L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Nuit polaire à Paris

Par Céline Chahi
,
le 8 janvier 2009
Après son bar de glace, le Kube Hotel, lieu où tous les parisiens branchés aiment se retrouver, vient d'inaugurer, sur le même concept, une chambre. Dix tonnes de glace ont été nécessaires pour créer ce décor givré. Anoraks, gants, bonnets et écharpes obligatoires !
Quatre ans après son ouverture, le Kube Hôtel, situé dans le XVIIIe arrondissement de Paris, crée encore l'événement. Jusqu'à la fin du mois de mars, l'établissement, qui s'était fait connaître pour son bar de glace, offre à ses clients la possibilité de passer une nuit à -10°. Située sur la terrasse d'une des suites de l'hôtel, la chambre en question, baptisée Ice Kube room, est constituée de dix tonnes de glace.
La matière, mise en forme par Michel Amman, champion du monde de sculpture sur glace, a servi à fabriquer les parois de la chambre, un lit (recouvert pour les frileux de peaux de bête), un minibar, des tableaux givrés, des sculptures ainsi qu'une cheminée. Un décor givré qui réserve quelques surprises aux occupants puisque les kubers, comme les appellent le personnel de l'hôtel, peuvent laisser - avec leurs doigts gantés - des messages sur les murs.
Bar de glace du Kube Hôtel.
Bar - Kube Hôtel © Benoît Autissier
Bar de glace du Kube Hôtel.
 Un "délire" à 750 €
L'accès à la Ice Kube room se fait par une suite traditionnelle dans laquelle les clients peuvent se retirer à tout moment de la nuit. Pour faciliter leur acclimatation, un vestiaire avec des vêtements chauds a été même mis à leur disposition à l'entrée.
L'hôtel espère que la suite rencontrera le même succès que le bar. 2.000 personnes, essentiellement des personnalités du spectacle, des hommes d'affaires et les jeunes parisiens branchés, s'y rendent tous les mois pour prendre un verre. Pour s'en assurer, une inauguration en grande pompe en présence de Richard Branson et de son fils, Sam, avait été organisée à la mi-décembre. Mais, avec une nuit à 750 euros, il se pourrait que les clients soient frileux !
Plus d'informations sur le : www.kubehotel.com
Pour découvrir la Ice Kube room, cliquez sur suivant.
Nuit polaire à Paris

En terrasse - Nuit polaire à Paris

En terrasse - Ice Kube Room
En terrasse - Ice Kube Room © Benoît Autissier
La chambre de glace du Kube Hôtel se situe sur la terrasse de l'une des suites.
En terrasse - Nuit polaire à Paris

Ice kube Room

Ice kube Room - Ice Kube Room
Ice kube Room - Ice Kube Room © Benoît Autissier
Dix tonnes de glace ont été nécessaires pour la création de la chambre.
Ice kube Room

Décor sculpté - Nuit polaire à Paris

Décor sculpté - Ice Kube Room
Décor sculpté - Ice Kube Room © Benoît Autissier
Pour créer ce décor givré, le Kube Hôtel a fait appel à Michel Amman, champion du monde de sculpture sur glace.
Décor sculpté - Nuit polaire à Paris

Tête de lit

Tête de lit - Ice Kube Room
Tête de lit - Ice Kube Room © Benoît Autissier
Michel Amman a conçu et réalisé des tableaux givrés pour habiller les parois de glace. Ici, la tête de lit.
Tête de lit

Détail - Nuit polaire à Paris

Ice Kube Hôtel
Ice Kube Hôtel © Benoît Autissier
Détail - Nuit polaire à Paris

Solution de repli

Solution de repli - Ice Kube Hôtel
Solution de repli - Ice Kube Hôtel © Benoît Autissier
Pour accéder à la Ice Kube Room, les clients doivent passer par une chambre traditionnelle dans laquelle ils peuvent se replier à tout moment de la nuit.
Solution de repli

Dîner - Nuit polaire à Paris

Dîner - Ice Kube Room
Dîner - Ice Kube Room © Benoît Autissier
Un menu spécial est servi aux clients de la Ice Kube Room dans la suite traditionnelle.
Dîner - Nuit polaire à Paris

Inauguration - Nuit polaire à Paris

Inauguration - Ice Kube Hôtel
Inauguration - Ice Kube Hôtel © Benopit Autissier
C'est Richard Branson qui, en compagnie de son fils, a inauguré la chambre.
Inauguration - Nuit polaire à Paris
Nous vous recommandons

Visite en images de cette étonnante demeure qui jongle entre tradition et modernité, opacité et transparence, formes compactes et volumes généreux.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic