L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un projet d'urbanisme pour rendre Toulouse aux Toulousains

le 21 octobre 2011
Michel Desvigne et Joan Busquets ont dévoilé leur schéma directeur pour le réaménagement urbain et paysager du centre ville de la Ville Rose. Au menu, remettre la Garonne et le Canal du Midi au centre de l'espace urbain et favoriser les déplacements doux. Objectif : que les Toulousains se réapproprient leur centre ville. Détails.
Le réaménagement du centre ville de Toulouse a été présenté par l'équipe d'architecte Bau-B, menée par Joan Busquets, associée au paysagiste Michel Desvigne et au designer urbain Marc Aurel. Lauréats du concours en novembre 2010, ils ont conçu un schéma directeur qui doit redonner de la lisibilité, de la cohérence et de l'attractivité au centre ville. Ce "plan-guide" permettra aussi de revaloriser et hiérarchiser les espaces du centre ancien, mais surtout de concevoir et planifier l'articulation entre les modes de déplacements doux et les transports publics collectifs. "L'urbanisme a été, à partir des années 70, de plus en plus tributaire du tout automobile [...] La ville a tourné le dos à son fleuve et à son canal, explique Pierre Cohen, député maire de Toulouse, dans un communiqué. C'est donc là toute la problématique du schéma directeur retenu : remettre ce centre ville en phase avec les enjeux d'une métropole du XIXe siècle et créer un espace "où la voiture sera enfin ramenée à sa juste place", souligne-t-il.

L'eau à l'honneur

Les axes forts de ce schéma directeur reposent, entre autres, sur le retour de l'Eau dans l'espace toulousain. Il s'agit de revaloriser les « deux fiertés » des Toulousains, la Garonne et le Canal du Midi (classé au Patrimoine mondial de l'Unesco, ndlr), qui restent des lieux privilégiés et très fréquentés par les habitants au moindre rayon de soleil. Problème : les aménagements qui permettent d'accéder à ces lieux ne sont ni suffisants ni facilitants pour les usagers. Autre axe essentiel de ce "plan-guide", la question de la mobilité, des déplacements et du stationnement. La solution de l'équipe de Bau-B et du paysagiste s'appuie ainsi sur un nouveau et meilleur partage de l'espace public entre les différents modes de déplacement et de circulation, sans que cela soit au détriment d'un accès efficace aux activités du centre-ville. Cela impliquera un "changement de culture ", indiquent-ils, condition sine qua non pour la réussite de ce projet.
Concrètement, l'intérieur des grands boulevards sera traversé "d'épines vertes" plantées d'arbres - les rues en épine, à la manière de rayons partent de la vieille ville à la périphérie, peuvent relier les quartiers par des discontinuités urbaines, explique le communiqué ; une végétation spécifique accompagnera le marcheur de la célèbre place du Capitole vers la Garonne qui deviendra un lien entre les rives droite et gauche ; le Canal du Midi redeviendra "une grande avenue de la ville", et non plus un cours d'eau assez ignoré flanqué d'avenues engorgées.
Ce plan-guide révèle une tendance de plus en plus nette dans les villes de France à non plus juxtaposer les opérations urbanistiques, mais adopter une vision d'aménagement plus large « qui n'a pas toujours existé et dont, je crois, on doit être très heureux », a commenté Michel Desvigne à l'AFP.
Un projet d'urbanisme pour rendre Toulouse aux Toulousains

Schéma - Un projet d'urbanisme pour rendre Toulouse aux Toulousains

Schéma - toulouse
Schéma - toulouse © Bau-B
L'équipe de Joan Busquets a désormais la charge de concevoir un schéma directeur qui redonne de la lisibilité, de la cohérence et de l'attractivité au centre ville de Toulouse. Cela passera par la revalorisation et la hiérarchisation des espaces du centre ancien, ainsi que par de nouveaux axes de circulations mêlant déplacements doux et transports publics collectifs.
Schéma - Un projet d'urbanisme pour rendre Toulouse aux Toulousains

Rue Gambetta - Un projet d'urbanisme pour rendre Toulouse aux Toulousains

Rue Gambetta - toulouse
Rue Gambetta - toulouse © Bau-B
Pour tisser des liens fluides entre la ville et la Garonne, l'architecte Jaon Busquets et le paysagiste Michel Desvigne ont imaginé de donner plus de place au cheminement piéton. Une démarche qui passera par la suppression des trottoirs, des potelets et du stationnement au profit d'un plateau unique avec des plantations ponctuelles.
Rue Gambetta - Un projet d'urbanisme pour rendre Toulouse aux Toulousains

Places de la Daurade et Saint Pierre

Places de la Daurade et Saint Pierre - toulouse
Places de la Daurade et Saint Pierre - toulouse © Bau-B
Principale préoccupation des équipes en charge de ce projet : réduire la place de l'automobile dans le centre ville, au profit des modes doux. Il s'agit aussi d'orienter la ville vers le fleuve, en créant notamment des terrasses en gradins ou un embarcadère.
Places de la Daurade et Saint Pierre

Plan - Un projet d'urbanisme pour rendre Toulouse aux Toulousains

Plan - toulouse
Plan - toulouse © Bau-B
Les boulevards principaux qui entourent le centre ville de Toulouse forment un "octogone". C'est là une des structures urbaines majeures sur laquelle s'appuie le projet de Joan Busquets pour résoudre une partie des conflits entre usagers, notamment sur la question des déplacements.
Cet octogone doit être présenté comme une entité continue, soulignent l'équipe d'architectes/paysagiste.
Plan - Un projet d'urbanisme pour rendre Toulouse aux Toulousains

Boulevard de l'Octogone

Boulevard de l'Octogone - toulouse
Boulevard de l'Octogone - toulouse © Bau-B
Il s'agira dans ce projet de respecter la lisibilité du paysage existant, tout en renforçant la présence, la qualité et la beauté de la structure végétale de Toulouse. C'est l'apport futur des "épines vertes".
Boulevard de l'Octogone
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic