L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Quand le design voit la vie en vert

Par C. Chahi Bechkri
,
le 22 janvier 2013
De plus en plus d'artisans, de designers et de fabricants s'engagent dans une démarche de développement durable soit en valorisant les ressources locales, soit en cherchant à travailler avec des matériaux recyclés. Le salon Maison & Objet les met à l'honneur depuis 2010 à travers son parcours "Fil Vert", circuit proposé aux visiteurs consacré au design éco-responsable. Découvrez en pages suivantes les nouveaux exposants et les objets sélectionnés - notamment par Maison à part cette année - lors de la dernière session.
Ils sont beaux, pratiques, fonctionnels, souvent ludiques et, en prime, ils ont été conçus dans le respect de l'environnement et/ou dans une démarche de développement durable. Cette cerise sur le gâteau, de plus en plus d'objets de notre quotidien en sont agrémentés c'est pourquoi les organisateurs du salon Maison & Objet ont eu l'idée de les mettre en valeur à travers un parcours spécifique.

Les nouveaux talents du design éthique

Organisé depuis 2010, le "Fil Vert", c'est son nom, est un circuit proposé aux visiteurs du salon consacré au design éthique et responsable. Il leur permet de découvrir des démarches innovantes et d'identifier plus facilement les exposants qui sont engagés en faveur de l'environnement. "Le parcours révèle les nouveaux talents du design éthique qui concernent autant les économies de moyens (matériaux, transports, consommation d'énergie), l'éco-responsabilité (produits 100% recyclables), l'éco-conception (liée aux démarches d'innovation et de création) que l'éco-communication (valorisation d'une démarche de développement durable)", expliquent les organisateurs.
Le "Fil Vert" fonctionne comme un concours : un jury, auquel la rédaction de Maison à part a d'ailleurs été invitée à participer cette année, arpente les allées du salon à la recherche d'exposants et d'objets rentrant dans les critères et sélectionne ses coups de coeur.
Bilan des courses cette année ? De plus en plus d'exposants s'inscrivent dans cette démarche éco-responsable du coup, le jury s'est retrouvé confronté à un choix extrêmement large.
Fauteuils outdoor design en fibres naturelles, lampe créée à partir de fibres de banane, serviettes en chanvre... La sélection 2013 s'avère donc encore une fois très diversifiée, preuve que le design éthique est florissant.
Découvrez en pages suivantes les entreprises, créateurs et artisans qui ont rejoint cette année le "Fil Vert" de Maison & Objet.
Quand le design voit la vie en vert

Les miroirs à poser de Y'a pas le feu au lac

Y'a pas le feu au lac
Y'a pas le feu au lac © Y'a pas le feu au lac
Parce qu'elle défend une production locale française, notamment par la biais de l'utilisation quasi-systématique d'essences de bois locales et des savoirs-faire traditionnels, la société Y'a pas le feu au lac a été distinguée dans le cadre du parcours Fil Vert, organisé sur le salon Maison & Objet.
Fondée par Grégory et Marie Bodel, tourneurs tabletiers de métier, et FX Balléry, designer, elle édite des objets et des petits meubles à la fois contemporains, utiles et élégants.
Ici, une série de petits miroirs à poser.
Pour en savoir plus, cliquez ici.
Les miroirs à poser de Y'a pas le feu au lac

Le porte cure-dent de Lib-éditeur d'idées

Editeur d'idées
Editeur d'idées © Editeur d'idées
Le jury du parcours Fli Vert a également distinguée la société Lib-éditeur d'idées, fondée par le designer Erwan Péron. La notion environnementale est très présente dans sa démarche, tant au niveau de la conception que de la production. Elle veille également à valoriser le savoir-faire industriel et artisanal français.
Ici, le porte cure-dent "Kipik". Il a la particularité d'être réalisé en plastique recyclé.
www.lib-editeurdidees.com
Le porte cure-dent de Lib-éditeur d'idées

Les arbres à fabriquer soi-même de Lovi

LOVI
LOVI © LOVI
Les créations de la créatrice finlandaise Anne Paso ont retenu l'attention du jury du Fil Vert. Il s'agit d'arbres fabriqués en bouleau contreplaqué durable à monter soi-même. Le bois est, bien évidemment, issu de forêts gérées durablement.
Certaines de ses créations se présentent sous la forme de carte postale.
www.lovi.fi
Les arbres à fabriquer soi-même de Lovi

Les fauteuils design d'Isidore

Les fauteuils design d'Isidore - Isidore
Les fauteuils design d'Isidore - Isidore © Isidore
La société Isidore, fraîchement créée, vient de concevoir un fauteuil/chaise longue, le Huit, réalisé à partir d'une résine "bio" en fibres naturelles. Outre son avantage écologique évident, cette dernière offre une haute résistance aux agressions météorologiques et aux rayures de la vie courante.
Ici, le fauteuil qui peut aller aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur.
www.isidore-design.com
Les fauteuils design d'Isidore

Les cintres d'Ooobject

Ooobject
Ooobject © Ooobject
La société chinoise Ooobject ne travaille presque exclusivement qu'avec des produits recyclés.
Ici, des cintres à vêtements réalisés à partir de chutes d'anciens sols ayant servi dans des halls d'expositions.
www.ooobject.com
Les cintres d'Ooobject

Le lit national et sa literie écologique

Le lit national
Le lit national © Le lit national
Le Lit National a également retenu l'attention du jury car il propose des matelas intégralement bio garnis de laine issue de moutons élevés dans le centre de la France. Cette Biolaine, 100% naturelle et vierge de tout pesticide, est traitée avec une base d'essence de chrysanthème, reconnue pour son pouvoir anallergique et anti-acariens.
www.litnational.com
Le lit national et sa literie écologique

Lampe en fibres de banane de Pinch

Pinch
Pinch © Pinch
Fondée en 2004, la société anglaise Pinch ne travaille presque exclusivement qu'avec des matériaux naturels. Elle imagine des objets et du mobilier aux lignes épurées résolument contemporaines.
Ici, la lampe "Anders", qui a la particularité d'être réalisée à partir de fibres de bananes.
www.pinchdesign.com
Lampe en fibres de banane de Pinch

La lampe Earl de Llot Llov

Llot Llov
Llot Llov © Llot Llov
Le jury a également été sensible au travail de la société Llot Llov qui fait réaliser ses créations à une petite société artisanale produisant habituellement des décorations de Noël. Sans activité le reste de l'année, Llot Llov leur donne en effet l'opportunité de travailler pour concevoir leurs créations.
Ici, la lampe "Earl", conçue à partir de bois issu des forêts allemandes.
www.llotllov.de
La lampe Earl de Llot Llov

Les serviettes en chanvre de Napkiss®

NAPKISS
NAPKISS © NAPKISS
La société Napkiss® a imaginé une boîte de serviettes en papier entièrement éco-conçue. Les serviettes sont fabriquées à partir de chanvre de Manille et les boîtes sont rechargeables et conçues en carton suffisamment épais pour être utilisées plusieurs fois. Au final, le produit pourra même être recyclé ou composté. En matière d'écologie, on peut difficilement faire mieux !
www.napkiss.com
Les serviettes en chanvre de Napkiss®

Les équipements d'OKKO Hotels

OKKO Hotels
OKKO Hotels © OKKO Hotels
La chaîne hôtelière OKKO Hotels a également été sélectionnée en tant qu'entreprise éco-responsable. Dans tous ces établissements, elle veille en effet à limiter son impact environnemental au travers d'une politique d'achat orientée vers des produits respectueux de l'environnement et d'un programme développement durable incitant ses clients à adopter les bons gestes pour la planète.
Pour en savoir plus, cliquez ici.
Les équipements d'OKKO Hotels

Le bureau éco-conçu de Drugeot Labo

Drugeot Labo
Drugeot Labo © Drugeot Labo
Avec son bureau "Rebelle" dont le plateau est façonné dans du chêne provenant de forêts françaises, la société Drugeot Labo s'efforce elle-aussi de valoriser les ressources locales ainsi que les talents des artisans français.
www.drugeotlabo.com
Le bureau éco-conçu de Drugeot Labo

Les poteries de Dana Esteling

Dana Esteling
Dana Esteling © Dana Esteling
Enfin, pour terminer, le jury a également tenu à mettre en lumière Dana Esteling. Une créatrice qui, par le biais de ses poteries, permet à des femmes éthiopiennes d'acquérir leur indépendance.
Les poteries sont enduites d'huile de sésame puis cuites dans un four enterré. Elles sont ensuite enfumées dans des feuilles d'eucalyptus pour obtenir une patine noire. Les points sont faits à la main à l'aide d'un fin morceau de bois trempé dans de la peinture.
En savoir plus sur le : www.dana-esteline.com
Les poteries de Dana Esteling
Nous vous recommandons

Habilement transformé, cet ancien couvent où le charme et l'élégance des vieilles pierres se marient parfaitement au confort moderne.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic