L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un studio de 35m2 au plafond mouvant

Par C. Chahi Bechkri
,
le 30 septembre 2013
Pour donner du caractère à un studio de 35 m2, l'architecte Paul Coudamy a imaginé un gigantesque luminaire modulable en forme de nuage. Déployée sur presque toute la surface du plafond, la structure s'anime en fonction des besoins et des envies. Reportage.
A peine la porte d'entrée passée, le regard est immédiatement attiré au plafond. Un gigantesque nuage en plexiglas, baptisé " Nuctale", y flotte. Suspendu dans les airs grâce à des filins métalliques, il fait la liaison entre la cuisine et le salon. Outre ses dimensions hors-norme - près de 5m de long -, sa forme intrigue. Il faut dire que l'on est bien loin des luminaires traditionnels !
La suite de l'article et plus de photos en page suivante.
Un studio de 35m2 au plafond mouvant

Un nuage qui flotte dans l'air

Un nuage qui flotte dans l'air - Benjamin Boccas
Un nuage qui flotte dans l'air - Benjamin Boccas © Benjamin Boccas
Nuage ? Méduse ? Voile de bateau déployée ? Différentes interprétations sont possibles. Une chose est sûre : la structure stimule l'imagination et ne laisse pas indifférent, à la plus grande satisfaction de l'architecte Paul Coudamy, son concepteur. "Donner vie au plafond était un moyen de dynamiser ce petit espace, de lui donner un caractère atypique", explique-t-il interrogé sur place par Maison à part.
Un nuage qui flotte dans l'air

Une création étrange

Une création étrange - Benjamin Boccas
Une création étrange - Benjamin Boccas © Benjamin Boccas
Visible de partout - excepté de la salle de bains -, elle s'impose ainsi comme "la" pièce emblématique du lieu. Une création "étrange" qui fait planer une sorte de mystère sur tout l'appartement. "La lumière est un élément essentiel dans un projet d'architecture. C'est elle qui donne le ton et crée l'ambiance", insiste Paul Coudamy. L'appartement étant situé en rez-de-chaussée d'un immeuble et, qui plus est, en bordure d'un passage particulièrement étroit, son importance était encore plus grande qu'ailleurs.
Une création étrange

"Une sculpture plus qu'un luminaire"

"Une sculpture plus qu'un luminaire" - Benjamin Boccas
"Une sculpture plus qu'un luminaire" - Benjamin Boccas © Benjamin Boccas
Paul Coudamy dit avoir imaginé "Nuctale" avant même d'avoir réfléchi à un nouvel aménagement intérieur. La structure s'est en quelque sorte imposée à lui. "C'est une sculpture pas un luminaire", tient-il d'ailleurs à préciser avant de lever le voile sur quelques détails techniques particulièrement significatifs : "elle est composée de quinze sources lumineuses et 76 triangles d'acrylique dépoli, le tout est modulable grâce à un jeu de 206 charnières et 824 rivets".
"Une sculpture plus qu'un luminaire"

Une structure modulable en fonction des envies

Une structure modulable en fonction des envies - Benjamin Boccas
Une structure modulable en fonction des envies - Benjamin Boccas © Benjamin Boccas
Grâce à un mécanisme de poulies fixées au mur, l'utilisateur peut faire bouger les carreaux de plexiglas et ainsi faire évoluer la forme de la sculpture au grès de ses envies. La partie de la sculpture située côté cuisine et celle côté salon fonctionnent ainsi de manière totalement indépendante. "Nous nous sommes inspirés des techniques de navigation à la voile", précise notre interlocuteur. L'œuvre revêt donc un caractère ludique mais surtout, s'avère très pratique puisque l'on peut tout à fait éteindre la lumière lorsque l'une des zones n'est pas occupée.
Une structure modulable en fonction des envies

Un projet d'architecture intérieure plus global

Coudamy Architectures
Coudamy Architectures © Coudamy Architectures
Aussi intéressante et spectaculaire soit-elle, la sculpture n'est cependant que la partie émergée de l'iceberg. Tout l'intérieur de l'appartement - un petit studio parisien de 35 m2 - a été repensé. Il a d'abord été cloisonné de manière à être désolidarisé de l'appartement principal dont il dépendait. "Lorsque nous l'avons visité pour la première fois, il communiquait avec un appartement plus grand situé juste à côté", commente Paul Coudamy.
Un projet d'architecture intérieure plus global

Des rangements cachés

Des rangements cachés - Benjamin Boccas
Des rangements cachés - Benjamin Boccas © Benjamin Boccas
Par ailleurs, l'implantation des pièces a été revue : la cuisine a été déplacée de manière à libérer de la place pour pouvoir créer une vraie chambre. Désormais, elle prend place dans la première partie de l'appartement et s'ouvre sur le salon. La chambre, quant à elle, s'inscrit dans un renfoncement surélevé. "L'avoir surélevée nous a permis de créer une vaste zone de rangement cachée", précise l'architecte. Une cachette insoupçonnable, comme beaucoup d'autres rangements d'ailleurs car Paul Coudamy prend un malin plaisir à les rendre invisibles.... Au-dessus de la salle de bains, le long de l'escalier, dans les niches : ils sont pourtant partout !
Des rangements cachés

Des meubles cloisons

Des meubles cloisons - Benjamin Boccas
Des meubles cloisons - Benjamin Boccas © Benjamin Boccas
Pour délimiter les différents espaces sans pour autant les cloisonner, ce dernier a tout simplement utilisé les meubles : un large plan de travail sépare ainsi la cuisine du salon, un placard de rangement coupe la chambre de la pièce à vivre.
Des meubles cloisons

Meubles aux angles coupés

Meubles aux angles coupés - Benjamin Boccas
Meubles aux angles coupés - Benjamin Boccas © Benjamin Boccas
Par ailleurs, l'architecte a donné aux meubles des découpes inhabituelles - angles coupés, formes triangulaires - qui cadrent la circulation entre les différents espaces. Tous ont été laissés en bois brut, ils tranchent ainsi radicalement avec l'aspect nacré du luminaire en plexiglas.
Meubles aux angles coupés

Fiche technique - Un studio de 35m2 au plafond mouvant

Fiche technique - Benjamin Boccas
Fiche technique - Benjamin Boccas © Benjamin Boccas
Fiche technique :
Localisation : Paris (75013)
Surface : 31,7 m2
Maitrise d'œuvre : Coudamy Architectures
Durée des études et chantier : 6 mois
Livraison : mai 2013
Matériaux : menuiseries en CP bouleau vernis. Mobilier design : CP Bouleau usiné en CNC avec imbrication à mi-bois. Nuctale : PMMA usiné en CNC + éclairage flexible sur halogène.
Fiche technique - Un studio de 35m2 au plafond mouvant
Nous vous recommandons

Mise au goût du jour dans un esprit campagne chic, cette demeure a retrouvé lustre et cachet.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic