L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Arielle Dombasle invente sa propre tasse à thé

Par C. Chahi Bechkri
,
le 18 septembre 2012
L'actrice et chanteuse Arielle Dombasle a décidé de prêter son blason familial à la célèbre maison de porcelaine Villeroy & Boch. Il vient orner une tasse dessinée dans les années 50. Seulement 1000 exemplaires de cette création unique ont été édités. A découvrir.
Villeroy & Boch le dit elle-même : elle ne confie que "très rarement la conception de ses collections à des intervenants extérieurs". La surprise a donc été totale lorsqu'elle a annoncé avoir récemment collaboré avec Arielle Domballe. Une surprise d'autant plus grande que personne n'attendait l'actrice dans l'univers de la décoration !
La star a été invitée par la prestigieuse maison de porcelaine à personnaliser la tasse à thé "Anmut", un modèle dessiné dans les années 50. Une idée qui lui a tout de suite plue : "Je me suis dit que j'allais créer le prototype, l'archétype, de ma chère tasse à thé. J'ai imaginé une tasse qui serait aussi le reflet de ce que j'aime. Une tasse subjective. Une tasse qui dise mon goût des collections".

Une tasse féminine et glamour

Cette envie de subjectivité l'a finalement poussée à faire figurer les armoiries de sa famille sur la tasse. "Mon grand-père qui fut Consul aux Indes, Attaché Commercial à l'Ambassade de France à Washington, Ambassadeur à Mexico, Croix de guerre, Héros de la Résistance, descend d'une famille lorraine et j'ai voulu lui rendre hommage en reproduisant son blason, que je voyais enfant sur les services d'argenterie et les poinçons. Je trouvais joli de faire resurgir ce signe - armoirie, blason, bannière, ruban - qui fut la grâce de toute une époque", précise l'intéressée. Pour Villeroy & Boch, tout le défi a été de reproduire à l'identique le motif sur de la porcelaine. Un défi relevé grâce à sa longue expérience dans la fabrication de produits en céramique.
La tasse s'accompagne d'une soucoupe sur laquelle ont été dessinées, toujours en or mat et brillant, les initiales de l'actrice. Afin d'apporter une touche féminine, glamour et moderne à l'ensemble, autrement dit d'être fidèle à l'image de l'actrice, les pièces ont été enrichies d'une délicate ribambelle de rubans.
A noter que l'intégralité des bénéfices des ventes sera reversée à "Nos Petits Frères et Sœurs", association chère à Arielle Dombasle et dont la vocation est de venir en aide aux enfants orphelins ou abandonnés qui vivent dans des conditions d'extrême pauvreté.
Pour avoir un meilleur aperçu des pièces imaginées par Arielle Dombasle, cliquez en pages suivantes.
Villeroy & Boch
Villeroy & Boch © Villeroy & Boch
 Tasse "Blason" et sa sous-tasse
Série limitée de 1 000 exemplaires
Vente exclusive dans les boutiques Villeroy & Boch et dans les Grands Magasins parisiens
Prix public indicatif : 69 €
Renseignements sur le : www.villeroy-boch.com
Arielle Dombasle invente sa propre tasse à thé

Un modèle des années 50 revisité...

Un modèle des années 50 revisité... - Villeroy & Boch
Un modèle des années 50 revisité... - Villeroy & Boch © Villeroy & Boch
Arielle Dombasle a choisi d'apposer son blason familial sur une tasse à thé en porcelaine dessinée dans les années 50.
Un modèle des années 50 revisité...

Ribambelle de rubans

Ribambelle de rubans - Villeroy & Boch
Ribambelle de rubans - Villeroy & Boch © Villeroy & Boch
Afin d'apporter une touche féminine, glamour et moderne, tasse et sous-tasse ont été agrémentées d'une délicate ribambelle de rubans.
Ribambelle de rubans

Création caritative - Arielle Dombasle invente sa propre tasse à thé

Création caritative - Villeroy & Boch
Création caritative - Villeroy & Boch © Villeroy & Boch
Les pièces imaginées par Arielle Dombasle sont exposées depuis le mois de septembre dans les boutiques françaises Villeroy & Boch.
A noter que l'intégralité des bénéfices des ventes sera reversée à l'association "Nos Petits Frères et Sœurs".
Création caritative - Arielle Dombasle invente sa propre tasse à thé
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic