L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un roller coaster géant pour réaménager une usine

le 11 avril 2013
Amateurs de sensations fortes, ce projet est pour vous ! Dans le cadre du concours d'idées ArchTriumph, l'atelier d'Architecture français Zündel Cristea a décroché le premier prix pour la transformation insolite d'une ex-centrale électrique anglaise en un musée intégrant un roller coaster gigantesque ! Découverte.
Attachez vos ceintures ! Prêts ? Voici une démarche originale. Imaginé dans le cadre du concours d'idées ArchTriumph, le projet de l'atelier d'Architecture français Zündel Cristea a une nouvelle fois surpris par sa créativité. Après son pont trampoline au-dessus de la Seine, il présente cette fois une attraction insolite pour la reconversion de l'ex-centrale électrique londonienne de Battersea, classée depuis sa fermeture en 1983.
Le programme ? Regrouper dans un seul lieu un musée d'architecture, des arts et des loisirs. Sur ce dernier point, place à un gigantesque roller coaster, une sorte de montagnes russes qui encerclerait le bâtiment. "Nous avons introduit dans l'espace de la Power Station, un élément étranger, un rail, qui a pour rôle avant tout d'animer l'espace vide et proposer un premier parcours, de manière à ce que le visiteur puisse saisir l'essentiel du bâtiment avec un minimum d'effort", expliquent les architectes sur leur site internet.
Avec cette attraction, l'objectif est d'attirer un large public : "Par son ambition spatiale, notre projet encourage divertissement et jeu, catégories largement dévaluées dans le monde de l'art traditionnel. Formalisé ainsi, le lieu culturel est susceptible d'attirer de nouveaux publics".

Un symbole de la capitale anglaise

Reste que ce projet n'est qu'un projet puisque c'est un consortium constitué des compagnies malaisiennes SP Setia et Sime Darby qui aurait racheté ce site industriel de Londres pour en faire des logements et un centre commercial. Un plan beaucoup plus conventionnel que le roller coaster !
A noter que l'usine rendue célèbre pour avoir été en couverture du disque des Pink Floyd "Animals" en 1977, est tombée en décrépitude depuis plusieurs années. Oeuvre de l'architecte Giles Gilbert Scott, concepteur des fameuses cabines téléphoniques britanniques rouges, elle est, au même titre, un symbole de la capitale anglaise.
Un roller coaster géant pour réaménager une usine

Un roller coaster pour Battersea

 roller coaster
roller coaster © Charles Wallon pour Airstudio
Dans le cadre d'un concours d'idées, l'atelier d'Architecture français Zündel Cristea propose de réhabiliter l'ex-centrale électrique de Battersea, située à Londres à travers notamment la réalisation d'un roller coaster.
Un roller coaster pour Battersea

Une usine, plusieurs fonctions

roller coaster
roller coaster © Charles Wallon pour Airstudio
L'idée du projet est de réunir à la fois une attraction comme le roller coaster mais aussi de développer un musée à l'intérieur de l'usine.
Une usine, plusieurs fonctions

Vue du ciel

Vue du ciel - roller coaster
Vue du ciel - roller coaster © Charles Wallon pour Airstudio
"Nous avons introduit dans l'espace de la Power Station, un élément étranger, un rail, qui a pour rôle avant tout d'animer l'espace vide et proposer un premier parcours, de manière à ce que le visiteur puisse saisir l'essentiel du bâtiment avec un minimum d'effort", expliquent les architectes sur leur site internet.
Vue du ciel

Zoom sur le roller coaster

Zoom sur le roller coaster - roller coaster
Zoom sur le roller coaster - roller coaster © Tanguy Aumont pour Airstudio
Zoom sur le roller coaster

Un projet utopiste ?

Un projet utopiste ? - roller coaster
Un projet utopiste ? - roller coaster © Tanguy Aumont pour Airstudio
Ce projet insolite devrait rester à l'état de projet. En effet, un consortium constitué des compagnies malaisiennes SP Setia et Sime Darby prévoit de rétablir l'établissement pour le transformer en logements et en commerces.
Un projet utopiste ?
Nous vous recommandons

Cloisons déposées, ouvertures agrandies, circulation facilitée... cette maison occitane a été transformée de l'intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic