L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Le Château de Courances célèbre sa "re-restauration"

Par P.P.
,
le 29 septembre 2010
Le 26 septembre dernier, le Château de Courances (91) a célébré "sa" journée du patrimoine, en inaugurant son nouveau visage ou, plus exactement, en retrouvant son visage d'autrefois, avec la restitution de ses lucarnes de toit, pourtant démolies dans les années 50 par l'actuel propriétaire. Une "re-restauration" exceptionnelle, dans un lieu tout aussi magique !
L'histoire est atypique, insolite, à l'image de celle de ce lieu qui aura vécu de multiples vies depuis sa construction au XVIIe siècle. Le 26 septembre dernier, à l'occasion de "La" journée du patrimoine de Courances, a été inauguré le "nouveau château". Le célèbre Château de Courances (91) a, en effet, subi une restauration ou, faut-il plutôt dire, une "re-restauration" exceptionnelle.
Tout commence par un ouvrage paru en 2003 aux Editions Flammarion, où Valentine de Ganay, fille de l'actuel propriétaire, conte l'histoire de ce lieu magique qui l'a vue grandir. Parmi les contributions du livre se trouve celle de l'historien Alexandre Gady, qui étudie les campagnes successives de constructions et de restaurations qu'a connu le château depuis son édification en 1628. Dans son texte, l'historien remarque que sur la cour, "l'effet de masse du grand toit nu sans aucun élément saillant est un peu brutal", explique-t-on au Château. Une remarque que l'actuel propriétaire, Jean-Louis de Ganay prend au mot. D'autant plus qu'il est celui à l'origine de la démolition de lucarnes de toit monumentales dans les années 50. Des lucarnes elles-mêmes posées au XIXe siècle, soit bien a posteriori de la construction originelle !
Photomontage chantier 2010 - En haut, avant "re-restauration", en bas, après.
Château de Courances © Courances/Demeure Historique - DR
Photomontage chantier 2010 - En haut, avant "re-restauration", en bas, après.
 Une "re-restauration" exceptionnelle
Reconnaissant s'être trompé à l'époque, il engage donc les travaux de "re-restauration", placés sous la direction d'Antoine jouve, architecte du patrimoine. "C'est la première fois qu'une autorisation de travaux est accordée sur un monument protégé afin de rétablir, non pas l'état d'origine du château, mais un état intermédiaire historiquement avéré", précise le dossier de présentation de ces travaux. Et d'ajouter :"Ce chantier de restitution des lucarnes de toit pourrait faire jurisprudence dans l'Histoire des Monuments Historiques."
L'édifice Louis XIII aura ainsi connu successivement une première modification au XVIIIe, puis une autre au début de la IIIe République, où ont été greffés de nombreux "embellissements" - comme les lucarnes. Le château a ensuite connu une "dé-restauration" dans la seconde moitié du XXe siècle, "époque où l'on prenait en horreur cette architecture tapageuse", explique Valentine de Ganay.
En 2010, la "re-restauration" partielle est ainsi "choisie" et consiste en un retour à un visage rappelant l'architecture française du XVIIe. Notez qu'avant d'envisager la restitution des trois lucarnes, Jean-Louis de Ganay a demandé la réalisation de maquettes grandeur nature, d'après les dessins cotés de Destailleur du XIXe siècle qui lui ont permis, en étant placés in situ, de vérifier l'effet final depuis les différents points de vue du château !
Un célèbre jardin , témoignage unique en France du "jardin d'eau" de la Renaissance
Une exposition - dans la Galerie des singes du château - retrace toutes ces métamorphoses. L'occasion de (re)découvrir ce patrimoine magnifique qu'est le Château de Courances, son histoire rocambolesque, ses excentricités et ses merveilles, comme son célèbre jardin aux 14 sources et 17 pièces d'eau. Le domaine est, en effet, ouvert à la visite et la promenade, du premier dimanche d'avril jusqu'à la Toussaint, les week-ends et jours fériés, de 14h à 18h.
Retrouvez un aperçu du Château de Courances en cliquant sur suivant.
Le Château de Courances célèbre sa "re-restauration"

Un patrimoine exceptionnel

Un patrimoine exceptionnel - Château de Courances
Un patrimoine exceptionnel - Château de Courances © Château de Courances - DR
A 50 km de Paris, le Château de Courances est un lieu eau patrimoine exceptionnel, tant dans son bâti que dans ses jardins.
Un patrimoine exceptionnel

Vue sur les petits bateaux

Vue sur les petits bateaux - Château de Courances
Vue sur les petits bateaux - Château de Courances © Château de Courances - DR
Le parc est célèbre pour ses 14 sources et ses 17 pièces d'eau.Un témoignage unique en France du Jardin d'eau de la Renaissance.
Vue sur les petits bateaux

Un jardin unique

Un jardin unique - Château de Courances
Un jardin unique - Château de Courances © Château de Courances - DR
Le jardin anglo-japonais... "Ici, place aux collections botaniques aux effets de couleurs et de feuillages. Dans ce jardin poétique qui apparaît comme un mirage et se regarde comme un tableau, règne une fantaisie toute féminine issue d'une tradition jardinière britannique."
Un jardin unique

Intérieur - Le Château de Courances célèbre sa "re-restauration"

Intérieur - Château de Courances
Intérieur - Château de Courances © Château de Courances - DR
Le Château de Courances est habité par la famille de Ganay depuis plusieurs générations.
Intérieur - Le Château de Courances célèbre sa "re-restauration"

Le grand canal

Le grand canal - Château de Courances
Le grand canal - Château de Courances © Château de Courances - DR
Le grand canal

En vidéo - Le Château de Courances célèbre sa "re-restauration"

France 3 émission Courances
France 3 émission Courances © France 3
France 3 a récemment consacré un reportage à Courances, dans le cadre de son émission Le Plus Grand Musée du Monde, à retrouver en ligne.
En vidéo - Le Château de Courances célèbre sa "re-restauration"
Nous vous recommandons

Malgré une surface confortable, ce grand studio manquait de fonctionnalité. L'intérieur avait aussi besoin d'être modernisé et la déco rafraîchie. Transformé en deux pièces confortable, l'appartement a changé de visage. Reportage...

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic