L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

La cuisine au cœur de la maison

Par Céline Chahi
,
le 19 septembre 2007
ambiance - cuisines
ambiance - cuisines © Fotolia
La cuisine n'est plus considérée comme une pièce dévolue à la préparation des repas mais plutôt comme un espace de détente où toute la famille peut se retrouver. Conscients de cette évolution, les cuisinistes font leur maximum pour qu'elle soit vraiment agréable à vivre…
La cuisine est devenue « la » pièce à vivre par excellence d'une maison. Les activités qui s'y déroulent dépassent souvent le simple cadre des repas : on y passe du temps en famille, (les parents aident fréquemment leurs enfants à faire leurs devoirs) et on y reçoit ses amis. « Les français passent déjà beaucoup de temps dans leur cuisine et ils vont y passer encore davantage dans les prochaines années » annonce Marc Moreau, designer intégré chez Arthur Bonnet. Elément révélateur : le sujet « cuisine » est désormais abordé en premier lorsque l'on se lance dans un projet de construction. Et il devient un argument de vente décisif. Les constructeurs n'hésitent d'ailleurs plus à faire appel à des professionnels pour la dessiner. « Si la cuisine plaît aux clients, ils voudront acheter la maison » confie l'un d'entre eux. Le temps où l'on aménageait sa cuisine seulement si l'on avait le temps est décidément bien loin !

Résolument ouvertes

Ce nouveau mode de vie a eu quelques répercutions sur l'agencement. Même si les cuisines sont plus petites qu'avant (elles font aujourd'hui 10 m² en moyenne contre 25 m² il y a 10 ans), elles ont tendance à s'ouvrir sur le reste de la maison. Il n'est pas rare qu'une partie de la cuisine déborde sur le salon ou la salle à manger. « Les cuisines ouvertes permettent d'affecter une double fonction à un certain nombre de m². Comme le prix des terrains ne cesse d'augmenter, on optimise l'espace disponible. Cela n'empêche, on peut faire quelque chose de très convivial avec une petite surface » explique Marc Moreau.

Bloc central

De manière générale, les meubles se raréfient en même temps qu'ils se simplifient. L'espace ainsi gagné offre une plus grande liberté de déplacement. Marc Moreau commente : « les meubles sont moins nombreux mais plus larges. Les tiroirs atteignent désormais une largeur d'1,20 mètre ». Boffi exploite ainsi ce style minimaliste. La plupart des cuisines proposées par le cuisiniste italien sont composées d'un seul meuble qui abrite les différentes zones de travail.
Parce qu'il est vecteur de convivialité, l'îlot central se généralise. « Ce type d'implantation instaure un dialogue avec l'occupant de la cuisine, même si celui-ci est un occupant occasionnel » commente Marc Moreau. Il peut être doté de multiples fonctions : zone de travail, zone de cuisson, zone de lavage ou simplement de rangement… Et contrairement à ce que l'on peut penser, il s'adapte aussi bien aux grandes qu'aux petites surfaces.

Valse des matériaux

Côté matériaux, le bois est toujours autant plébiscité qu'avant. Le chêne reste l'essence la plus utilisée pour fabriquer les différents meubles mais elle est rattrapée par des essences moins connues comme le zébrano, le palissandre ou l'acajou. Le bois a l'avantage de s'adapter à tous les styles : du plus contemporain au plus traditionnel. « Nous entretenons un lien affectif fort avec ce matériau. Inconsciemment, il nous rassure » explique Marc Moreau. Il est associé à d'autres matériaux comme de l'inox, de la laque et du stratifié (proposé dans de multiples finitions : brillant, grainé, lisse…). Lapeyre l'a ainsi marié au verre. Dans sa nouvelle ligne de cuisine « Visio », les façades et tiroirs en panneau de verre sécurit laqué Chocolat ou Poivre sont associés à un encadrement revêtu d'un décor en chêne naturel. « Le verre permet de créer des jeux de lumière intéressant » explique Marc Moreaux. Le stac (matériau à base de béton et de bois) et le corian® ont récemment fait une entrée remarquée dans les cuisines. L'entreprise Dupont a ainsi fait travaillé l'architecte Zaha Hadid à la réalisation d'un prototype entièrement en corian®. La cuisine obtenue adopte des formes totalement inattendues !

Meubles intelligents

La cuisine s'enrichit de nouveaux meubles à la fois ergonomiques et pratiques. Les tiroirs sont par exemple tous équipés d'une ouverture électrique. Il n'y a qu'à appuyer sur un bouton pour voir le meuble s'ouvrir ! L'option « sortie totale » permet d'atteindre l'ensemble du contenu sans se fatiguer. Grâce aux séparateurs modulables, aux range-assiettes et aux range-couverts intégrés, les provisions ne se mélangent plus au moment de l'ouverture des tiroirs.
L'éclairage s'adapte lui aussi à vos activités. Le mieux est de combiner éclairage général et éclairage localisé avec notamment des petits spots ou des tubes fluorescents installés juste au dessus de votre plan de travail. Il y a cependant un risque avec tous ces accessoires : vous risquez de plus vouloir quitter votre cuisine !
La 3D s'en mêle
Si vous avez des doutes sur l'allure que doit prendre votre future cuisine, sachez qu'il existe un certain nombre de logiciels informatiques permettant de visualiser instantanément votre future cuisine en trois dimensions. Sur les sites Internet de Leroy Merlin, Ikéa ou encore So Coo's, vous pouvez même en télécharger un gratuitement. D'autres sites, comme celui de Solutions Cuisines, vous proposent de prendre d'abord contact avec un conseiller. C'est lui qui se chargera de réaliser la modélisation de votre cuisine. En général, les sites des cuisinistes ne se contentent pas de proposer des produits, ils contiennent une mine d'informations. Ils rappellent par exemple les critères à prendre en compte avant de se décider. Implantation en angle, linéaire, en îlot, en U sont tour à tour passées en revue.
La cuisine au cœur de la maison
Nous vous recommandons

Admirez la possibilité que les ouvertures peuvent apporter à votre quotidien afin que l'extérieur et l'intérieur ne fassent qu'un.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic