L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Par Laurent Perrin
,
le 7 décembre 2007
Un lavoir du XIXe siècle du quartier de la Goutte d'Or (Paris 18e) est en train d'être réhabilité en logements de charme. Alors que la livraison est prévue pour fin 2008, tous les appartements sont déjà vendus. Présentation de cette transformation exceptionnelle.
Ce bâtiment en bois à la typologie classique rappelle par sa structure les séchoirs à maïs et à tabac que l'on trouvait autrefois un peu partout en France. Quand il l'a découvert, Patrick Masurel, maître d'ouvrage de ce projet de réhabilitation, a eu le coup de foudre.
Ceux qui ont lu "L'Assommoir" d'Emile Zola se souviennent de Gervaise, lavandière à la Goutte d'Or, dans l'actuel 18e arrondissement de Paris. D'après les descriptions du romancier naturaliste, il se pourrait que ce soit le même lavoir dont il s'agit. "Le dernier dans Paris intra-muros, alors qu'on en comptait 250 à la fin du XIXè siècle. Mais ils ont tous été détruits depuis, sous la pression immobilière", raconte Patrick Masurel, de la Financière Arthus-Bertrand.
La route a été longue pour réhabiliter en appartements cet ancien lavoir, au visage marqué par le temps. Le bâtiment était même penché sur toute une partie, sa base fragilisée par l'eau infiltrée, conséquence du travail des lavandières. Un incendie en 1908 l'avait presqu'entièrement détruit. Il avait été totalement reconstruit deux ans plus tard.

Logements de charme

Avant d'entamer les travaux, il a fallu convaincre la commission du Vieux Paris, qui prônait une restauration à l'identique. Ce n'est pas comme ça que la Financière Arthus-Bertrand voyait les choses. Son idée était plutôt de transformer le lavoir en un hôtel de charme aux confortables duplex, au sein d'une structure en bois, béton et métal, solide et chaleureuse.
"Il a fallu remplacer le bois du rez-de-chaussée par du béton et faire des reprises ponctuelles de la charpente, afin de redresser les niveaux. A l'extérieur, on a posé une couverture de zinc doublée d'une gouttière havraise", explique Guy Hayon, un des architectes de l'agence Graam, maître d'œuvre.

"Tout est vendu"

Si toute la structure n'est pas en bois, pour des raisons évidentes de solidité et de stabilité, la façade a bien gardé le cachet original du lavoir d'époque. D'ailleurs, "les modules de façades ont été débités et assemblés sur place, car l'accès au site est une servitude appartenant à la copropriété", note Patrick Masurel.
Si la livraison attendra encore un an, le maître d'ouvrage peut déjà annoncer que "tout est vendu". S'il craignait l'à priori "cabane en bois" que peuvent avoir certaines personnes, il a été surpris par la rapidité de vente de ces lots douillets convenant parfaitement aux jeunes couples "qui s'y projettent, peuvent y faire ce qu'ils veulent et imaginer leur espace", conclut Patrick Masurel.
Découvrez comment le lavoir a été réhabilité en logements en cliquant sur suivant.

Fiche technique :

Maître d'œuvre : Graam Architectes
Maîtrise d'ouvrage : Financière Arthus-Bertrand (75)
Charpente : Aux Charpentiers de France (91)
Durée des travaux : 2 ans
Prix : 800 €/m²
Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Servitude - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Servitude - Lavoir Goutte d'Or
Servitude - Lavoir Goutte d'Or © Batiactu
«Les modules de façades ont été débités et assemblés sur place, car l'accès au site est une servitude appartenant à la copropriété», note Patrick Masurel.
Servitude - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Bardage - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Bardage - Lavoir Goutte d'Or
Bardage - Lavoir Goutte d'Or © Batiactu
Chacun des modules de la façade est composé d'une lisse haute et basse et de montants intermédiaires en sapin du nord. En allège, un bardage en Douglas non traité est posé verticalement avec couvre-joint. En partie haute, trois chassis vitrés sont partiellement recouverts de brise-soleil en Douglas, rappelant les anciennes ventelles du lavoir.
Bardage - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Ossature - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Ossature - Lavoir Goutte d'Or
Ossature - Lavoir Goutte d'Or © Batiactu
De l'intérieur vers l'extérieur, le mur-rideau en bois est constitué d'une plaque de plâtre, d'un pare-vapeur, d'une couche de laine de roche semi-rigide, d'un panneau MFP clousé sur l'ossature bois des modules pour assurer le contreventement vertical, d'un pare-pluie et enfin, du bardage en Douglas posé sur un contre-lattage.
Ossature - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Gouttières - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Gouttières - Lavoir Goutte d'Or
Gouttières - Lavoir Goutte d'Or © Batiactu
Pour des raisons esthétiques, mais aussi pratiques, les toitures ont été traitées, en zinc à joint debout, avec des gouttières havraises.
Gouttières - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Architecte - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Architecte - Lavoir Goutte d'Or
Architecte - Lavoir Goutte d'Or © Batiactu
Guy Hayon, un des architectes de l'agence Graam Architectes, maître d'oeuvre du projet de réhabilitation du lavoir de la Goutte d'Or.
Architecte - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Poteaux - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Poteaux - Lavoir Goutte d'Or
Poteaux - Lavoir Goutte d'Or © Batiactu
Les poteaux existants ont été coffrés en plaque de plâtre et doublés, sur l'avant, par deux poteaux en Douglas fixés par équerres métalliques et séparés par un vide de 120 mm.
Poteaux - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Béton - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Béton - Lavoir Goutte d'Or
Béton - Lavoir Goutte d'Or © Batiactu
En face, un autre bâtiment en construction, principalement en béton. Mais la question qui se pose est : "vaut-il mieux habiter un bel immeuble en bois ou vivre juste en face et avoir vue sur celui-ci ?"
Béton - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Terrasse - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Terrasse - Lavoir Goutte d'Or
Terrasse - Lavoir Goutte d'Or © Batiactu
Une petite terrasse a même été aménagée au sein de la toiture en zinc, au dernier étage d'un duplex.
Terrasse - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Ventelles - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Ventelles - Lavoir Goutte d'Or
Ventelles - Lavoir Goutte d'Or © Batiactu
Autrefois, le bâtiment était complètement ouvert pour faciliter le séchage des vêtements lavés par les lavandières. Des sortes de ventelles (persiennes) ont été recrées en Douglas. Celui-ci n'a pas été traité, dans l'idée qu'il vieillisse et retrouve son aspect originel, légèrement teinté et ondulé.
Ventelles - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Plancher - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Plancher - Lavoir Goutte d'Or
Plancher - Lavoir Goutte d'Or © Batiactu
Les panneaux de particules rainés et bouvetés ont été cloués sur les solives pour servir tout à la fois de contreventement horizontal et de support au plancher flottant. Pour assurer respectivement l'isolation acoustique et le degré coupe feu 1/2 heure obligatoire entre les étages, les sous-faces de planchers ont été constituées de laine de roche et de deux plaques de plâtre.
Plancher - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Maître d'ouvrage

Maître d'ouvrage - Lavoir Goutte d'Or
Maître d'ouvrage - Lavoir Goutte d'Or © Batiactu
Patrick Masurel, de la Financière Arthus-Bertrand (75), maître d'ouvrage. Quand il a découvert le vieux lavoir, Patrick Masurel en est tombé sous le charme.
Maître d'ouvrage

Labat - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Labat - Lavoir Goutte d'Or
Labat - Lavoir Goutte d'Or © Batiactu
Le lavoir se trouve rue Labat, dans le quartier de la Goutte d'Or, 18e arrondissement de Paris.
Labat - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Ouvrier - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or

Ouvrier - Lavoir Goutte d'Or
Ouvrier - Lavoir Goutte d'Or © Batiactu
Un ouvrier à la tâche... le naturaliste Zola n'est pas très loin.
Ouvrier - Habiter un lavoir de la Goutte d'Or
Nous vous recommandons

Cloisons déposées, ouvertures agrandies, circulation facilitée... cette maison occitane a été transformée de l'intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic