L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Métiers d'art : un palmarès élargi pour le Prix Liliane Bettancourt 2010

Par P.P.
,
le 15 juillet 2010
Depuis sa création en 1999, le Prix Liliane Bettancourt pour l'intelligence de la main récompense des artistes, les artisans d'art professionnels. Après avoir fêté l'an dernier ses dix ans avec un palmarès et une exposition exceptionnels, l'édition 2010 revient élargie à deux prix : "Talents d'exception" et "Dialogues", dont les lauréats ont été dévoilés le 7 juillet. Découvrez-les en images.
Liliane Bettancourt n'a jamais fait autant parler d'elle qu'actuellement. Mais si elle est présente sur Maison à part aujourd'hui, c'est pour son prix-mécène en faveur des métiers d'art : le Prix Liliane Bettancourt pour l'intelligence de la main, remis par la Fondation Bettancourt-Schueller. Un prix prestigieux, ayant acquis au fil des années une renommée internationale et, qui a permis à beaucoup de ses lauréats de faire connaître l'étendue de leur savoir-faire - parfois séculaire - et, surtout, de leur talent à donner à ce dernier des accents de modernité.
Pour madame Bettancourt, dont le père était ami avec Jacques-Emile Ruhlmann, c'est là d'ailleurs, l'objet premier de ce prix : promouvoir l'excellence et la beauté. "Je mesure la merveilleuse et rare conjonction de l'inspiration de l'artiste et du savoir-faire de l'artisan, explique Liliane Bettancourt. L'artisan est adossé à un savoir-faire ancestral. L'artiste s'inspire des courants esthétiques de son époque en cherchant à les dépasser. Réunir les deux est précieux et émouvant. Voilà ce que je crois."
La Fondation récompense ainsi depuis 1999, un 'artisan-artiste' donc, exerçant ses talents dans l'une des nombreuses disciplines des métiers d'art, chaque fois mise à l'honneur : les métiers du bois et de la facture instrumentale, les métiers du verre, de la céramique, du cuir, de la pierre, des métaux non précieux, des métaux précieux, l'ébénisterie...

Palmarès élargi

L'an dernier, pour fêter ses dix ans, la Fondation avait décidé de mettre à l'honneur 10 artisans de 10 métiers d'art différents et organisé une exposition-événement autour des précédents lauréats. Et pour son édition 2010, elle innove encore, en élargissant le palmarès à deux prix : "Talents d'exception" et "Dialogues", d'une dotation chacun de 50.000€. Prix dont les lauréats ont été dévoilés par communiqué de presse, le 7 juillet dernier.
Le premier récompense "la réalisation d'une œuvre d'une qualité esthétique résultant d'une parfaite maîtrise des techniques et savoir-faire du métier." Il revient cette année à Julien Schwarz, sculpteur et tailleur de bois, pour son œuvre "Bullnose", taillée dans un seul bloc de chêne. Quant au prix "Dialogues" - dont l'objectif est de récompenser une "collaboration exemplaire entre la main de l'artisan et l'imaginaire d'un créateur d'un autre horizon"- il est attribué, pour sa première édition, au céramiste Claude Aïello et au designer Mathieu Lehanneur, pour leur création "L'Âge du monde - Jarre démographique", une modélisation en 3D de la pyramide des âges de chaque pays, réalisée en argile noir émaillé.
A noter que cette année, le jury a eu à examiner 11 œuvres sélectionnées par un comité d'experts réunis pour l'occasion, sur 245 dossiers candidats au prix "Talents d'exception", et 10 duos présentés pour 75 dossiers candidats au prix "Dialogues".
Découvrez en images, les lauréats 2010 des Prix Liliane Bettancourt pour l'intelligence de la main, en cliquant sur suivant.
Métiers d'art : un palmarès élargi pour le Prix Liliane Bettancourt 2010

Prix "Talents d'exception"

Julian Schwarz Bullnose
Julian Schwarz Bullnose © Sophie Zénon - Fondation Bettencourt Schueller
"Bullnose" taillée dans un seul bloc de chêne (28x43x83cm) Julian Schwarz Sculpteur, tailleur de bois
"Vaisseau ou urne, Julian Schwarz jongle avec les deux termes lorsqu'il présente cette oeuvre. Enveloppante, elle est la forme matricielle donnant la vie ; contenante, elle nous rappelle le terme inéluctable de notre destinée. L'essentiel demeure ce choix d'une forme iconique atemporelle, au même titre que certains peintres 'utilisent la figure humaine comme véhicule esthétique.'" (Fondation Bettancourt Schueller)
Le tronc de chêne d'origine pesait presque 300kg. Julian Schwarz l'a fendu en deux dans le sens de la longueur à l'aide de coins d'acier et d'une masse. Et a évidé puis dégraissé le demi-rondin obtenu, selon une technique datant du Moyen-Âge. Avant enfin de le sculpter petit à petit.
Prix "Talents d'exception"

Prix "Dialogue" - Métiers d'art : un palmarès élargi pour le Prix Liliane Bettancourt 2010

L'Âge du Monde - Jarre démographique
L'Âge du Monde - Jarre démographique © ph. Sophie Zénon - Fondation Bettencourt Schueller
L'Âge du Monde - Jarre démographique argile, émaillé noir, 70x60 cm Claude Aïello et Mathieu Lehanneur (pièce produite par Issey Miyake Europe)
Une modélisation en trois dimensions de la pyramide des âges de la France, le Japon, les Etats-Unis, l'Egypte et la Russie (à partir de données de 2007), réalisée en argile noir émaillé.
"La genèse du projet de ces cinq jarres composant L'Âge du Monde est une réflexion poétique sur la pyramide des âges de la vie. En partant de données statistiques froides et mathématiques, Mathieu Lehanneur 'a cherché un moyen de les transformer en objet émouvant, en restant au plus proche de la réalité scientifique de ces chiffres'. Chaque pièce se devait d'être le reflet de la présence de millions d'individus, des naissances, des morts, de l'histoire d'un pays, des guerres, des croissances économiques... D'où le choix de la céramique, une technique ancestrale qui donne une dimension sensible à l'empilement des tranches d'âges, et de la jarre, forme emblématique rattachant chaque pyramide à la longue histoire de l'humanité."
Prix "Dialogue" - Métiers d'art : un palmarès élargi pour le Prix Liliane Bettancourt 2010
Nous vous recommandons

Cette demeure californienne a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à une transformation pharaonique

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic