L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un 19m2 intègre un bloc mezzanine pour optimiser l'espace

Par Augustin Flepp
,
le 22 septembre 2014
A deux pas de la place de l'Étoile à Paris, une ancienne loge de gardiens de 19 m2 s'est vue rénover en studio moderne et fonctionnel. L'architecte a imaginé un bloc mezzanine intégrant une salle de bains cosy et une chambre surélevée. Découverte.
Est-ce possible de loger quatre personnes dans une surface de 19 m2 ? La rénovation de cette ancienne loge de gardiens l'a démontré. Situé à proximité de la place de l'Étoile à Paris, l'appartement était habité à l'origine par les gardiens de l'immeuble. En 2012, il est mis en vente et le nouveau propriétaire décide de mener d'importants travaux de rénovation afin de le louer chaque semaine à des touristes de passage dans la capitale. Pour cela, il fait appel à l'architecte d'intérieur Marianne Colombani qui découvre un logement dans un état de grande vétusté.
Découvrez en pages suivantes, la suite de la rénovation avant-après de cette ancienne loge de gardiens...
Un 19m2 intègre un bloc mezzanine pour optimiser l'espace

Une loge ancienne et désuète

Loge de gardiens en studio moderne
Loge de gardiens en studio moderne © Marianne Colombani
"Je l'ai trouvée dans un état déplorable. L'électricité et la plomberie n'étaient pas aux normes et la pièce était composée de vieilles menuiseries et d'une petite cloison qui séparait la cuisine de la chambre", nous décrit l'architecte
Une loge ancienne et désuète

La plomberie raccordée en sous-sol

La plomberie raccordée en sous-sol - Loge de gardiens en studio moderne
La plomberie raccordée en sous-sol - Loge de gardiens en studio moderne © Marianne Colombani
Dans un premier temps, l'électricité et la plomberie ont été remises aux normes. Pour cette dernière, l'architecte a d'ailleurs réussi à raccorder la tuyauterie de la nouvelle salle de bains du studio avec le réseau de distribution de l'immeuble situé au sous-sol. L'intérêt : éviter de faire passer la plomberie sur les pans de mur de la pièce.
Ce raccordement a donc permis d'intégrer le lave-linge à l'intérieur des placards placés derrière la nouvelle salle de bains.
La plomberie raccordée en sous-sol

Exit l'ancienne cloison de la cuisine !

Exit l'ancienne cloison de la cuisine ! - Loge de gardiens en studio moderne
Exit l'ancienne cloison de la cuisine ! - Loge de gardiens en studio moderne © Marianne Colombani
Le moindre mètre carré a été gagné. La cloison séparant la cuisine de la chambre ainsi que les anciens placards ont été démontés. Le parquet d'origine abîmé a, quant à lui, été remplacé par un parquet chêne contrecollé.
Exit l'ancienne cloison de la cuisine !

La création d'un logement fonctionnel dans un petit espace

La création d'un logement fonctionnel dans un petit espace - Loge de gardiens en studio moderne
La création d'un logement fonctionnel dans un petit espace - Loge de gardiens en studio moderne © Marianne Colombani
La surface étriquée du studio n'a pas effrayé le nouveau propriétaire et surtout l'architecte. "Il recherchait un logement fonctionnel et offrant la possibilité de loger jusqu'à quatre personnes". En effet, l'objectif était de proposer un appartement d'appoint pour des familles de touristes qui ne possèdent pas un budget conséquent.
La création d'un logement fonctionnel dans un petit espace

Un projet de chambre surélevée

Un projet de chambre surélevée - Loge de gardiens en studio moderne
Un projet de chambre surélevée - Loge de gardiens en studio moderne © Marianne Colombani
L'architecte a profité de la belle hauteur de plafond (3,20m) pour lancer un projet astucieux, la création d'une mezzanine de 2,10 m. Elle intègre en bas la nouvelle salle de bains et au dessus, la chambre des futurs locataires à laquelle on accède par à un escalier à pas japonais.
Un projet de chambre surélevée

L'intégration d'un escalier à pas japonais

L'intégration d'un escalier à pas japonais - Loge de gardiens en studio moderne
L'intégration d'un escalier à pas japonais - Loge de gardiens en studio moderne © Marianne Colombani
L'espace réduit du studio a été une contrainte pour intégrer les éléments de la pièce et notamment la salle de bains. Pour accéder à la chambre, l'architecte a imaginé un escalier à pas japonais qui permet de diminuer par deux le volume de la trémie. "C'était l'escalier le plus adapté au lieu. Les marches à pas décalé évitent une montée raide et offrent donc plus de confort".
L'intégration d'un escalier à pas japonais

Des miroirs pour élargir le champ de vision

Des miroirs pour élargir le champ de vision - Loge de gardiens en studio moderne
Des miroirs pour élargir le champ de vision - Loge de gardiens en studio moderne © Marianne Colombani
La chef du projet a eu recours à maintes reprises à des miroirs au niveau du salon, de la cuisine et de la salle de bains. "Les porte-miroirs permettent de doubler visuellement la largeur de la pièce et d'apporter de la profondeur".
Placés en face de la lumière extérieure, ces miroirs donnent l'impression visuelle que la pièce est constituée de deux fenêtres.
Des miroirs pour élargir le champ de vision

Une mezzanine aux multiples rangements

Une mezzanine aux multiples rangements - Loge de gardiens rénovée
Une mezzanine aux multiples rangements - Loge de gardiens rénovée © Marianne Colombani
La mezzanine est constituée de nombreux rangements d'une profondeur de 60 cm. Sur l'image ci-dessus, on y retrouve le lave-linge, le linge et d'autres accessoires du logement.
Une mezzanine aux multiples rangements

Le gris et le noir pour une décoration sobre

Le gris et le noir pour une décoration sobre - Loge de gardiens en studio moderne
Le gris et le noir pour une décoration sobre - Loge de gardiens en studio moderne © Marianne Colombani
Les murs ont été revêtus d'un papier peint en gris pâle s'associant aux gris noir des tapis. "L'idée était de créer une décoration le plus sobre et impersonnelle possible". L'architecte d'intérieur ajoute que la composition graphique et géométrique des tapis rappelle le style Mondrian.
Le gris et le noir pour une décoration sobre

Une bibliothèque adaptée à la hauteur de la pièce

Une bibliothèque adaptée à la hauteur de la pièce - Loge de gardiens en studio moderne
Une bibliothèque adaptée à la hauteur de la pièce - Loge de gardiens en studio moderne © Marianne Colombani
En fonction du nombre de locataires, le studio offre désormais un espace salon, qui peut se convertir en coin nuit grâce au lit clic-clac et un espace chambre.
La bibliothèque s'est parfaitement intégrée à la hauteur du studio. Elle offre de multiples coffres de rangement tout évitant d'obstruer l'espace. La télévision, quant à elle, a été accrochée au mur afin d'éviter l'encombrement d'un meuble TV.
Une bibliothèque adaptée à la hauteur de la pièce

Une cuisine toute équipée associant une teinte noire et boisée

Une cuisine toute équipée associant une teinte noire et boisée - Loge de gardiens en studio moderne
Une cuisine toute équipée associant une teinte noire et boisée - Loge de gardiens en studio moderne © Marianne Colombani
Tout y est ! Micro-onde, réfrigérateur, plaques de cuisson, placards... Les locataires bénéficient d'un appartement parfaitement équipé.
L'architecte a imaginé une table d'appoint pour le repas de deux personnes ou plus. "Le plan de travail en chêne reprend celui du sol et de la mezzanine afin de créer une unité visuelle", nous déclare l'architecte. La cuisine est constituée d'un carrelage en inox et de portes de placard en laqué noir dans un style sobre et moderne.
Par ailleurs, le pilier porteur a été décapé et peint en gris métallisé rendant hommage à l'ancienneté des lieux.
Une cuisine toute équipée associant une teinte noire et boisée

Une salle de bains composée de miroirs pour un effet de profondeur

Une salle de bains composée de miroirs pour un effet de profondeur - Loge de gardiens en studio moderne
Une salle de bains composée de miroirs pour un effet de profondeur - Loge de gardiens en studio moderne © Marianne Colombani
La création de la salle de bains s'est jouée au centimètre carré, aux dires de l'architecte. Sur un mètre de largeur, Marianne Colombani a tout de même réussi la prouesse d'intégrer une douche, un évier et les WC.
La présence de miroir de chaque côté des murs illustrent, là-aussi, la volonté de l'architecte d'apporter de la profondeur et l'illusion d'un espace infini. En outre, la pièce associe des carreaux façon "métro" et une mosaïque de carreaux inox.
Une porte-coulissante a enfin été montée afin d'éviter l'encombrement de l'entrée de la salle de bains.
Une salle de bains composée de miroirs pour un effet de profondeur

Le plan de coupe et la fiche technique de la rénovation

Le plan de coupe et la fiche technique de la rénovation - Loge de gardiens rénovée
Le plan de coupe et la fiche technique de la rénovation - Loge de gardiens rénovée © Marianne Colombani
Maîtrise d'ouvrage : privé
Maître d'oeuvre : Marianne Colombani, architecte d'intérieur
Budget : 15.000 €
Durée des travaux : 2 mois
Date de livraison : 2013
Le plan de coupe et la fiche technique de la rénovation

Un logement de 19 m2 désormais fonctionnel

Un logement de 19 m2 désormais fonctionnel - Loge de gardiens rénovée
Un logement de 19 m2 désormais fonctionnel - Loge de gardiens rénovée © Marianne Colombani
Un logement de 19 m2 désormais fonctionnel
Nous vous recommandons

Cloisons déposées, ouvertures agrandies, circulation facilitée... cette maison occitane a été transformée de l'intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic