L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un arrivage de nouveautés signées Philippe Starck

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 25 avril 2013
Touche-à-tout ultra prolifique, le designer Philippe Starck n'a pas failli à sa réputation lors du dernier salon du meuble de Milan en avril dernier. Le Français a présenté pas moins de sept collaborations avec autant de marques différentes, du luminaire au canapé en passant par la céramique.
C'est à croire qu'il a plusieurs paires de bras - et plusieurs cerveaux ! Lors du dernier salon du meuble de Milan, en avril dernier, notre Philippe Starck national a présenté ses nouvelles collaborations avec pas moins de sept marques différentes. Il décline ainsi son univers à part dans un exercice de style sans cesse renouvelé.
Prolifique, le designer touche-à-tout a tenu le devant de la scène avec au total plus d'une vingtaine de créations : 3 canapés, 4 chaises et fauteuils, autant de tables, 8 luminaires, un bureau pour enfants et même une collection de céramiques ! Des réalisations qu'il décrit toujours avec poésie - et une pointe d'exubérance enfantine dont lui seul à le secret...
En pages suivantes, découvrez quelques-unes des créations présentées cette année par Philippe Starck lors du dernier salon du meuble de Milan.
Un arrivage de nouveautés signées Philippe Starck

Collection Aunts and Uncles par Philippe Starck pour Kartell

Collection Aunts and Uncles par Philippe Starck pour Kartell - Starck nouveautés Milan
Collection Aunts and Uncles par Philippe Starck pour Kartell - Starck nouveautés Milan © Kartell
La très pure collection "Aunts and Uncles" (en anglais, "Tantes et Oncles") est une série d'assises et de tables en polycarbonate dessinée par Philippe Starck pour Kartell. Elle serait inspirée "par les canapés et fauteuils sur lesquels mes oncles et tantes s'asseyaient pour fumer la pipe ou tricoter" explique le designer.
Une inspiration lointaine, puisque la collection est résolument moderne. Le polycarbonate permet un jeu de légèreté et des lignes subtiles, pour des pièces qui s'ajoutent à la longue liste de celles déjà signées par Starck pour Kartell.

Canapé Uncle Jack - Kartell

www.kartell.it
Collection Aunts and Uncles par Philippe Starck pour Kartell

Collection de céramiques par Philippe Starck pour Sant'Agostino

Collection de céramiques par Philippe Starck pour Sant'Agostino - Starck nouveautés Milan
Collection de céramiques par Philippe Starck pour Sant'Agostino - Starck nouveautés Milan © Sant'Agostino
Pour expliquer son envie de travailler la céramique, Philippe Starck a une justification... (pré)historique : "Je pense aux premiers hommes, qui ont mélangé l'argile et l'eau, les ont mis à cuire, et qui ont ainsi assisté au miracle de la création de ce matériau".
La céramique façon Starck ne se contente par de revêtir le mur, elle devient une part active de l'architecture de la pièce. Créant un profond relief par un jeu de textures, le designer apporte sa vision quasi artistique du carrelage.

Collection Flexible Architecture - Sant'Agostino

www.ceramicasantagostino.it
Collection de céramiques par Philippe Starck pour Sant'Agostino

Collection Strange Zénith par Philippe Starck pour Baccarat

Collection Strange Zénith par Philippe Starck pour Baccarat - Starck nouveautés Milan
Collection Strange Zénith par Philippe Starck pour Baccarat - Starck nouveautés Milan © Baccarat
Pour la célèbre maison Baccarat, avec laquelle il a souvent collaboré, le non moins célèbre Philippe Starck a imaginé une nouvelle collection de luminaires, baptisée "Strange Zénith".
Les lustres jouent notamment sur le décalage temporel. Un subtil mélange d'ancien temps et de modernité façon Starck. Le tout est sublimé par la beauté du cristal Baccarat. "Il n'y a quasiment pas d'autre matière connue dont l'état soit aussi inconnu. Ce qui fait de cet inconnu un territoire libre, ouvert et infini" explique le designer.

Lustre Zénith sur la lagune - Baccarat

www.baccarat.fr
Collection Strange Zénith par Philippe Starck pour Baccarat

Mobilier par Philippe Starck pour Magis

Mobilier par Philippe Starck pour Magis - Starck nouveautés Milan
Mobilier par Philippe Starck pour Magis - Starck nouveautés Milan © Magis
Retour dans les contes de notre enfance, grâce aux pièces dessinées par Philippe Starck pour Magis. Big Will est une table qui voulait partir, raconte le designer. "Elle le fit ou, tout du moins, essaya, car n'ayant pas vu qu'elle n'avait que deux roues, elle ne fit que s'étirer, pour le plus grand bonheur de son maître, qui ne pu que répéter : 'quand il y en a pour 6, il y en a pour 8'".
La table Calippo, quant à elle, voulait voler. Elle aussi s'étire, et possède des piétements en partie transparents qui lui en donne l'impression. Enfin, le Chien savant est un bureau pour enfant, donc la table repose sur la tête d'un chien, et le dossier en est la queue. A quand la version pour grands enfants ?

Table Big Will - Magis

www.magisdesign.com
Mobilier par Philippe Starck pour Magis

Collection de luminaires par Philippe Starck pour Flos

Collection de luminaires par Philippe Starck pour Flos - Starck nouveautés Milan
Collection de luminaires par Philippe Starck pour Flos - Starck nouveautés Milan © Flos
Leur collaboration dure depuis quelques années, mais l'imagination débordante du designer permet toujours de nouvelles créations. Starck signe pour Flos trois nouveaux luminaires, un brin plus excentriques que les précédents.
Chapo, comme son nom l'indique, se pare d'un couvre-chef qu'il met ainsi en valeur de manière originale. Kiki le cube, quant à lui, est le digne descendant de la lampe Miss Sissi, créée il y a 20 ans. Enfin, l'A4 Light est aussi mystérieux qu'un grimoire dont la magie éclairerait la pièce...

Luminaire Kiki le cube - Flos

www.flos.com
Collection de luminaires par Philippe Starck pour Flos

Canapé MyWorld par Philippe Starck pour Cassina

Canapé MyWorld par Philippe Starck pour Cassina - Starck nouveautés Milan
Canapé MyWorld par Philippe Starck pour Cassina - Starck nouveautés Milan © Cassina
"MyWorld est un cocon, une niche, un monde où, égocentré, nous pouvons, dans le confort, nous recueillir sur l'ombre de nous-mêmes ou recueillir quelques bribes des nouvelles du monde que l'on dit réel" explique le design.
En créant ce système de canapé lounge, Philippe Starck a intégré la notion de flexibilité. MyWorld permet à la fois une utilisation familiale et intime, ou professionnelle, et s'adapte ainsi aux nouvelles habitudes de travail.

Canapé MyWorld - Cassina

www.cassina.com
Canapé MyWorld par Philippe Starck pour Cassina

Canapé Ray par Philippe Starck pour Dedon

starck milan 2013
starck milan 2013 © Capture d'écran - Starck.com
La poésie de Philippe Starck s'exprime aussi dans ce canapé, baptisé Ray, dessiné pour la marque Dedon. "Une des formes les plus universelles, fertiles, est le surréalisme, exprimé souvent par des impossibilités, des paradoxes" explique le designer.
"Je me suis servi de cette poésie surréaliste pour exprimer l'oubli de la frontière entre le dedans et le dehors, que l'on puisse imaginer un jardin, une terrasse, comme le salon d'une maison à qui on aurait enlevé le plafond pour le remplacer par le ciel, à qui on aurait enlevé les murs pour les remplacer par les arbres, à qui on aurait enlever le tapis pour le remplacer par de l'herbe. Seuls resteraient quelques meubles dont un canapé iconique, intemporel et confortable."

Canapé Ray - Dedon

www.dedon.de
Canapé Ray par Philippe Starck pour Dedon
Nous vous recommandons

Cette demeure californienne a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à une transformation pharaonique

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic