L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Les Urbanités inattendues s'exposent à Toulouse

Par Rouba Naaman
,
le 3 mai 2011
L'exposition Urbanités inattendues présente des constructions inhabituelles, implantées dans la ville moderne. A travers photos et vidéos, l'objectif est de faire réfléchir sur l'appropriation de la ville, à l'heure où la densité urbaine est un réel questionnement.
A quoi ressemblera la ville de demain ? Architectes, urbanistes, ingénieurs et politiques se réunissent pour débattre de la question. Mais quand l'art s'en mêle, cela donne des constructions hors du commun, dont les photos sont exposées au Centre méridional de l'architecture et de la ville (CMAV), à Toulouse.
"Vivre l'espace avant de le concevoir, l'expérimenter avant de le dessiner, casser la distinction savante entre espace conçu et espace vécu", c'est ainsi que Enrico Chapel, architecte, enseignant et commissaire de l'exposition, a souhaité Urbanités inattendues.
Réalisée par l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Toulouse (ENSAT), l'exposition surprend et intrigue. A travers des photos et des vidéos présentant des réalisations à la croisée entre l'architecture et l'art, le visiteur est poussé à s'interroger sur la réappropriation de l'espace urbain, dans des villes toujours plus denses.

Constructions éphémères et réalisations improbables

Trente et un projets, situés un peu partout en Europe, et créés par dix-neuf collectifs, sont ainsi exposés. Des constructions pérennes et d'autres éphémères, des dispositifs participatifs ou des aménagements particuliers qui deviennent des espaces de jeu voire d'habitation, tous inspirent une vision nouvelle de la ville.
On pourra ainsi découvrir des jardins gérés par leurs riverains, une cabane pendue à des infrastructures ferroviaires, des bennes à ordures qui encouragent les habitants à modifier leur espace de vie, des herbes folles qui virevoltent au dessus de grilles d'aération, une cuisine mobile, un hôtel temporaire, etc. Des inspirations ponctuelles qui s'expriment et qui sont partagées grâce à l'exposition.
Urbanités inattendues - Evénements construits et appropriation de l'espace urbain
Jusqu'au 28 mai 2011
Entrée libre, du lundi au samedi, de 13h à 19h
Centre méridional de l'architecture et de la ville
5 rue Saint-Pantaléon
31000 Toulouse
www.cmaville.org
Découvrez des photos de l'exposition en pages suivantes.
Les Urbanités inattendues s'exposent à Toulouse

La bulle - Les Urbanités inattendues s'exposent à Toulouse

La bulle - Urbanités inattendues
La bulle - Urbanités inattendues © Raumlabor - Marco Canevacci
Das Küchenmonument Duisburg, Mülheim, Hamburg, Giessen, Berlin, Varsovie, Liverpool / 2006-RAUMLABOR
Les interventions de RAUMLABOR sont multiples et variées : de la mise en place d'objets relationnels mobiles au renouvellement de quartiers, en passant par l'organisation de performances, d'environnements interactifs et de scénographies urbaines.
Depuis 1999, ce groupe d'architectes et paysagistes allemands tire partie de situations locales pour promouvoir un nouvel urbanisme centré sur les échanges avec les usagers et sur le lien social.
La bulle - Les Urbanités inattendues s'exposent à Toulouse

La ville - île

La ville - île - Urbanités inattendues
La ville - île - Urbanités inattendues © EXYZT - Aranzazu Fernandez - Emmanuel Gabilly
City Island / Isla Ciudad Madrid, 2010-EXYZT Commande de "la Noche en Blanco"
Depuis 2003, EXYZT travaille sur des installations temporaires et des actions événementielles en ville. Ce collectif pluridisciplinaire pose le contexte humain comme support de projet. Il cherche à inventer de nouveaux mondes où la fiction se mélange à la réalité pour questionner les règles de la démocratie de manière ludique.
En stimulant la créativité, les espaces peuvent alors se dessiner selon des dynamiques d'échanges où chacun peut devenir un architecte du monde.
La ville - île

Le 104 fleuri - Les Urbanités inattendues s'exposent à Toulouse

Le 104 fleuri - Urbanités inattendues
Le 104 fleuri - Urbanités inattendues © Coloco - Studio Public
Le XIXe fleurit au 104 - Paris / 2008 COLOCO avec la participation des associations et habitants du quartier Commande de la Ville de Paris
Des gestes jardiniers pour tisser un quartier
COLOCO imagine pour les cours anglaises du 104, centre culturel de la Ville de Paris, un jardin évolutif et participatif. Deux fois par an, le collectif organise des moments de récolte et d'échanges festifs. Les participants partent à la découverte de la flore et les plantes de leur quotidien. Ils rentrent au 104 pour y planter les graines et les boutures collectées. Le 19e arrondissement fleurit au 104.
Le 104 fleuri - Les Urbanités inattendues s'exposent à Toulouse

Jardin DeMain - Les Urbanités inattendues s'exposent à Toulouse

Jardin DeMain - Urbanités inattendues
Jardin DeMain - Urbanités inattendues © Coloco - Danilo Capasso - Claudia Hernandez
Jardin DeMain - Montpellier / 2010 COLOCO avec les équipes de la Ville de Montpellier et les habitants. Commande de la Ville de Montpellier.
Des terrains délaissés enrichissent la biodiversité urbaine
Alors que la Ville de Montpellier s'interroge sur le devenir de sa banlieue, COLOCO arpente, observe et étudie les terrains délaissés pour les inscrire dans une stratégie de gestion et de mise en valeur.
L'idée est d'établir des relations et des connexions entre le réseau officiel de parcs et le réseau naturel spontané. L'installation d'un jardin à la Cité Lemasson, le Jardin DeMain, participe de cette stratégie écologique. Avec les habitants du quartier et les services des parcs et des espaces verts de la ville, le collectif construit un jardin le temps d'un week-end.
Jardin DeMain - Les Urbanités inattendues s'exposent à Toulouse

Herbes folles - Les Urbanités inattendues s'exposent à Toulouse

Herbes folles - Urbanités inattendues
Herbes folles - Urbanités inattendues © Encore Heureux - Sébastien Normand
Herbes folles Paris / 2001 ENCORE HEUREUX
Des herbes folles fleurissent sur des grilles d'aération
Bien qu'indispensables pour la vie souterraine dans le métro, la ventilation est vécue en surface comme une nuisance. Pour Encore
Heureux, ce souffle chaud, vicié, inexploité devient la condition de possibilité d'une expérience urbaine inattendue.
Des fines bandes de tissu très léger, accrochées aux grilles d'aération du métro, s'agitent dans le souffle des ventilateurs et ralentissent le rythme des passants surpris au coin de rue. Le détournement de 200 bouches d'aération permettrait d'imaginer un événement déconcertant à l'échelle de toute la ville.
Herbes folles - Les Urbanités inattendues s'exposent à Toulouse

Le Bistrot du porche

Le Bistrot du porche - Urbanités inattendues
Le Bistrot du porche - Urbanités inattendues © Bruit du Frigo
Le Bistrot du porche Nantes / 2008 A-04 BRUIT DU FRIGO avec l 'association TAKAPRES et les habitants du quartier. Commande de l'association Mire. Partenaires : Nantes Agglomération, Ville de Nantes, Nantes Habitat
Un bistrot pour imaginer l'avenir d'un immeuble d'habitations
La Ville de Nantes a prévu la démolition du "Porche Raimu", partie d'un immeuble de logements situé dans le quartier Breil-Malville,
au nord-est de l'agglomération. BRUIT DU FRIGO installe en ce lieu un Bistrot et un atelier d'urbanisme temporaire, en "greffant" une architecture en bois sur la façade de l'édifice.
Les cuisines sont aménagées dans un appartement au dessus du Porche et les plats, préparés par des "cuisiniers-habitants" avec des "cuisiniers-invités", sont servis pendant les deux semaines d'ouverture de l'installation. Parallèlement l'atelier d'urbanisme dégage un ensemble d'idées et de propositions d'aménagements d'espaces dans le quartier, résultant de la démolition du Porche.
Le Bistrot du porche

Containers - Les Urbanités inattendues s'exposent à Toulouse

Containers - Urbanités inattendues
Containers - Urbanités inattendues © Recetas Urbanas
Camiones, contenedores Y colectivos Espagne, 2007-2011 Recetas Urbanas Commande de divers collectifs et associations
Des camions et des containers au service d'associations
Le projet réemploie 42 conteneurs préfabriqués et librement cédés pour ré-utilisation par la Société municipale de réhabilitation de la Ville de Saragosse. Santiago Cirugeda (RECETAS URBANAS) les offre gratuitement à différents collectifs, coopératives et associations, pour qu'ils les utilisent comme sièges ou comme unités de travail dans le cadre de leurs actions culturelles, pédagogiques, artistiques
et/ou sociales.
Containers - Les Urbanités inattendues s'exposent à Toulouse

Containers détail - Les Urbanités inattendues s'exposent à Toulouse

Containers détail - Urbanités inattendues
Containers détail - Urbanités inattendues © Recetas Urbanas
Camiones, contenedores Y colectivos Espagne, 2007-2011 Recetas Urbanas Commande de divers collectifs et associations
Chaque situation constructive (à Arbucie, Valadares, Esplugas, Barcelone, Gerona, Tarragona, etc.) engendre des événements et des situations participatives. Ensemble, elles montrent le rôle que l'autoconstruction peut jouer dans les processus de gestion collective des politiques urbaines.
Containers détail - Les Urbanités inattendues s'exposent à Toulouse

Le 56 - Les Urbanités inattendues s'exposent à Toulouse

Le 56 - Urbanités inattendues
Le 56 - Urbanités inattendues © AAA - Mathieu Léger
ECOinterstice/Le56 Paris / 2006 Le 56 Atelier d'Architecture Autogérée (AAA) Partenariat: DPVI, Mairie du 20ème, ParisHabitat
Des palettes bâtissent un quartier
ECOinterstice est un des projets de "construction sociale" menés par l'atelier d'architecture autogérée dans des quartiers parisiens pauvres en espace vert.
Dans un passage abandonné, situé entre deux immeubles dans le 20ème arrondissement de Paris, AAA a installé à partir de 2006 un espace qui expérimente le fonctionnement en milieu urbain dense d'un nombre de circuits courts écologiques. Conçu comme un chantier permanent, cet espace est géré par les habitants du quartier.
Le 56 - Les Urbanités inattendues s'exposent à Toulouse
Nous vous recommandons

Cette maison familiale avait du potentiel mais il fallait beaucoup d'imagination pour s'y projeter. Découvrez l'incroyable métamorphose.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic