L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

La Chine rêve de cités dans les nuages

Par G.N.
,
le 16 juin 2014
Les problèmes urbains de surpopulation, de pollution ou de manque d'infrastructures pourraient-ils trouver une réponse poétique ? C'est ce que pensent deux architectes chinois qui ont imaginé une véritable cité-montgolfière suspendue dans les airs.
Et si l'avenir des villes n'était pas sur terre mais dans le ciel ? Confrontés quotidiennement aux problèmes d'urbanisme galopant à Pékin, Ting Xu et Yiming Chen ont formulé une proposition audacieuse : construire des immeubles suspendus à d'immenses ballons remplis d'hélium qui leurs permettraient de flotter au-dessus de la ville...
Selon ses concepteurs, le "Light Park" serait une façon de s'affranchir des contraintes liées à l'emprise au sol et à la destruction de bâtiments anciens, à forte valeur architecturale ou historique, à l'image de ce qui est déjà arrivé dans la capitale chinoise ou à Shanghai. Grâce à de vastes plateformes disposées en hélice, par groupes de trois autour d'un axe central, de façon à maximiser leur ensoleillement tout en équilibrant l'édifice, les immeubles bénéficieraient également d'espaces verts, trop rares au sol et d'autres équipements. Terrains de sport, serres, commerces et restaurants seraient également prévus sur ces balcons dominant les agglomérations.

Un champignon géant filtrant l'eau et l'air

Techniquement, l'ensemble reste maintenu dans les airs par une grande structure en forme de champignon géant, renfermant des ballons d'hélium (gaz plus léger que l'air mais incombustible), à la façon d'un Zeppelin moderne. Des panneaux solaires translucides couvrent le haut de cette enveloppe et alimentent les différents usages des bâtiments, ainsi que des hélices chargées de maintenir l'ensemble dans les airs. Des collecteurs d'eau, également implantés dans la partie supérieure, dirigeront les précipitations vers des filtres chargés de les rendre potables afin de les redistribuer. Les architectes chinois estiment que le "Light Park" pourrait même participer à la dépollution de l'atmosphère citadine grâce à ses nombreuses plantes.
Le projet, récompensé en 2013 par EVolo Magazine pour son originalité, présente de nombreux aspects innovants. Cependant, quelques questions restent posées : la quantité d'hélium nécessaire à l'envol des milliers de tonnes d'une telle structure serait gigantesque. Or, ce gaz tend à se raréfier sur Terre, où sa production naturelle n'est que de 3.000 tonnes par an (au cœur de roches). Et les méthodes de production artificielles ne sont, à ce jour, par rentables économiquement. Autre souci, comment assurer la stabilité de l'ensemble face à des vents changeants ou à des phénomènes orageux, voire cycloniques. Et que se passerait-il en cas de fuite sur des ballons : la cité volante s'écraserait-elle sur la ville située en contrebas ?
L'utopique cité des nuages, peut-être inspirée de l'exploitation gazière de Bespin, vue dans l'Empire contre-attaque, ou du Château dans les nuages de l'œuvre onirique de Miyazaki, restera donc de l'ordre de la science-fiction ou du rêve...
Découvrez le projet en images dans les pages suivantes.
La Chine rêve de cités dans les nuages

Coupe - La Chine rêve de cités dans les nuages

Coupe - Light Park
Coupe - Light Park © Ting Xu - Yiming Chen
La structure suspendue par des câbles d'acier aux poches d'hélium censées la maintenir dans les airs. Un remake du film d'animation "Là-haut" en XXL.
Coupe - La Chine rêve de cités dans les nuages

Solutions - La Chine rêve de cités dans les nuages

Solutions - Light Park
Solutions - Light Park © Ting Xu - Yiming Chen
Les différentes solutions techniques envisagées pour alimenter la ville aérienne en énergie (solaire) et eau potable.
Solutions - La Chine rêve de cités dans les nuages

Avantages - La Chine rêve de cités dans les nuages

Avantages - Light Park
Avantages - Light Park © Ting Xu - Yiming Chen
Les concepteurs du "Light Park" prévoient des très nombreux avantages à déplacer les villes en altitude : moins de pollution, moins de destruction au sol, moins de trafic routier. Autant de problèmes très présents en Chine, et en particulier à Pékin.
Avantages - La Chine rêve de cités dans les nuages

Multiples fonctions - La Chine rêve de cités dans les nuages

Multiples fonctions - Light Park
Multiples fonctions - Light Park © Ting Xu - Yiming Chen
La répartition des espaces sur un niveau : on retrouve des terrains de sport, des parcs et différentes zones d'activité économique (exposition, restauration, etc.). De quoi instaurer une vie de quartier et limiter les besoins de redescendre sur le plancher des vaches...
Multiples fonctions - La Chine rêve de cités dans les nuages
Articles qui devraient vous intéresser
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic