L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Sifas, cinquante ans d'élégance tournée vers l'innovation

Par C. Chahi Bechkri
,
le 14 avril 2014
La marque française de mobilier Outdoor Sifas fête ses cinquante ans d'existence. Cinquante ans d'évolutions et d'innovations qui lui ont permis de réussir à s'imposer d'abord en France puis sur la scène internationale. Retour sur les grandes étapes de son histoire.
Sifas, entreprise française historiquement implantée sur la Côte d'Azur, est aujourd'hui une marque connue et reconnue dans le secteur du mobilier Outdoor. Ses collections attirent l'œil par leurs lignes épurées résolument élégantes et séduisent par le confort d'assise qu'elles procurent aux utilisateurs.
Autre atout de taille : la richesse de son offre. Sifas propose en effet aussi bien ses propres collections qu'une sélection pointue de produits issus des plus prestigieuses marques de mobilier Outdoor telles que Gloster, Royal Botania, Treca ou encore Fermob.
Canapés, sofas, fauteuils, chaises, tables à manger, tables basses, barbecues, pots de fleurs, parasols... Au final, l'enseigne rassemble toute l'offre Outdoor, disponible dans une large palette de matériaux, de couleurs, de finitions et de dimensions.
Retrouvez les grandes étapes de l'histoire de la marque en pages suivantes.
Sifas, cinquante ans d'élégance tournée vers l'innovation

1953 : le point de départ de l'histoire

1953 : le point de départ de l'histoire  - Sifas
1953 : le point de départ de l'histoire - Sifas © Sifas
L'histoire de Sifas, commence en 1953 lorsqu'Arlette et René Armaroli décident en 1953 de prendre la direction d'un magasin situé rue d'Antibes à Cannes. L'endroit distribue les produits de la marque Hugonet, l'un des tout premiers fabricants de mobilier de jardin haut-de-gamme en France. Parmi eux, le fameux fauteuil multi-positions Rocking® en lattes de bois, dont plus de 500.000 exemplaires ont été vendus à ce jour.
"Avec leurs lignes élégantes, les meubles Hugonet rencontrent rapidement un vif succès auprès des personnalités de la haute société parisienne et internationale qui meublent les terrasses et jardins de leurs grandes propriétés de Cannes ou de Saint-Jean Cap-Ferrat",
raconte Frédéric Armaroli, actuel PDG de Sifas.
D'abord en bois, les meubles sont ensuite fabriqués en fer forgé, matériau reconnu pour sa bonne durabilité dans le temps. A l'époque, l'offre proposée comprend des fauteuils, des chaises longues, des rocking chair, mais aussi des volières et des jardinières...
1953 : le point de départ de l'histoire

1964 : la naissance de Sifas

Showroom à Cannes
Showroom à Cannes © Sifas
1964 marque un tournant puisque Louis Hugonet décède. René et Arlette Armaroli décident alors de racheter le magasin cannois pour créer Sifas. Le magasin continue à distribuer du Hugonet mais élargit considérablement son offre en intégrant à ses collections des produits d'autres marques françaises comme Triconfort ou Clairitex. "Ils ont tous mis en œuvre pour répondre aux nouveaux besoins des gens", commente leur fils Frédéric Armaroli qui dirige actuellement l'enseigne.
1964 : la naissance de Sifas

Une boutique vitrine de la mode de l'époque

Collection Isadora
Collection Isadora © Sifas
Via leur sélection toujours renouvelée, le magasin des Armaroli devient la vitrine des évolutions dans le mobilier Outdoor et elles sont nombreuses ! "L'esthétique des années 60 fait la part belle à de nouveaux matériaux comme le plastique et à de nouvelles techniques de mise en œuvre, explique Frédéric Armaroli. Les formes sont audacieuses, les couleurs vives à souhait. Le Design est éclectique, diversifie les styles, va du branché à l'utilitaire et surtout devient affaire d'identité, marque de raffinement autant que d'un certain standing culturel".
Une boutique vitrine de la mode de l'époque

Fort développement de l'enseigne dans les années 70

Showroom
Showroom © Sifas
Dans les années 70, l'heure est au développement pour Sifas. Un développement qui va vite, très vite et qui lui permet en quelques années seulement d'imposer sa présence sur toute la Côte d'Azur.
En 1971, un showroom ouvre en effet au cœur des bâtiments en forme de vagues de Marina Baie des Anges, construits entre Nice et Antibes. Cette ouverture est suivie de près par la transformation de l'entrepôt de Mougins en magasin - un magasin de plus de 600 m2 qui, avec une telle surface de vente, ne tarde pas à devenir le véritable flagship de l'entreprise - et de l'inauguration d'un autre point de vente à Monaco.
Fort développement de l'enseigne dans les années 70

1977 : la relève prend les rênes

Frédéric et Jérôme Armaroli
Frédéric et Jérôme Armaroli © Sifas
Autre tournant en 1977 : René Armaroli se retire de Sifas. Son épouse et ses deux fils, Frédéric et Jérôme prennent la relève. "Nous avons continué à faire ce que nous savions faire, à savoir offrir une sélection pointue de meubles Outdoor mais en l'élargissant toujours plus", indique Frédéric Armaroli.
Cette ouverture va amener Sifas à s'intéresser à d'autres matériaux que le bois et le fer forgé comme le rotin (voir en page suivante) mais aussi à une autre typologie de meubles puisqu'après l'Outdoor Sifas va également intégrer l'Indoor à son offre.
1977 : la relève prend les rênes

Les années 80, l'ère du rotin

Les années 80, l'ère du rotin - Sifas
Les années 80, l'ère du rotin - Sifas © Sifas
Après le bois et le fer forgé vient le règne du rotin, un matériau que Sifas distribue largement. "Ce matériau nous a tout de suite plu ainsi qu'à nos clients car il autorise des formes peu classiques et une large palette de couleurs", précise Frédéric Armaroli. Autre avantage : il peut aisément passer de l'extérieur à l'intérieur, résultat : la frontière entre les deux milieux, autrefois très marquée, s'abolit de plus en plus... Sifas y voit la naissance d'une nouvelle typologie de meubles : les In-Out, typologie qu'elle va d'ailleurs contribuer à nourrir.
Dans le même temps, Sifas élargit encore son réseau de distribution en intégrant à son offre de nouvelles références comme Brown Jordan, fabricant américain de mobilier en fer forgé ou encore la société allemande Rausch, l'un des pionniers du rotin extérieur.
Les années 80, l'ère du rotin

1995 : de la diistribution à l'édition

Collection Croisette
Collection Croisette © Sifas
Afin d'être plus adéquation avec les besoins de leurs clients qu'ils ne pouvaient pas toujours combler avec leur sélection de produits, Frédéric et Jérôme Armaroli décident en 1995 de passer du statut de distributeur à celui d'éditeur. La première création estampillées Sifas est une chaise longue à deux places en fer forgé, baptisée Croisette.
Naît ensuite la collection en fibre tressée Transatlantik dessinée par Jean-Louis Guinochet. Cette dernière illustre bien la direction artistique prise par les deux frères, à savoir la mise en œuvre de nouveaux matériaux et le recours à des designers extérieurs.
1995 : de la diistribution à l'édition

Expérimentations et innovations pour un meilleur confort

Collection Sakura en Hydropass®
Collection Sakura en Hydropass® © Sifas
La révolution esthétique du mobilier Outdoor s'accentue dans les années 90 et Sifas entend bien y prendre part. Sur le plan esthétique d'abord, les formes évoluent : elles se simplifient et s'épurent pour mieux se fondre dans l'environnement et apporter un meilleur confort aux utilisateurs.
D'importants changements sont également à signaler sur le plan technique puisque, comme le signale Frédéric Armaroli, les meubles ne sont plus mono-matière mais fabriqués à partir de plusieurs composants et, souvent, des composants innovants : de l'aluminium, de la résine tressée, du polyéthylène extrudé, de l'inox... "Ces nouveaux matériaux apportent un confort d'usage et d'entretien inégalé", explique Frédéric Armaroli. Et d'ajouter : "ce qui fait notre force est que nous sommes totalement libres. Nous pouvons tout expérimenter, aller d'un matière à l'autre et d'un style à l'autre".
Oskar, collection d'Eric Carrère en aluminium anodisé et plateaux Synteak® (teck synthétique) et Sakura de Mark Robson (photo ci-dessus)en Hydropass® (tissu 3D® tissé) illustrent parfaitement bien cette nouvelle génération de meubles.
Expérimentations et innovations pour un meilleur confort

Tournant écologique dans les années 2000

Collection Kocoon
Collection Kocoon © Sifas
A partir de 2011, Sifas décide de s'engager dans une démarche d'éco-conception. Depuis la conception jusqu'à la fabrication en passant par le conditionnement des produits, la composante environnementale est donc prise en compte de A à Z dans la chaîne de production. "Il nous est apparu important de nous engager de manière forte et durable dans la voie du développement durable", justifie Frédéric Armaroli.
Un engagement récompensé puisque la collection Ec-Inocks, dessinée par Eric Carrère a été labellisée par le VIA (Valorisation de l'Innovation dans l'Ameublement) et que la gamme Kocoon (photo ci-dessus) dessinée en 2012 par Daniel Pouzet a rencontré, dès son lancement un vif succès.
Tournant écologique dans les années 2000

Une renommée mondiale

Collection Komfi
Collection Komfi © Sifas
Reconnu en tant que distributeur, Sifas a également su s'imposer en tant qu'éditeur en France et dans le monde. Pour preuve, ses collections meublent aujourd'hui les plus beaux lieux de la planète. Sakura, Kolorado et Oskar équipent, par exemple, les terrasses des 500 appartements de luxe de l'île Phoenix Island à Sanya en Chine, inaugurée en 2014. On les retrouve également à l'hôtel Crillon à Paris, au Selman à Marrakech ou encore au Jumeirah Int. Emirates à Dubaï, c'est dire !
Si le succès est au rendez-vous dans le secteur de l'hôtellerie, Sifas n'en oublie pas pour autant le grand public. Avec sa dernière collection Komfy (photo ci-dessus), imaginée par Eric Carrère, la marque espère d'ailleurs venir combler son fort besoin de modularité.
Une renommée mondiale
Nous vous recommandons

Pour sublimer leur résidence et profiter des beaux jours, des propriétaires décident de réaliser une généreuse piscine sur leur parcelle.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic