L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

En 2015, à quoi ressemblent les vérandas ?

le 16 février 2015
Pour arriver à mieux intégrer les vérandas au bâti existant et à en faire de véritables pièces à vivre, les fabricants en ont revu l'esthétique et les performances thermiques. A quoi ressemble cette nouvelle génération de vérandas ? Réponses en images.
La nouvelle génération de vérandas est arrivée. Des lignes épurées, des éclairages intégrés aux profils, une isolation renforcée en toiture et au niveau de tous les points sensibles, des structures agrémentées de brise-soleils orientables et domotisés capables d'optimiser les apports solaires... Une esthétique nouvelle et un confort amélioré pour répondre à de nouveaux usages car la véranda n'est plus qu'un simple jardin d'hiver mais une véritable pièce à vivre. Cuisine, bureau, salon T.V, bibliothèque, salle de jeux, l'on peut désormais tout imaginer. Petit diaporama pour découvrir son nouveau visage...
En 2015, à quoi ressemblent les vérandas ?

Esthétique épurée et toiture plate

Esthétique épurée et toiture plate - Les vérandas en 2015
Esthétique épurée et toiture plate - Les vérandas en 2015 © Technal
Parallèlement aux modèles classiques de style victorien souvent chargés en fioritures, se développe une offre de vérandas beaucoup plus contemporaines. "Les pans coupés ainsi que les corniches disparaissent au profit de lignes simples, épurées souvent rectangulaires ou cubiques. Les formes sont plus raisonnables, moins typées et donc, plus intemporelles", détaille Bernard Cousin, directeur général de Véranda Rideau. "Cela vient du fait que les gens veulent optimiser au maximum la surface habitable", analyse-t-il.
Finies les toitures multi pentes, désormais la mode est aux toitures plates ou plutôt aux toitures reproduisant l'aspect d'une toiture plate. "Il ne s'agit pas vraiment de toitures plates car techniquement, notamment pour des raisons de capacité de charges, nous n'arrivons pas encore à faire de vraies toitures plates", indique Marion Villard, responsable marketing produits Technal."Les vérandas comportent quand même des pentes mais elles sont tellement faibles qu'elles peuvent être totalement cachées du regard par de larges bandeaux plats de toiture constitués de réhausses empilables".
Ci-dessus la véranda "Tourmaline" de Technal.
Esthétique épurée et toiture plate

Des plafonds intérieurs comme dans une maison

Des plafonds intérieurs comme dans une maison - Les vérandas en 2015
Des plafonds intérieurs comme dans une maison - Les vérandas en 2015 © Véranda Rideau
L'arrivée de toitures plates modifie la physionomie de l'intérieur de la véranda. L'on y trouve désormais de vrais plafonds - constitués de toiles tendues ou de plaques de plâtre -, comme dans une maison. "Remplis de panneaux isolants, ils améliorent considérablement les performances phoniques de la véranda", précise Bernard Cousin, directeur général de Véranda Rideau. Il poursuit : "grâce à eux, regarder sa télévision alors que l'orage gronde à l'extérieur devient possible. Les bruits d'impact de la pluie ne s'entendent presque plus". Bureau, salon T.V, salle à manger, cuisine, l'on peut ainsi tout imaginer, même pourquoi pas de transformer la véranda en chambre.
Ces plafonds intérieurs ont également l'avantage de permettre l'intégration discrète de luminaires. L'on peut ainsi habiter la véranda aussi bien de jour que de nuit et, surtout, y créer des zones pour faciliter la cohabitation à plusieurs.
Ci-dessus la véranda "Tourmaline" de Technal.
Des plafonds intérieurs comme dans une maison

De l'éclairage intégré aux profilés

De l'éclairage intégré aux profilés - Les vérandas en 2015
De l'éclairage intégré aux profilés - Les vérandas en 2015 © Rénoval
L'éclairage est devenu l'un des postes incontournables de la véranda. Lorsqu'il se prévoit en amont, on peut même intégrer les luminaires directement dans les profilés. Le rendu visuel est ainsi amélioré et l'éclairage optimal dans toute la véranda.
Lorsqu'il est pensé après coup, il peut également être rendu discret grâce à un système de capots à ajouter sur les profilés. Dans tous les cas donc, l'éclairage se veut efficace et ne vient pas nuire à l'esthétique de la véranda.
Ci-dessus une véranda Rénoval.
De l'éclairage intégré aux profilés

Intégration de murs pleins ou semi-pleins

Intégration de murs pleins ou semi-pleins - Les vérandas en 2015
Intégration de murs pleins ou semi-pleins - Les vérandas en 2015 © Extens'K
Pour faciliter l'aménagement intérieur de la véranda, surtout lorsqu'elle sert de bureau, de salon T.V ou de cuisine, l'on voit apparaître des murs pleins ou semi-pleins. La structure n'est donc plus entièrement vitrée sur ses trois faces mais seulement sur deux. "Grâce à ces murs, l'on peut désormais installer sans problème un écran de télévision, une cheminée voire des meubles de cuisine à l'intérieur de la véranda", Bernard Cousin. La véranda se retrouve ainsi aussi bien équipée qu'une pièce de la maison.
Ci-dessus la véranda Extens'K de Kawneer.
Intégration de murs pleins ou semi-pleins

Des toitures ponctuées de panneaux pleins et vitrés

Des toitures ponctuées de panneaux pleins et vitrés - Les vérandas en 2015
Des toitures ponctuées de panneaux pleins et vitrés - Les vérandas en 2015 © Vérand'Art
Afin de parvenir à mieux gérer les apports solaires en été, la véranda se dote de toitures mixtes, alternant panneaux pleins et vitrés. "Grâce aux panneaux pleins, l'on évite les problèmes de surchauffes estivales, commente Bernard Cousin. "La véranda devient ainsi accessible partout en France. Elle n'est plus réservée aux régions dîtes froides comme le Nord et la Bretagne. Elle devient aussi une solution attractive dans le sud de la France".
Malgré l'intégration de ces panneaux pleins, les toitures restent tout de même largement vitrées avec la présence de puits de lumière, de petites verrières zénithales. "La lumière reste l'une des priorités de la véranda", confirme Marion Villard, responsable marketing produits Technal. "D'ailleurs, poursuit-elle, pour que le reste de la maison en bénéficie aussi, il est fréquent de voir les murs disparaître entre elle et la véranda pour laisser place à des baies coulissantes qui laissent passer la lumière". "L'on voit aussi se multiplier les baies coulissantes de grandes dimensions notamment en hauteur, jusqu'à 2m50 mètres", indique Maud Lalue, responsable marketing chez Rénoval.
Bon à savoir : les panneaux en toiture peuvent être motorisés et donc être intégrés à un système domotique. L'on pourra ainsi contrôler leur ouverture à distance et ainsi mieux réguler les apports de lumière à l'intérieur de la véranda.
Ci-dessus une réalisation Vérand'Art.
Des toitures ponctuées de panneaux pleins et vitrés

Des protections solaires modulables

Des protections solaires modulables   - Les vérandas en 2015
Des protections solaires modulables - Les vérandas en 2015 © Véranda Rideau
Si pendant longtemps les vérandas étaient proposées sans protections solaires et sans volets, ce temps-là est bel et bien révolu. Désormais, les constructeurs de vérandas ont développé une offre d'occultants associée à leurs vérandas. Ils sont directement intégrés à la structure de la véranda ce qui évite aux particuliers d'avoir à aller frapper à la porte d'un storiste après l'avoir achetée. "Ils participent eux-aussi au confort d'été, indique Bernard Cousin. Grâce à eux, l'on profite pleinement des apports solaires sans en subir les effets néfastes".
Les brise-soleils à lames orientables en façade sont les plus plébiscités car ils permettent de conserver la quasi intégralité de la lumière naturelle dans l'espace de vie en gérant, dans le même temps, les apports solaires.
Bon à savoir : De plus en plus de modèles de vérandas sont proposés avec une pergola bioclimatique associée. Les deux structures transforment complètement le bâti existant : elles lui permettent de nouer une relation privilégiée avec l'extérieur. Au final, ce n'est plus un espace mais deux qui viennent s'ajouter la véranda.
Ci-dessus la véranda "Icône" de Véranda Rideau.
Des protections solaires modulables

Un espace entièrement domotisé

Un espace entièrement domotisé - Les vérandas en 2015
Un espace entièrement domotisé - Les vérandas en 2015 © Véranda Rideau
Certains équipements de la véranda comme l'éclairage ou les protections solaires - stores, brise-soleils, volets roulants, persiennes - peuvent être pilotés à distance grâce à la mise en place d'un système domotique. Dès lors, l'on peut envisager la création de toutes sortes de scénarii.
Grâce à des capteurs positionnés sur le vitrage, les lames des brise-soleils vont, par exemple, se positionner toutes seules en fonction de la luminosité et de la température. Il devient alors possible de créer des conditions propices à la gestion d'un "matin brumeux" ou d'un "après-midi d'été" par exemple, chacun étant libre de définir ses propres critères de configuration. De même, l'utilisateur peut via son smartphone ou sa tablette prendre la contrôle de sa véranda afin de mieux préparer son retour ou, pourquoi pas, de simuler une présence.
Ci-dessous la véranda Epure de Véranda Rideau.
Un espace entièrement domotisé

Une isolation renforcée en toiture et au niveau des points sensibles

Une isolation renforcée en toiture et au niveau des points sensibles - Les vérandas en 2015
Une isolation renforcée en toiture et au niveau des points sensibles - Les vérandas en 2015 © Technal
Si les vérandas sont devenues de véritables pièces à vivre, c'est aussi et surtout parce que leurs performances thermiques se sont améliorées. D'importants progrès en effet été réalisés en termes d'isolation, isolation par l'extérieur et par l'intérieur de la toiture mais aussi un traitement plus efficaces des ponts thermiques, notamment au niveau des points sensibles de la structure et plus particulièrement de la jonction entre la toiture et la façade. "Les consommateurs sont en attente de performances aussi élevées qu'un bâti traditionnel. Ils souhaitent une véranda qui puisse s'intégrer à un bâtiment RT2012", témoigne Maud Lalue, responsable marketing chez Rénoval.
Résultat : la véranda n'est plus la cause des déperditions énergétiques de la maison et elle est devenue aussi agréable à vivre en hiver qu'en été.
Ci-dessus la véranda "Tourmaline" de Technal.
Une isolation renforcée en toiture et au niveau des points sensibles

Des vitrages ultra-performants et spécifiques

Des vitrages ultra-performants et spécifiques  - Les vérandas en 2015
Des vitrages ultra-performants et spécifiques - Les vérandas en 2015 © Reynaers
Les vitrages ont eux-aussi énormément évolué. Toutes les vérandas ou presque sont désormais équipées de double vitrage à isolation renforcée ce qui les rend très performantes sur le plan thermique. "Il existe aussi des vitrages quatre saisons capables de s'adapter aux conditions climatiques", indique Bernard Cousin. "Ils aident à réguler la température en capturant la chaleur et en la restituant ou non à l'intérieur de la pièce". Le vitrage joue donc un rôle essentiel dans l'isolation et le confort intérieur mais il peut se doter de bien d'autres caractéristiques : auto-nettoyants, feuilletés pour le retard à l'effraction, etc...
Ci-dessus une véranda Reynaers.
Des vitrages ultra-performants et spécifiques
Nous vous recommandons

Leader européen des systèmes d’évacuation de fumées, Cheminées Poujoulat conçoit des solutions innovantes qui optimisent les performances des appareils de chauffage. Personnalisables et design, les sorties de toit et conduits en inox apportent confort et sécurité

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic