L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Rénovation énergétique : la Caisse des Dépôts au rapport

le 4 avril 2013
Rénovation argent
Rénovation argent © Montage MAP
Le gouvernement a chargé la Caisse des Dépôts et Consignations de lui remettre, d'ici à juin, un rapport sur la mise en place de financements permettant de favoriser la rénovation énergétique des logements. Car pour atteindre l'objectif des 500.000 logements par an en 2015-2017, de nouveaux outils financiers devront être développés, faute de financements publics.
Comment financer la rénovation énergétique des logements dans un contexte de réduction des dépenses publiques ? Telle est l'épineuse question qui vient d'être posée à la Caisse des Dépôts et Consignations Climat (CDC Climat) et à son président-directeur général, Pierre Ducret. Le gouvernement a en effet choisi cette institution pour lui remettre, d'ici au mois de juin, un rapport portant sur la mise en place de financements et la conception d'outils pour la rénovation énergétique des logements privés. La mission devra proposer des solutions pérennes, "capables d'accroître l'incitation à réaliser des opérations de rénovation, pour répondre à l'ambition de hisser aux meilleures normes énergétiques 500.000 logements (dont 380.000 logements privés) par an dès 2017, à un coût maîtrisé pour les finances publiques", précise CDC Climat dans un communiqué.

Un circuit de financement à inventer

Pierre Ducret, qui a été choisi pour prendre la tête de cette mission, présentait, au mois de février dernier, une étude comparative des circuits de financement de la rénovation thermique des logements en Allemagne (KfW) et en Grande-Bretagne (Green Deal). Deux systèmes très différents qui pourraient inspirer les pouvoirs publics et qui ont pour principal mérite commun d'être capables de "mobiliser le marché obligataire pour refinancer les programmes des travaux". Selon le p-dg de CDC Climat, tout l'enjeu de la conception de nouveaux financements est de garantir leur sécurité et leur faible coût.
Le 21 mars dernier, François Hollande annonçait, dans le cadre de ses "Vingt mesures d'urgence pour sauver le bâtiment", que la rénovation thermique était l'une des cinq priorités. Il souhaitait notamment rattraper le retard pris dans ce domaine et atteindre les objectifs du Grenelle avec 400.000 logements rénovés chaque année à compter de 2013. La mise en place d'un dispositif de tiers-financement, suppléant les subventions publiques en 2015, devra permettre d'atteindre 380.000 rénovations lourdes annuelles, rien que dans le secteur privé.
Rénovation énergétique : la Caisse des Dépôts au rapport
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic