d'eau. Enfin, si les dons sont suffisants, la verrière du jardin d'hiver profitera elle aussi d'une cure de jouvence.

"La maison principale possède les caractéristiques d'une demeure bourgeoise de l'époque, sans toutefois afficher de luxe"


Si le projet est emmené jusqu'au bout, la maison de la rue Princesse sera ainsi la seule demeure bourgeoise de la fin du XIXe siècle dans l'agglomération lilloise. Car l'habitation possède une longue histoire : acquise par le grand-père maternel de Charles de Gaulle, Jules Maillot, en 1872, la maison, située rue Princesse, resta la propriété de la famille jusqu'en 1947. Puis la Fondation Charles de Gaulle en fit l'acquisition en 1991, avant que le département du Nord n'en assure la gestion depuis 2014. La résidence, classée monument historique et labellisée Maison des illustres, a pour vocation de faire découvrir l'enfance et la formation du père de la Ve République, grâce notamment à son cachet historique mais également à un centre de documentation.

Le communiqué commun aux deux fondations et au conseil général du Nord nous livre plus de détails sur la maison natale de Charles de Gaulle : "C'est une grande demeure en forme de U, dont la base se trouve sur la rue. Les deux parties sont reliées par une pièce au-dessus de la porte cochère. Côté cour, un grand jardin sépare les deux maisons. Dans celle de droite, Jules Maillot installe ses ateliers de tulle. La maison principale possède les caractéristiques d'une demeure bourgeoise de l'époque, sans toutefois afficher de luxe. Mme Maillot, devenue veuve en 1891, fervente catholique, attache beaucoup plus d'importance à sa famille et à Dieu qu'aux biens matériels. La maison est donc confortable, mais meublée et décorée de façon simple. Le couple y élève ses cinq enfants, dont Jeanne, la mère de Charles de Gaulle."

Appelé à la destinée qu'on lui connaît, le Général poursuivit sa vie entre Paris et Colombey, mais son attachement au Nord resta inébranlable : surnommé "le petit Lillois de Paris", il retourna régulièrement dans la capitale des Flandres, que ce soit à l'occasion de vacances scolaires, de fêtes, de simples dimanches passés en famille ou encore lors de la foire de la Saint-Nicolas.


Les particuliers souhaitant faire un don pour la rénovation de la maison natale de Charles de Gaulle peuvent se rendre à l'adresse suivante : www.fondation-patrimoine.org/60685. Le 3 janvier 2020, 4.100 € avaient déjà été collectés.
Lille : une collecte pour rénover la maison natale de Charles de Gaulle
Nous vous recommandons

Jouer avec les volumes, permet d'obtenir un intérieur à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic