L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un couloir sort de la pénombre grâce à une verrière

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 19 mars 2018
Comme bien souvent dans les appartements haussmanniens, un couloir trop sombre desservait les pièces. Grâce à une verrière qui remplace une cloison, la lumière provenant de la cuisine et de la salle à manger éclaire à présent l'entrée et redonne vie à l'espace. Visite en images.
Un couloir long, étroit, rectiligne et sombre, desservant les pièces d'un bel appartement. Ce schéma plutôt morose se retrouve dans de très nombreux appartements haussmanniens. C'est le cas de ce bien situé dans le huitième arrondissement de Paris, "très austère dès l'entrée", nous raconte Christophe Lemaire, architecte de La Manufacture Nouvelle.
Les artisans de la petite entreprise parisienne sont chargés de ramener la lumière dans cet espace sinistre, dans le cadre d'une rénovation globale souhaitée par les propriétaires de l'appartement. En lieu et place d'une cloison séparant le couloir de l'ancienne salle de bains, ils posent une verrière à l'ancienne, parée d'un coloris gris clair très contemporain. Le résultat ? Un espace qui retrouve ses lettres de noblesse.
Un couloir sort de la pénombre grâce à une verrière

Une verrière à la place d'une cloison

Salle à manger et cuisine réunies et ouvertes par une verrière
Salle à manger et cuisine réunies et ouvertes par une verrière © La Manufacture Nouvelle
Lors de la rénovation de l'appartement, l'ancienne salle de bains a laissé sa place à une belle salle à manger, ouverte sur la cuisine (ici, à gauche). En témoigne, la différence de niveau au plafond entre les deux espaces aujourd'hui réunis.
Classiquement, ces deux pièces étaient séparées du couloir par une cloison opaque, empêchant toute circulation de la lumière dans cet appartement traversant.
Une verrière à la place d'une cloison

Une ouverture sans porte pour favoriser la circulation de la lumière

Une verrière sans porte pour favoriser la circulation de la lumière
Une verrière sans porte pour favoriser la circulation de la lumière © La Manufacture Nouvelle
La verrière qui remplace aujourd'hui cette cloison se compose de deux parties et longe l'ensemble de la grande cuisine ouverte sur la salle à manger. "Elle permet d'ouvrir la perspective visuelle dès l'entrée de l'appartement", souligne Christophe Lemaire. Avec le même objectif, les artisans ont choisi de ne pas installer de porte, mais une simple imposte vitrée pour réunir les deux parties de la verrière.
Une ouverture sans porte pour favoriser la circulation de la lumière

Couleur et lumière dans la salle à manger

Côté salle à manger, la vue se dégage vers le salon
Côté salle à manger, la vue se dégage vers le salon © La Manufacture Nouvelle
Dans cette salle à manger devenue contemporaine grâce au choix de touches décoratives qui tranchent avec les moulures de l'haussmannien, la verrière vient renforcer la modernité et accompagne le regard à travers l'appartement...
Couleur et lumière dans la salle à manger

Jeux de symétrie de part et d'autre du couloir

Porte du salon et ouverture de la verrière sont alignées
Porte du salon et ouverture de la verrière sont alignées © La Manufacture Nouvelle
"Lors de la conception de la verrière, nous avons fait en sorte que l'ouverture soit symétrique à la porte donnant sur le salon, de l'autre côté du couloir", nous précise Christophe Lemaire. De même, les moulures en partie basse sur le mur côté salon font écho à la partie opaque de la verrière.
Jeux de symétrie de part et d'autre du couloir

Un gris très lumineux pour une verrière contemporaine

Une verrière d'un gris très lumineux
Une verrière d'un gris très lumineux © La Manufacture Nouvelle
Pas de blanc pour cette verrière qui remet en lumière le couloir ! Christophe Lemaire et Arnaud Pin ont opté pour "un gris très lumineux, qui tranche avec les murs et le plafond blancs", justifient-ils. La teinte très claire participe par ailleurs à la modernité de l'appartement.
Un gris très lumineux pour une verrière contemporaine

La lumière circule dans le couloir redevenu agréable

La lumière circule dans le couloir redevenu agréable - Un couloir baigné de lumière grâce à une verrière
La lumière circule dans le couloir redevenu agréable - Un couloir baigné de lumière grâce à une verrière © La Manufacture Nouvelle
Défi relevé par La Manufacture Nouvelle : grâce à la verrière longue de près de 5 mètres, le couloir n'est plus sombre et l'entrée retrouve de la fraîcheur. On note que le chantier - qui a duré 3 heures seulement - s'est fait sans déchoir l'appartement de ses marques haussmanniennes, notamment la corniche qui vient couronner la verrière.
La lumière circule dans le couloir redevenu agréable
Nous vous recommandons

Découvrez les solutions de constructeurs pour des maisons plus performantes et plus confortables.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic