L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Les écrans incurvés : dernière grande nouveauté du secteur TV

Par Valentin Boudonnet
,
le 24 juin 2013
Télévision LG - OLED 55EA9800
Télévision LG - OLED 55EA9800 © LG
Début juin, les premiers écrans incurvés ont été commercialisés et livrés par LG en Corée du Sud. En quoi consiste cette nouvelle génération de télévisions ? Qu'apporte-t-elle vraiment ? Nécessite-t-elle du matériel supplémentaire comme les télévisions 3D ? Maison à part fait le point sur cette technologie.
Il y a eu la télévision HD, puis la 3D, les écrans OLED (qui grâce à une diode plus performante, cumulent les avantages des écrans LCD et Plasma) et depuis peu l'on parle même de l'Ultra Haute Définition. Est-ce que les écrans incurvés sont la nouveauté qui va révolutionner notre façon de regarder la télé ?
Afin de comprendre le rôle que pourra jouer cette technologie dans le futur, il faut d'abord s'intéresser au fonctionnement de ces écrans incurvés. En quoi consistent-ils réellement ? S'agit-il simplement d'écrans HD que l'on courberait à leurs extrémités ? Se résument-ils à une technique pour gagner de la place ? Pas seulement.
Des qualités indéniables
La principale qualité de l'écran incurvé est qu'il ne souffre, en réalité, d'aucune perte en qualité d'image en bord d'écran, comme c'est le cas actuellement sur les autres télévisions. Une prouesse technologique permise grâce à ce système qui met à équidistance des yeux du téléspectateur toute la surface de l'écran, éliminant ainsi les problèmes de distorsion visuelle.
Autre point intéressant à noter : ce nouveau type d'écran permet de cumuler l'ensemble des technologies récentes, en plus de la courbure. Ce qui explique pourquoi le dernier né des téléviseurs LG tout juste sorti des usines, le "55EA9800", bénéficie de la technologie 3D (avec lunettes), d'un écran OLED offrant une résolution de 1080p (c'est-à-dire, du Full HD) et est incurvé. Faut-il pour autant craquer tout de suite pour ces télévisions ?

Une évolution et non une révolution

Il est encore trop tôt pour prévoir l'avenir de cette technologie qui n'en est qu'à ses balbutiements, en revanche, ce que l'on sait c'est qu'elle ne sera pas accessible à tout le monde, dans un premier temps.
Comptez aux alentours de 10.000 euros, actuellement en Corée du Sud, pour se procurer un écran LG ou Samsung (bientôt commercialisé) de ce type. Cependant, une petite leçon à retenir du passé : les premiers écrans HD qui affichaient des prix similaires lors de leur sortie, ont aujourd'hui remplacé dans leur grande majorité les écrans cathodiques dans les foyers.
En définitive, ces écrans offrent aujourd'hui une qualité visuelle proche de l'expérience cinématographique, mais la différence apportée ne sera visible que par les puristes de l'audiovisuel et ne vaut peut-être pas le coup (ou le coût) pour un utilisateur lambda.

55EA9800 (LG)

Télévision LG - OLED 55EA9800
Télévision LG - OLED 55EA9800 © Télévision LG - OLED 55EA9800
 
Téléviseur à écran OLED incurvé de 55 pouces (140 cm)
3D passive (avec lunettes)
Full HD (1080p)
4,3 millimètres d'épaisseur / 17 kgs
Commercialisation en Europe : dernier trimestre 2013
Prix approximatif : 15 millions de Won en Corée du Sud (environ 9.840 €)
Les écrans incurvés : dernière grande nouveauté du secteur TV
Nous vous recommandons

Transformée du sol au plafond, cette petite maison bretonne a complètement changé de visage. Modernisée, agrandie par deux extensions et entièrement repensée, elle affiche désormais un profil contemporain, où ses propriétaires profitent d'une vue dégagée sur la mer

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic