L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Déménagement : les Franciliens mettent le cap vers le sud

le 19 février 2016
Observatoire des déménagements 2015
Observatoire des déménagements 2015 © Les Artisans Déménageurs
D'après une enquête réalisée par le portail de demandes gratuites de devis de déménagement lesartisansdemenageurs.fr, 1 Francilien sur 2 quitte la région Île-de-France pour s'installer en Province et plus précisément dans le sud de la France. Découvrez leurs destinations préférées...
Quitter Paris et la région parisienne, beaucoup de Franciliens en parlent mais passent-ils à l'acte ? Une récente enquête réalisée par le portail de demandes gratuites de devis de déménagement lesartisansdemenageurs.fr apporte quelques éléments de réponse. Elle montre en effet qu'un déménagement sur deux en 2015 s'est fait en Province. "De plus en plus de Franciliens sont attirés par les grandes et moyennes agglomérations de Province. Une tendance qui pourrait encore s'accélérer dans les années à venir, en particulier si le déploiement du numérique dans les zones moins denses réussit son pari d'apporter le Très Haut Débit sur l'ensemble du territoire français d'ici 15 ans", prévoit le site Internet.
Parmi les départements les plus prisés des Franciliens, les Bouches-du-Rhône (13) arrive en tête, suivi par la Gironde (33) et le Rhône (69). Et au niveau des villes, on retrouve très logiquement les préfectures de ces départements : Marseille, Bordeaux et Lyon. On note également une percée de la Loire Atlantique (44) et de l'Aisne (02) avec respectivement 5,1% et 2,5% de Franciliens à les avoir rejoints.

Des déménagements réalisés dans des délais courts

Des déménagements loin qui se font - chose étonnante - de manière très rapide puisque l'enquête révèle que le délai moyen entre la demande de devis et la date du déménagement est inférieure à 15 jours dans 26% des cas. Les volumes concernés par les déménagements sont globalement importants : 39% des déménagements des franciliens se situent entre 20 et 40 m3 et 18% dépassent les 40m3.
Ils nécessitent donc plus d'un camion chez les loueurs de véhicules.
Quant aux Franciliens qui déménagent pour rester en Île-de-France, ils sont 33% à poser leurs valises à Paris. 16,3% s'installent dans le 92 (Hauts-de-Seine) et 11,8% dans le 94 (Val de Marne) autrement dit ils privilégient la Capitale et la proche couronne. La Seine et Marne (94) et le Val d'Oise (95) sont, quant à eux, les départements les moins attractifs, sans doute à cause de leur position plus éloignée par rapport à Paris.
Déménagement : les Franciliens mettent le cap vers le sud
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic