L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Jean Nouvel présente son dernier-né sur l'Ile Seguin

Par Sébastien Chabas
,
le 31 juillet 2013
Après la cité musicale de l'Ile Seguin, c'est au tour du R4 d'avancer. Le permis de construire de ce complexe de 25.000 m² dédié à l'art contemporain a été entériné ce mercredi 24 juillet par l'investisseur suisse Yves Bouvier et porté par l'architecte Jean Nouvel. Ce nouveau lieu culturel de l'Ouest parisien à vocation internationale qui devrait ouvrir début 2017 reste à l'état de conception.
Dans la foulée de la signature, le 11 juillet dernier, de la future cité musicale de l'Ile-Seguin, la ville de Boulogne-Billancourt, Val-de-Seine aménagement et la SCI R4 ont signé, mercredi 24 juillet, un avenant à la promesse de vente du "R4, pôle des arts plastiques et visuels" de l'Ile Seguin.
"Après tant d'années d'attente, cette étape importante permet ainsi de lancer l'étude de l'aménagement du terrain de l'extrême pointe amont, voisin de ce futur bâtiment, signale le député-maire Pierre-Christophe Baguet (UMP). A la suite d'une délivrance du permis de construire de la Cité musicale au cours du premier semestre 2014, les chantiers de la Cité musicale et du R4 pourront débuter cette année-là !"

Hommage à la 4L de Renault

En effet, vingt ans après la fermeture de l'usine Renault implantée sur la Seine, à Boulogne-Billancourt, le schéma de réaménagement coordonné par l'architecte Jean Nouvel a bien avancé, malgré les contrariétés juridiques de l'île comprenant une tour, un parc vert de 12.000 m², une cité musicale à la pointe de l'innovation, un complexe de cinéma de 16 salles, un cirque numérique et une résidence pour artiste et donc du pôle international des arts plastiques visuels surnommé R4, en rappel à la fameuse voiture Renault.
Malgré des avis divers au sein de sa collectivité et la contestation des riverains, le député-maire Pierre-Christophe Baguet (UMP) se réjouit d'avoir trouvé avec Jean Nouvel "une solution plus équilibrée" pour transformer l'île. "Comme nous l'avions déjà dit en 2009 avec Jean Nouvel, nous déplaçons le centre de gravité du Paris culturel vers l'Ouest", avance le maire.

Un projet 100 % privé

Ainsi, ce futur pôle d'art contemporain - "arts plastiques et visuels" - est porté par un investisseur privé, le suisse Yves Bouvier, à la tête de la société Natural Le Coultre, spécialisée dans l'entreposage et le transport d'oeuvres d'art. "Nous sommes les premiers à avoir signé, ce qui fait de notre projet la locomotive du volet culturel de l'île Seguin", se félicite Nelly Wenger, directrice générale du projet R4.
R4 le pôle des arts plastiques et visuels de l'ile Seguin
R4 le pôle des arts plastiques et visuels de l'ile Seguin © S.C.Batiactu
 Et de nous préciser : "C'est un projet 100 % privé, il n'y a eu aucun recours à un PPP contrairement à ce qui a été dit. La promesse de vente porte bien sur 28.000 m² à bâtir à la pointe amont de l'île. Et la réalisation a été confiée à Jean Nouvel, qui doit livrer ce bâtiment en 2017." Le budget global devrait dépasser les 100 millions d'euros, assure-t-elle.
Son objectif : "Créer un lieu qui attire les artistes comme un 'aimant', où coexiste une 'effervescence intellectuelle et artistique permanente, partagée avec le grand public." Composée d'espaces d'exposition et de galeries, d'ateliers d'artistes et d'artisans d'art, de lieux pédagogiques, de salles de vente et d'entrepôts, de plateformes numériques et de plateaux modulables, son architecture, fonctionnelle et polyvalente, répondra aux besoins des utilisateurs.

Pont roulant au-dessus de la Seine

"Les œuvres d'art seront d'ailleurs acheminées par voie fluviale et déplacées sur site grâce à un pont roulant qui surplombera la Seine", souligne de son côté David Fargat, architecte en charge du projet chez les Ateliers Jean Nouvel. Justement Jean Nouvel a souhaité créer un territoire culturel à l'Ouest de Paris sur lequel on y retrouve un socle épais, un sol, des toitures arborées, une structure ouverte sur l'extérieur et des boîtes posées qui s'accrochent et se déplacent. L'idée est claire depuis le début du projet : ne pas créer un bâtiment d'usage mais un espace ouvert."
Découvrez la suite de l'article dédiée aux affaires juridiques de l'Ile Seguin.
Jean Nouvel présente son dernier-né sur l'Ile Seguin

La mairie réagit aux contrariétés juridiques

R4 le pôle des arts plastiques et visuels de l'ile Seguin
R4 le pôle des arts plastiques et visuels de l'ile Seguin © S.C.Batiactu
"Avec le nouveau PLU, qui entérine le résultat de la votation du 16 décembre 2012, le calendrier général de l'Ile Seguin s'accélère, nous indique le député-maire de Boulogne-Billancourt.
Dans ce contexte, le projet de fondation privée situé sur le terrain de l'extrême pointe amont de l'île, voisin du R4, n'est désormais plus compatible avec le calendrier du programme général de l'île, a précisé la mairie. "La signature des deux autres équipements culturels majeurs, le cirque de Madona Bouglione et les cinémas portés par le groupe Gaumont Pathé, est programmée à l'automne", a également évoqué le maire.
Et de compléter globalement sur l'aspect juridique général du projet : "Pour ce qui concerne les affaires juridiques, notamment sur la révision simplifiée du PLU de 2011 relatif à l'aménagement du site de l'île Seguin, nous avons décidé de faire appel de cette décision, et même de demander un sursis à exécution du jugement sur les motifs qui ont conduit à l'annulation du PLU", ajoute l'élu.

Sérénité sur des éventuelles attaques au PLU

La mairie complète son argument : "Les motifs invoqués par le Tribunal sont juridiquement contestables : l'article 24 de la Loi du Grand Paris relatif à la réalisation de logements autour des gares ne s'impose pas juridiquement au PLU. En outre, l'île Seguin fait partie intégrante d'une ZAC de 74 Ha, sur laquelle 5.500 logements seront construits à terme, dont 30% de logements sociaux ; les services de l'état n'ont jamais fait référence à l'Étude de Sécurité des Personnes et des Biens, qui ne s'imposait pas à la révision simplifiée du PLU ; l'évaluation Environnementale, dont le champ d'application a été modifié au 1er février 2013, ne s'imposait pas à la révision simplifiée du PLU et même les services de l'état n'y ont jamais fait référence. Pour tenir compte des observations du public et des conclusions du Commissaire Enquêteur, la définition d'une règle de hauteur était juridiquement fondée, et ne remettait en cause nullement l'économie générale du projet de l'île Seguin soumis à l'Enquête. Enfin, le Tribunal dans son jugement considère que la notice explicative du projet ainsi que le rapport de présentation du PLU étaient insuffisants, alors que ce projet avait été parfaitement compris par la population, par les requérants et par le rapporteur public."
Ce jugement pourrait d'après-lui remettre en cause beaucoup d'opérations d'aménagement d'envergure en Ile-de-France et ailleurs. "C'est pour cette raison, que je suis très serein sur des éventuelles attaques promises par les associations de riverains", conclut le maire.
Découvrez le diaporama dès la page 3, dédié au projet du "R4, pôle des arts plastiques et visuels" de l'Ile Seguin, à Boulogne-Billancourt.
La mairie réagit aux contrariétés juridiques

Vue du futur R4

Vue du futur R4 - R4 le pôle des arts plastiques et visuels de l'ile Seguin
Vue du futur R4 - R4 le pôle des arts plastiques et visuels de l'ile Seguin © © Ateliers Jean Nouvel
Les chantiers de la cité musicale pourraient démarrer au cours du deuxième semestre 2014.
Vue du futur R4

Un espace d'exposition culturel

Un espace d'exposition culturel  - R4 le pôle des arts plastiques et visuels de l'ile Seguin
Un espace d'exposition culturel - R4 le pôle des arts plastiques et visuels de l'ile Seguin © © Ateliers Jean Nouvel
Composée d'espaces d'exposition et de galeries, d'ateliers d'artistes et d'artisans d'art, de lieux pédagogiques, de salles de vente et d'entrepôts, de plateformes numériques et de plateaux modulables, son architecture, fonctionnelle et polyvalente, répondra aux besoins des utilisateurs.
Un espace d'exposition culturel

Vers un territoire culturel à l'Ouest de Paris

Vers un territoire culturel à l'Ouest de Paris  - R4 le pôle des arts plastiques et visuels de l'ile Seguin
Vers un territoire culturel à l'Ouest de Paris - R4 le pôle des arts plastiques et visuels de l'ile Seguin © © Ateliers Jean Nouvel
"L'idée est claire depuis le début du projet : ne pas créer un bâtiment d'usage mais un espace ouvert", nous indique les Ateliers Jean Nouvel.
Vers un territoire culturel à l'Ouest de Paris

Vue sur l'île Seguin

Vue sur l'île Seguin  - R4 le pôle des arts plastqiues et visuels de l'ile Seguin
Vue sur l'île Seguin - R4 le pôle des arts plastqiues et visuels de l'ile Seguin © © Ateliers Jean Nouvel
Vingt ans, en effet, après la fermeture de l'usine Renault implantée sur la Seine, à Boulogne- Billancourt, le schéma de réaménagement coordonné par l'architecte Jean Nouvel a bien avancé, malgré les contrariétés juridiques de l'Ile Seguin.
Vue sur l'île Seguin
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic