L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Chantal Thomass fait son shopping aux puces

Par C.Chahi
,
le 31 mars 2010
La célèbre créatrice de lingerie féminine, Chantal Thomass est en mission commandée pour les antiquaires des puces de Saint-Ouen. Tous les week-ends jusqu'au 24 mai, elle doit désigner ses coups de cœur parmi les objets et meubles exposés. Un exercice que la créatrice aime particulièrement.
Chantal Thomass le revendique haut et fort : elle aime chiner. D'ailleurs, que ce soit dans son appartement parisien ou dans sa maison de campagne, tout le mobilier et les accessoires proviennent directement des puces de Saint-Ouen. Un lieu où elle se rend au moins deux fois par mois et qu'elle a fini par très bien connaître : "Chantal est une habituée des marchés Paul Bert et Serpette, confirme Laurence Vauclair, antiquaire. C'est bien simple : elle connaît tout le monde ici et tout le monde la connaît". Un lien tellement fort que c'est à elle que les antiquaires ont décidé d'offrir cette année leur fameuse "carte blanche".
Ces derniers ont en effet pris l'habitude, pour créer de l'animation sur les puces, de demander à une personnalité de réaliser une sélection d'objets et de meubles parmi ceux vendus par les différents marchands. Ses trouvailles sont ensuite mises en scène sur un stand qui est accessible au public. "La seule consigne que nous lui donnons est de fonctionner aux coups de coeur". Chantal Thomass succède ainsi au décorateur Jacques Garcia qui s'était plié au jeu en septembre dernier à l'occasion du salon de décoration Maison & Objet.

Esprit "boudoir"

Chantal Thomass aux puces
Chantal Thomass aux puces © Tanguy de Montesson
 La créatrice s'est vue confier un lieu mythique des puces : le "Pavillon de lierre" du marché Paul Bert, laissé complètement vide pour l'occasion. L'espace disponible étant réparti sur deux étages, Chantal Thomass a décidé de transformer l'endroit en une petite maison de trois pièces : un salon au rez-de-chaussée, une chambre et une salle de bains à l'étage.
A l'intérieur, sans surprise, c'est l'esprit "boudoir" qui règne avec de nombreux miroirs (miroir à parclose du 18e siècle, miroir vénitien des années 40...) et luminaires, principalement des lustres et des appliques. Une ambiance chic et glamour donc, et qui est accentuée par le fait que tous les murs ont été - à la demande de la créatrice - peints en rose, sa couleur préférée. Pour compléter l'ensemble, la créatrice a même ramené de chez elle quelques objets personnels : une toile de Louise de Vilmorin représentant un nu, par exemple, ou encore des collections de verres peints et de poupées en coquillages.
A ce jour, Chantal Thomass a déjà pu exercer ses talents de chineuse le temps de deux week-ends. L'occasion pour elle de mettre la main sur de très belles pièces. Parmi elles : un lit à baldaquin du 18e siècle, un meuble-bar en miroir gravé, un lustre Baguès en cristaux et fer forgé, une baignoire en cuivre 1900, un salon de jardin des années 50... Autant d'objets qui peuvent être achetés par les visiteurs. A la créatrice de combler les vides au fur et à mesure !
Pour découvrir le "Pavillon de lierre" aménagé et décoré par Chantal Thomass, cliquez sur suivant.
Chantal Thomass aux puces
Chantal Thomass aux puces © Tanguy de Montesson
 
Exposition - Vente "Carte blanche à Chantal Thomass"
Marché Paul Bert
96 / 110, rue des Rosiers 93400 Saint-Ouen
Allée 6 Stand 81 bis
Jusqu'au 24 mai inclus
Horaires public : Vendredi 8h - 12h
Samedi 9h - 18h
Dimanche 10h - 18h
Lundi 11h - 17h
Plus de renseignements sur le : www.paulbert-serpette.com
Chantal Thomass fait son shopping aux puces

Chantal Thomass - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

Chantal Thomass - Chantal Thomass aux puces
Chantal Thomass - Chantal Thomass aux puces © Tanguy de Montesson
La célèbre créatrice de lingerie féminine, Chantal Thomass a pour mission de sélectionner sur les puces de Saint-Ouen des objets, des accessoires et des meubles. L'ensemble de ses trouvailles est exposé au "Pavillon du lierre" sur le marché Paul Bert.
Chantal Thomass - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

Esprit boudoir - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

Esprit boudoir - Chantal Thomass aux puces
Esprit boudoir - Chantal Thomass aux puces © Tanguy de Montesson
A l'intérieur, sans surprise, c'est l'esprit "boudoir" qui règne avec de nombreux miroirs (miroir à parclose du 18e siècle, miroir vénitien des années 40...) et luminaires, principalement des lustres et des appliques.
Esprit boudoir - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

Petite maison - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

Petite maison - Chantal Thomass aux puces
Petite maison - Chantal Thomass aux puces © Tanguy de Montesson
Chantal Thomass a décidé de transformer l'endroit en une petite maison de trois pièces : un salon au rez-de-chaussée, une chambre et une salle de bains à l'étage.
Petite maison - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

meuble bar - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

meuble bar - Chantal Thomass aux puces
meuble bar - Chantal Thomass aux puces © Tanguy de Montesson
Meuble bar en miroir gravé déniché sur les puces par Chantal Thomass.
meuble bar - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

Chambre - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

Chambre - Chantal Thomass aux puces
Chambre - Chantal Thomass aux puces © Tanguy de Montesson
Dans la chambre, toute la décoration s'organise autour d'un lit en baldaquin du 18e siècle, trouvaille de Chantal Thomass.
Chambre - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

Accessoires - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

Accessoires - Chantal Thomass aux puces
Accessoires - Chantal Thomass aux puces © Tanguy de Montesson
Outre les meubles, Chantal Thomass a également sélectionné de nombreux accessoires : chapeaux anciens, vêtements en dentelle, cartons à chapeaux...
Accessoires - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

Malles - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

Malles - Chantal Thomass aux puces
Malles - Chantal Thomass aux puces © Tanguy de Montesson
A découvrir également des malles anciennes.
Malles - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

Intérieur féminin - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

Intérieur féminin - Chantal Thomass aux puces
Intérieur féminin - Chantal Thomass aux puces © Tanguy de Montesson
Sans oublier des chaussures brodées et des bas de soie. Accessoires qui, selon la créatrice, doivent être laissés apparents car ils font tout le charme d'un intérieur féminin.
Intérieur féminin - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

Objets personnels - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

Objets personnels - Chantal Thomass aux puces
Objets personnels - Chantal Thomass aux puces © Tanguy de Montesson
Pour compléter l'ensemble, Chantal Thomass a même ramené de chez elle quelques objets personnels : une toile de Louise de Vilmorin représentant un nu, par exemple, ou encore des collections de verres peints et de poupées en coquillages.
Objets personnels - Chantal Thomass fait son shopping aux puces

La vie en rose

La vie en rose - Chantal Thomass aux puces
La vie en rose - Chantal Thomass aux puces © Tanguy de Montesson
L'ambiance chic et glamour est accentuée par le fait que tous les murs ont été - à la demande de la créatrice - peints en rose, sa couleur préférée.
La vie en rose

Pièces d'exception

Pièces d'exception - Chantal Thomass aux puces
Pièces d'exception - Chantal Thomass aux puces © Tanguy de Montesson
Dans la salle de bains, les visiteurs auront l'occasion de découvrir une baignoire en cuivre 1900 ainsi qu'une commode en miroir des années 40.
Pièces d'exception
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic