L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Décès de l'architecte designer italienne Gae Aulenti

le 5 novembre 2012
L'architecte et designer italienne Gaetana Aulenti, qui avait notamment réaménagé le musée d'Orsay et le Centre Georges Pompidou à Paris dans les années 1980, s'est éteinte à Milan à l'âge de 84 ans. De renommée mondiale, elle avait également participé à la réhabilitation du musée national d'art de Catalogne à Barcelone et avait reçu de nombreux prix internationaux.
Une grande dame de l'architecture et du design s'est éteinte le 1er novembre : Gaetana "Gae" Aulenti est décédée à Milan, à l'âge de 84 ans, des suites d'une longue maladie. Sa réputation internationale s'était bâtie dans les années 1980 lors de la conduite de projets de réhabilitation et de transformation de musées comme Orsay, le Centre Pompidou ou le Palacio Nacional de Montjuic à Barcelone.
Née le 4 décembre 1927 à Palazzolo della Stella, dans la province d'Udine (nord-est de l'Italie), Gaetana Aulenti avait obtenu son diplôme d'architecture au Politecnico de Milan en 1954. Elle avait alors travaillé comme designer dans la capitale lombarde, créant notamment la lampe « Pipistrello », publiée en 1965 et inspirée d'une silhouette de chauve-souris. Un objet considéré aujourd'hui comme culte parmi les objets design du 20e siècle, présent dans les collections permanentes du Museum of Modern Art de New York et du Centre Pompidou.

"Récupérer les valeurs culturelles du patrimoine historique"

Le musée parisien avait été réaménagé par l'architecte italienne entre 1982 et 1985. Sept ans après la création du Centre, "elle a complètement refondu l'architecture intérieure des salles du musée", explique Alfred Pacquement, le directeur du lieu. Renonçant à l'utilisation de cloisons mobiles, Gae Aulenti avait conçu une mise en scène particulière avec "une grande galerie de circulation, le rythme des salles et surtout l'éclairage indirect ".
luminaire- pipistrello
luminaire- pipistrello © Espace Lumière
 A Paris, l'architecte avait également mené le projet de transformation de la Gare d'Orsay en musée entre 1980 et 1986. A ce titre, elle avait été faite Chevalier de la Légion d'honneur par François Mitterrand en 1987. Entre 1985 et 1992, Gae Aulenti a réhabilité le Musée national d'art de Catalogne. Dans les années 1990, elle est aussi intervenue sur le Musée des arts asiatiques de San Francisco et a reçu le prix Praemium Imperiale de l'Association japonaise des beaux-arts, parfois considéré comme l'équivalent d'un Nobel. En 2006, l'architecte livrait d'ailleurs l'Institut de culture italienne de Tokyo.
Le président de la République italienne, Giorgio Napolitano, lui a rendu hommage en évoquant "une protagoniste de premier plan de l'histoire de l'architecture contemporaine, hautement appréciée dans le monde entier pour son talent créatif et, en particulier, pour son extraordinaire capacité de récupérer les valeurs culturelles du patrimoine historique".
Découvrez dans les pages suivantes quelques réalisations de Gae Aulenti.
Décès de l'architecte designer italienne Gae Aulenti

Musée d'Orsay

Musée d'Orsay
Musée d'Orsay © Livy Etoile - Batiactu
Gaetana Aulenti a mené le projet de réhabilitation et de transformation de la gare d'Orsay en musée dans les années 1980. Spécialiste de la mise en scène des objets d'art, elle est fondatrice du mouvement italien "néo-Liberty" qui a émergé dans la deuxième moitié des années 1950, sorte de renaissance de l'Art Nouveau transalpin. Les architectes turinois Roberto Gabetti et Aimaro d'Isola sont deux autres représentants de cette tendance.
Musée d'Orsay

Centre Pompidou - Décès de l'architecte designer italienne Gae Aulenti

Centre Pompidou
Centre Pompidou © Edal Anton Lefterov - Wikimedia
Gae Aulenti a également participé à la nouvelle scénographie du Centre Pompidou, sept ans seulement après son inauguration. C'est elle qui a imposé le choix de l'éclairage indirect et le rythme des salles.
Centre Pompidou - Décès de l'architecte designer italienne Gae Aulenti

Institut italien de Tokyo

Institut italien de Tokyo
Institut italien de Tokyo © Yasu - Wikimedia
L'architecte transalpine a livré en 2006 l'Institut culturel italient de Tokyo, quinze ans après avoir reçu le prestigieux Praemium Imperiale.
Institut italien de Tokyo

Lampe "Pipistrello" - Décès de l'architecte designer italienne Gae Aulenti

Lampe pipistrello
Lampe pipistrello © Espace Lumière
L'emblématique lampe "Pipistrello" inspirée de la silhouette d'une chauve-souris. Créée en 1965 par Gae Aulenti, elle est composée d'un pied téléscopique en métal et d'un abat-jour translucide en méthacrylate blanc.
Autre pièce emblématique de son design, la table basse en verre montée sur roues (éditée chez FontanaArte).
Lampe "Pipistrello" - Décès de l'architecte designer italienne Gae Aulenti
Nous vous recommandons

Leader européen des systèmes d’évacuation de fumées, Cheminées Poujoulat conçoit des solutions innovantes qui optimisent les performances des appareils de chauffage. Personnalisables et design, les sorties de toit et conduits en inox apportent confort et sécurité

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic