L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Connexion en direct des Designer's Days

Par La rédaction de Maison à part
,
le 5 juin 2013
Jusqu'au 9 juin, les Designer's Days battent leur plein dans tout Paris ! La rédaction de Maison à part a donc fait le tour des adresses parisiennes ouvertes au public. Petite sélection de lieux à ne pas manquer pendant cette semaine dédiée au design sous toutes ses formes.
Faire découvrir le design au grand public, c'est le leitmotiv des Designer's Days. A cette occasion, de nombreux lieux ouvrent leurs portes et accueillent expositions, installations éphémères et œuvres. Jusqu'au 9 juin 2013, vous aurez ainsi la possibilité d'entrer dans l'univers du design et des domaines variés qu'il touche (industrie, médecine, loisirs, accessibilité, etc.).
Inspirées par la thématique "Et demain...", entreprises et institutions ont donné carte blanche aux créateurs pour expliquer leur vision de notre futur, et du rôle du design dans sa concrétisation. Maison à part s'est promené dans les showrooms et lieux d'exposition ouverts au public et vous présente les lieux incontournables de l'un des événements design les plus attendus de l'année !
Découvrez nos adresses incontournables en pages suivantes.
Connexion en direct des Designer's Days

Roche Bobois et ses meubles techno-sensibles

Roche Bobois et ses meubles techno-sensibles - Designer's Days 2013
Roche Bobois et ses meubles techno-sensibles - Designer's Days 2013 © RNB / MAP
Elizabeth Leriche a encore redoublé d'imagination pour la scénographie du showroom Roche Bobois. La directrice du bureau de style éponyme a fait appel à l'artiste numérique Miguel Chevalier, qui a transformé de simples meubles en véritables œuvres interactives, "techno sensibles".
Sur un canapé dessiné par Cédric Ragot (photo) et sur la table Oxymore de Daniel Ezan, sont projetés des motifs colorés, qui répondent au toucher de l'utilisateur. Une manière innovante de mettre en scène la notion de personnalisation, si chère à la marque française Roche Bobois.
A découvrir jusqu'au 8 juin de 10h à 19h.
Techno Sensible
Roche Bobois
207 boulevard Saint Germain
75007 Paris
Roche Bobois et ses meubles techno-sensibles

Poltrona Frau et l'univers surréaliste de Vincent Darré

Poltrona Frau et l'univers surréaliste de Vincent Darré - Designer's Days 2013
Poltrona Frau et l'univers surréaliste de Vincent Darré - Designer's Days 2013 © RNB / MAP
Depuis toujours, l'enseigne Poltrona Frau gravite autour du cuir. Une évidence, donc, que le matériau ait été choisi comme thématique pour la mise en scène de son showroom parisien. Un canapé a notamment été dessiné et fabriqué uniquement pour l'occasion (photo, au fond à gauche).
C'est Vincent Darré, designer et grand amateur de surréalisme, qui apporte une touche extravagante à la scénographie, baptisée "L'œil éclipse la lune". Squelette humain, fauteuils éventrés, chaussure géante, mannequins grimés... Heureusement pour le visiteur égaré dans ce théâtre ouvert, le tout trouve une certaine cohérence grâce à un court-métrage, projeté dans le showroom, mettant en scène les amours du fauteuil Lyra avec une jeune femme...
A découvrir jusqu'au 8 juin de 10h à 19h.

L'œil éclipse la lune

Poltrona Frau
29 rue du Bac
75007 Paris
Poltrona Frau et l'univers surréaliste de Vincent Darré

Cassina et le canapé MyWorld de Philippe Starck

Cassina et le canapé MyWorld de Philippe Starck - Designer's Days 2013
Cassina et le canapé MyWorld de Philippe Starck - Designer's Days 2013 © RNB / MAP
Le canapé MyWorld, dessiné par Philippe Starck et présenté au Salon du meuble de Milan cette année, est en vedette dans une mise en scène très minimaliste, chez Cassina.
Pensé comme un élément central dans la maison, multifonction et adapté à la vie plurielle de l'Homme moderne, ce canapé est, selon son créateur, un lien entre les personnes. Une notion illustrée... par une corde accrochée au plafond !
A découvrir jusqu'au 8 juin de 10h à 19h.

MyWorld

Cassina
236 boulevard Saint Germain
75007 Paris
Cassina et le canapé MyWorld de Philippe Starck

Le Lab by Legrand et les interrupteurs de Victoria Wilmotte

Le Lab by Legrand et les interrupteurs de Victoria Wilmotte - Designer's Days 2013
Le Lab by Legrand et les interrupteurs de Victoria Wilmotte - Designer's Days 2013 © RNB / MAP
Pour imaginer le futur de l'interrupteur pour la maison, Victoria Wilmotte a souhaité s'inspirer des prises et boutons d'arrêts d'urgence professionnels, ceux que l'on peut trouver dans les usines, par exemple.
Elle crée ainsi toute une collection de caches et d'interrupteurs colorés, géométriques, presque ludiques, comme autant de réjouissances visuelles. La scénographie reprend des codes propres à Mondrian, mais reste tout à fait accessible.
Notez que vous pourrez voir une imprimante 3D en action dans le showroom, pour illustrer le fait que Victoria Wilmotte a utilisé exclusivement ce système pour créer ces interrupteurs.
A découvrir jusqu'au 8 juin de 10h à 19h.

Switch'on tomorrow

Le Lab by Legrand
38 rue du Bac
75007 Paris
Le Lab by Legrand et les interrupteurs de Victoria Wilmotte

Tai Ping et ses tapis magiques

Tai Ping et ses tapis magiques - Designer's Days 2013
Tai Ping et ses tapis magiques - Designer's Days 2013 © SZ / MAP
À l'occasion des Designer's Days, la manufacture Tai Ping Carpet s'est associée avec Sam Baron et les designers de Fabrica, le centre de recherche sur la communication du groupe Benetton, afin de réinterpréter l'idée du tapis traditionnel et lui donner une image plus contemporaine.
"From the floor up" associe l'esprit créatif de Fabrica et les techniques de fabrication et d'exécution de Tai Ping. Cette collaboration aboutit à une collection de tapis plus insolites les uns que les autres, où les créations se transforment en véritables objets.
En plus de Sam Baron, huit jeunes designers ont participé à ce projet, exposé à l'hôtel de Livry, où un joli jardin vous accueille avec une première création impressionnante. Dans ce lieu magique en plein cœur de Paris, les créations prennent sens et l'imagination des designers, venus des quatre coins du monde, apparaît comme futuriste et ingénieuse aux yeux des visiteurs.
A découvrir jusqu'au samedi 8 juin de 10 à 19h.

From the floor up

Tai Ping
Hôtel de Livry
4-6 rue de Montalembert
75007 Paris
Tai Ping et ses tapis magiques

Silvera Poliform et ses espaces confidentiels

Silvera Poliform et ses espaces confidentiels - Designer's Days 2013
Silvera Poliform et ses espaces confidentiels - Designer's Days 2013 © RNB / MAP
Un espace dans l'espace, c'est le projet proposé par Ammar Eloueini pour décrire sa vision de l'avenir de Silvera Poliform. L'éditeur a donné carte blanche à l'architecte, qui a littéralement investi le showroom par le biais de trois énormes cubes...
Noires ou blanches, ces installations en Corian ont été conçues pour créer un cocon à part, un lieu de vie, comme une pièce dans la pièce, isolée phoniquement mais ouverte. L'on peut ainsi y écouter de la musique, s'y reposer, y faire sa gymnastique, y travailler, ou l'installer dans le jardin comme une terrasse déplaçable.
Une structure épurée et accueillante, que l'on imagine très bien comme petite salle de réunion pour des entreprises avant-gardistes !
A découvrir jusqu'au 8 juin de 10h à 19h.

Material Evidence

Silvera Poliform
33 rue du Bac
75007 Paris
Silvera Poliform et ses espaces confidentiels

Kartell et le fil rouge de l'amour

Kartell et le fil rouge de l'amour - Designer's Days 2013
Kartell et le fil rouge de l'amour - Designer's Days 2013 © RNB / MAP
Pour Kartell, demain il faudra plus d'amour, "et après demain, encore plus d'amour" ! Ferruccio Laviani a ainsi développé cette notion en se tournant vers le passé de la marque pour mieux appréhender son avenir.
Les modèles les plus récents rejoignent les assises cultes de la marque. Le tout est surplombé par un long fil rouge, faisant le tour du showroom, et sur lequel sont suspendues des photos de ce qui fait Kartell : des mains de créateurs, des familles, des instants de la vie quotidien. Les clichés sont vieillis via Instagram, pour apporter une touche vintage à l'installation.
A découvrir jusqu'au 8 juin de 10h à 19h.

Et demain, encore plus d'amour

Kartell
242 boulevard Saint Germain
75007 Paris
Kartell et le fil rouge de l'amour

La Manufacture Cogolin et son "nid d'abeilles"

La Manufacture Cogolin et son "nid d'abeilles" - Designer's Days 2013
La Manufacture Cogolin et son "nid d'abeilles" - Designer's Days 2013 © SZ / MAP
Connue pour ses tapis tissés à la main, la Manufacture Cogolin nous fait revivre l'ambiance des machines à tisser de sa manufacture.
Dès l'entrée du showroom, les visiteurs sont embarqués dans cet univers, notamment grâce à la bande son du bruit des machines, mais aussi et surtout grâce à une installation artistique remplie de fils et qui structure l'espace. Une façon pour Mathieu Bassée, designer associé à Cogolin pour cette création éphémère, de montrer que les technologies et l'innovation ne seraient rien sans l'homme qui tire les ficelles.
A l'étage du showroom, une création - nommée "nid d'abeilles" - de la jeune designer Charlotte Kauffman (photo). Des fils épais aux fils fins, le geste de la créatrice se veut à l'écoute de la matière. La couleur rouge, organique, transpose le nid d'abeille hors de son environnement naturel, et lui fait découvrir de nouveaux horizons.
A voir jusqu'au 8 juin, de 10h à 18h.

Manufacture Cogolin

30 rue des Saintes-Pères
75007 Paris
La Manufacture Cogolin et son "nid d'abeilles"

Maxalto et les phrases projetées

Maxalto et les phrases projetées - Designer's Days 2013
Maxalto et les phrases projetées - Designer's Days 2013 © RNB / MAP
En préparant les Designer's Days, Eric Gizard a ouvert la question "Et demain... ?", thème de l'édition 2013, aux internautes des réseaux sociaux. Chacun a ainsi pu compléter la phrase selon son humeur du moment.
Les résponses récoltées par le designer viennent aujourd'hui se projeter sur les meubles de la collection Lux, signée par Antonio Citterio. La finition miroir des pièces crée une profondeur surprenante qui met en valeur les petits billets d'humeur dont certains font particulièrement sourire...
A découvrir jusqu'au 8 juin de 10h à 19h.

ON / OFF

Maxalto
43 rue du Bac
75007 Paris
Maxalto et les phrases projetées

Boffi Paris et lses ustensiles de cuisine de demain

Boffi Paris et lses ustensiles de cuisine de demain - Designer's Days 2013
Boffi Paris et lses ustensiles de cuisine de demain - Designer's Days 2013 © RNB / MAP
Boffi Paris a choisi de mettre en avant son amour pour la cuisine conviviale et familiale. L'enseigne a donné carte blanche à six designers pour imaginer les ustensiles de la cuisine de demain.
FX Ballery, Germain Bourré, Pauline Deltour, Véronique Maire, François Mangeol et les Pool ont ainsi pu offrir leur vision d'un futur plus ou moins proche. D'une série de planches à découper en Corian, granit et bois, à une collection d'assiettes en porcelaine, en passant par des cloches de conservation pour les aliments.
On pourra notamment découvrir une imprimante 3D en action, illustrant l'idée de FX Balléry d'une cuisine futuriste. Pourra-t-on, demain, imprimer son steak directement chez soi ?
A découvrir jusqu'au 8 juin, de 10h à 19h.

Ustensili culinari di domani

Boffi Paris
234 boulevard Saint-Germain
75007 Paris
Boffi Paris et lses ustensiles de cuisine de demain

Calligaris et sa chaise Marocca revisitée

Calligaris et sa chaise Marocca revisitée - Designer's Days 2013
Calligaris et sa chaise Marocca revisitée - Designer's Days 2013 © RNB / MAP
Calligaris fête ses 90 ans en donnant carte blanche à Stephen Burks. Le designer américain a choisi de s'inspirer de la toute première chaise de la marque, baptisée Marocca.
Le modèle, très classique et arborant une assise en paillage, est complètement revisité dans une mise en scène où le paillage est l'élément conducteur. Enfermée derrière des cordes, déstructurée, presque ligotée parfois, la chaise est tout à la fois : le reflet du passé et du futur de la marque italienne.
A découvrir jusqu'au 8 juin de 10h à 19h.

Variations

Calligaris
45 rue du Bac
75007 Paris
Calligaris et sa chaise Marocca revisitée

Cappellini et la métaforme de matali crasset

Cappellini et la métaforme de matali crasset - Designer's Days 2013
Cappellini et la métaforme de matali crasset - Designer's Days 2013 © RNB / MAP
Le showroom Cappellini a fait place nette pour accueillir l'installation imaginée par Matali Crasset. La designer a développé un concept qu'elle a baptisé "méta-forme".
Partant d'une forme simple, elle la multiplie et l'agence de manière à créer un nouvel objet aux fonctions diverses. Nouvelle forme, nouveaux usages et un design rappelant étrangement une chaise longue rétroéclairée, en partance pour l'espace...
A découvrir jusqu'au 8 juin de 10h à 19h.

Méta-forme

Cappellini
242 bis boulevard Saint-Germain
75007 Paris
Cappellini et la métaforme de matali crasset

Boffi Bains et le morphing de Claudio Colucci

Boffi Bains et le morphing de Claudio Colucci - Designer's Days 2013
Boffi Bains et le morphing de Claudio Colucci - Designer's Days 2013 © Boffi Bains
Difficile de dévoiler l'ensemble de le scénographie de Claudio Colluci pour Boffi Bains en une seule photo ! Partant d'un C géant et rouge, représentant le passé et le présent de la marque de salle de bains, de longues bandes lumineuses de Nanolight (LED) traversent le showroom, créant un effet de mouvement très visuel.
Tous les deux mètres, une nouvelle insigne rouge vient remplacer le C de départ. La lettre se déforme, se tord, se découpe, jusqu'à devenir le caractère chinois qui signifie "grand". Une liaison visuelle entre deux cultures, pour décrire la manière dont la marque s'est tournée vers l'Orient.
Une "réalisation sonore" vient compléter l'installation. Une symphonie en cinq pistes conçue pour faire écho aux influences orientales et occidentales de la création de Claudio Colluci.
A découvrir jusqu'au 8 juin de 10h à 19h.

TomorrowMorphing

Boffi Bains
12 rue de la Chaise
75007 Paris
Boffi Bains et le morphing de Claudio Colucci

Bensimon et la fine fleur du design argentin

C. Chahi Bechkri/MAP
C. Chahi Bechkri/MAP © C. Chahi Bechkri/MAP
La Gallery de Serge Bensimon nous propose un regard sur le design argentin à travers une sélection de pièces imaginées par de jeunes designers et réalisées en collaboration avec des entreprises françaises. Des talents existent en Argentine et la Gallery souhaite leur donner une visibilité.
A découvrir notamment les créations de Christian Mohaded, en particulier la lampe Papavero créée pour l'enseigne Habitat, ou encore, plus étonnant, la gigantesque table imaginée par Gaspar Libedinsky. Conçue en collaboration avec Lapeyre, elle est constituée de portes qui sont assemblés, imbriquées les unes dans les autres. La table offre une géométrie variable puisqu'elle peut, en relevant certaines portes, se transformer en espace de travail clos.
A découvrir jusqu'au 8 juin de 10h à 19h.
Gallery S. Bensimon au Passage de Retz
9 rue Charlot
75003 Paris
Bensimon et la fine fleur du design argentin

Baccarat fait revisiter son plus célèbre verre

Baccarat fait revisiter son plus célèbre verre - C. Chahi Bechkri/MAP
Baccarat fait revisiter son plus célèbre verre - C. Chahi Bechkri/MAP © C. Chahi Bechkri/MAP
La célèbre cristallerie Baccarat expose également au Passage de Retz. Dans un espace certes très réduit, elle présente le fruit d'une réflexion menée avec les étudiants de l'Ecole Cantonale d'Art de Lausanne. Ils ont été invités à revisiter l'un de ses plus grands classiques : le fameux verre Harcourt. Un exercice qui a visiblement stimulé leur imagination puisqu'ils ont osé détourner l'objet de sa fonction originelle : il devient un luminaire ! Plusieurs déclinaisons sont proposées : appliques, lampes à poser... Et à chaque fois, de somptueux reflets sont au rendez-vous !
A découvrir jusqu'au 8 juin de 10h à 19h.
Passage de Retz
9 rue Charlot
75003 Paris
Baccarat fait revisiter son plus célèbre verre

Merci transformé en hôtel branché

Merci transformé en hôtel branché - C. Chahi Bechkri/MAP
Merci transformé en hôtel branché - C. Chahi Bechkri/MAP © C. Chahi Bechkri/MAP
Merci se transforme cette année pour les Designer's Days en hôtel. L'enseigne a en effet décidé de laisser son concept-store aux mains de l'hôtel Droog, établissement au concept innovant basé à Amsterdam. Les caisses du magasin apparaissent ainsi grimées en comptoir de réception et le gigantesque mur principal se retrouve envahit de valises.
En plus de la sélection habituelle, les clients du concept-store se voient proposer tous les produits dérivés vendus par l'hôtel.
A découvrir jusqu'au 8 juin de 10h à 19h.
Merci
11 boulevard Beaumarchais
75003 Paris
Merci transformé en hôtel branché

Le Lieu du Design et ses porcelaines pleines de malice

Porcelaine torsadée - ENSAD - Designer's Days 2013
Porcelaine torsadée - ENSAD - Designer's Days 2013 © VB - MAP
Les élèves de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs (ENSAD) se sont associés à des entreprises reconnues dans le milieu du design pour créer des pièces innovantes et originales. Cela donne lieu à une exposition surprenante et pleine de fraicheur accueillie par le Lieu du Design.
La Manufacture Haviland a travaillé avec certains d'entre-eux pour créer des objets en porcelaine, tous très différents, mais possédant chacun une vision et sa propre marque de fabrique. Une expérience riche en enseignements, pour les uns et les autres, qui aura permis aux étudiants de suivre un projet dans son intégralité, des premières ébauches jusqu'à sa conception. On regrettera peut-être la place un peu limitée accordée à cette exposition qui ne permet pas d'apprécier pleinement chaque réalisation.
On retiendra quelques créations qui sortent des sentiers battus. Par exemple "La fabrique du défaut" de Théo Cazaubon, visant à sublimer ce que tous les artisans essayent d'éviter, c'est à dire le défaut de fabrication, ou bien le luminaire "L'art de la table mis en lumière" par Gautier Mallet, qui pourrait représenter le symbole même de l'art de la porcelaine.
A découvrir jusqu'au 8 juin, de 10h à 19h.

Innovation et Savoir-faire

Le Lieu du Design
74, rue du Faubourg Saint-Antoine
75012 Paris
Le Lieu du Design et ses porcelaines pleines de malice
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic