L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Whirlpool, une entreprise familiale tournée vers le futur

Par Rouba Naaman
,
le 19 mai 2011
La marque d'électroménager américaine Whirlpool fête ses 100 ans en développant toujours plus les concepts innovants. L'occasion pour Maison à part de raconter l'histoire hors du commun d'une petite entreprise familiale qui a su devenir leader mondial sur son créneau.
La Grange, petit village du Michigan, dans la région des Grands Lacs, aux Etats-Unis. Un jeune homme de 17 ans, Lou Upton, se retrouve propulsé chef de famille à la mort de son père. Avec son frère Frederick, de quatre ans son cadet, il vend des œufs et des légumes pour nourrir ses frères et sœurs. Il ne sait pas encore qu'il va créer une marque qui sera présente, un siècle plus tard, dans plus de 200 millions de foyers dans le monde.
Lou Upton devient quelques années plus tard courtier en assurance. Il aura notamment parmi ses clients la compagnie Commonwealth Edison, l'une des filiales de la société distributrice d'électricité fondée par le déjà célèbre Thomas Edison. "A son contact, il a compris le potentiel de l'électricité " raconte Jeanne Nicolay, directrice de la communication et de l'innovation de Whirlpool.
saga whirlpool
saga whirlpool © Whirlpool
 
La suite en pages suivantes.
Whirlpool, une entreprise familiale tournée vers le futur

Le premier lave-linge électrique...

Le premier lave-linge électrique... - Saga Whirlpool
Le premier lave-linge électrique... - Saga Whirlpool © Whirlpool
A la même époque, Lou Upton investit toutes ses économies - 500 dollars - dans une entreprise... qui ne verra finalement pas le jour. A défaut de le rembourser, on lui propose de se servir en nature dans ce qu'il reste de la société. Upton choisit de prendre le brevet d'un lave-linge manuel. Inspiré par Edison, il fait le pari - complètement fou à l'époque - d'y ajouter un système électrique.
Nous sommes en 1911 lorsqu'Upton confie son idée à son oncle Emory, propriétaire d'un atelier de mécanique. A eux deux, ils construisent le premier lave-linge à moteur électrique destiné aux ménages, la première d'une longue série d'innovations. Dès 1916, ils livrent les cent premières pièces à un grand distributeur. Malheureusement, les appareils s'avèrent être défectueux !
La suite en pages suivantes.
Le premier lave-linge électrique...

... et le premier service après vente !

... et le premier service après vente ! - Saga Whirlpool
... et le premier service après vente ! - Saga Whirlpool © Whirlpool
Loin de se décourager, Upton et Emory reprennent les machines, les réparent à leurs frais et les rendent au client... qui décide alors de doubler sa commande ! Le premier service après vente est né. "L'intégrité et le travail d'équipe font partie des valeurs du Middle West, et aujourd'hui la culture de l'entreprise n'a pas changé" explique Jeanne Nicolay.
Avec l'avènement de l'électricité, le succès est facile et rapide pour la Upton Machine Company. En 1929, l'entreprise familiale devient la plus grande productrice de lave-linge des Etats-Unis, et du monde en 1941. A l'arrivée en 1949 de Bud Gray, qui succède à Upton, la société passe à la vitesse supérieure.
La suite en pages suivantes.
... et le premier service après vente !

Une gamme d'électroménager complète

Une gamme d'électroménager complète - Saga Whirlpool
Une gamme d'électroménager complète - Saga Whirlpool © Whirlpool
Sous l'influence de son nouveau dirigeant, l'entreprise d'Upton prend un tournant mondial, et développe la culture de la marque. La compagnie - qui n'avait, jusqu'à là, pas de logo - prend le nom de Whirlpool, "tourbillon" en anglais, pour rappeler le mouvement du linge dans la machine.
Dès 1951, Bud Gray rachète de petites entreprises qui produisent des sèche-linge et des réfrigérateurs, "ce qui permet à Whirlpool de proposer dès 1956 une gamme complète d'électroménager" explique Jeanne Nicolay.
La suite en pages suivantes.
Une gamme d'électroménager complète

L'innovation comme mot d'ordre

L'innovation comme mot d'ordre - Saga Whirlpool
L'innovation comme mot d'ordre - Saga Whirlpool © Wienerberger
A partir de 1957, Whirlpool fait de l'innovation son fer de lance. Le projet Miracle Kitchen, un prototype de cuisine futuriste avec commande centrale et nettoyage automatique, est exposé partout aux Etats-Unis, puis dans le monde, "même à Moscou, en pleine guerre froide !" insiste Jeanne Nicolay. En 1960, les ingénieurs de la marque imaginent pour la Nasa une cuisine pour les navettes spatiales.
Fort du rachat de plusieurs entreprises canadiennes et sud-américaines dans les années 60 et 70, Whirlpool continue de développer des produits innovants : lave-linge avec chargement par le haut, micro-ondes (sous la marque Amana), mais aussi le premier service client ! "Le marché est mature aux Etats-Unis, il était temps de passer les frontières" explique Jeanne Nicolay.
La suite en pages suivantes.
L'innovation comme mot d'ordre

Whirlpool s'attaque au monde

Whirlpool s'attaque au monde - Saga Whirlpool
Whirlpool s'attaque au monde - Saga Whirlpool © Whirlpool
C'est Dave Whitwam qui ouvre la société au reste du monde. Le nouveau dirigeant arrive en 1987, et prononce un discours titré "Dragons be here", resté dans les annales de l'entreprise, comme le raconte Jeanne Nicolay : "Il réunit les cadres et les encourage à dépasser leurs peurs de l'inconnu, en référence aux dragons dessinés sur les parties encore non visitées du monde, sur les cartes du Moyen-Âge".
Dans les années 90, à coup de joint-ventures et d'acquisitions (KitchenAid, Philips et Maytag notamment), Whirlpool devient un géant de l'électroménager. "Nous avons été très en amont de la globalisation" insiste Jeanne Nicolay. Le groupe s'implante dans les pays d'origine des entreprises qu'elle rachète, et crée ainsi une filiale de Whirlpool sur place. Cent ans après la création de l'entreprise, Whirlpool est devenu le fabricant d'électroménager préféré des Français* et des Italiens.
* Source : Research Plus et Research International, 2003.
La suite en pages suivantes.
Whirlpool s'attaque au monde

Un centenaire tourné vers l'avenir

Un centenaire tourné vers l'avenir - Saga Whirlpool
Un centenaire tourné vers l'avenir - Saga Whirlpool © Whirlpool
Pour fêter dignement son centenaire, la marque met en avant son amour pour l'innovation un brin futuriste. Elle s'est entourée de plusieurs experts et designers, pour s'inspirer de leur vision de la cuisine. "Souvent, le business empêche l'innovation" regrette Jean-François Piège, l'un des grands chefs cuisiniers participants. "Mais Whirlpool a laissé libre court à notre imagination".
C'est ainsi que le chef Piège a imaginé une yaourtière durable et écologique. Le groupe présente également un nouveau mode de conservation, non plus dans un réfrigérateur unique, mais en plusieurs compartiments séparés, adaptés à chaque produit. Ou encore, une cuisson conviviale grâce par la lumière, inspirée de la réunion autour du feu. "En cuisine, lorsque l'on dépasse l'acte de survie, on a gagné" affirme Jean-François Piège.
Un centenaire tourné vers l'avenir
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic