L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Marseille met l'accent sur la culture

Par C.G.
,
le 14 janvier 2013
Marseille entre dans le vif du sujet. Le lancement, samedi dernier, de Marseille Capitale européenne de la culture marque le début de festivités qui dureront un an dans toute la cité phocéenne mais également dans de nombreux territoires aux alentours. Et pour cultiver cette image culturelle, la ville s'est dotée de plusieurs équipements d'envergure. Découverte.
Marseille sera le lieu, "The place to be", comme on dit, pour tous les amateurs de culture. Choisie en 2008 pour être Capitale européenne de la culture, la cité phocéenne devrait être le théâtre d'un véritable bouillon de culture. Dans son sillon, elle entraîne plus de 90 villes allant d'Arles à La Ciotat en passant par Aix-en Provence, soit près de 2 millions d'habitants.
Au programme : des expositions, performances, théâtres, quartiers créatifs, danse et arts numériques."Mélange de cultures, de disciplines artistiques et de terroirs, les productions hybrides préparées par la Capitale s'ancrent dans la terre de Provence", explique Jacques Pfister, président de Marseille Provence 2013. Et pour matérialiser et se préparer à l'événement, Marseille-Provence et la Fondation de France ont commandé neufs projets symboliques destinés à accueillir les visiteurs.
Parmi eux, le fonds Régional d'art contemporain Provence-Alpes-Côte D'azur, dessiné par l'architecte japonais Kengo Kuma, qui a pour mission de constituer une collection publique et de soutenir la création artistique. Mais le bâtiment le plus emblématique est le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée - Mucem - imaginé par Rudy Ricciotti, implanté à l'entrée du Vieux-Port et à côté du fort Saint-Jean. La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, présente samedi pour l'inauguration de la manifestation, a d'ailleurs pu visiter le site qui est dédié aux civilisations méditerranéennes. Sur 15.000 m2, se croisent deux plateaux d'expositions, des espaces dédiés aux enfants, un auditorium de 400 places pour des présentations de films, concerts et spectacles. S'ajoutent une librairie et un restaurant perché sur le toit, offrant une terrasse panoramique. Un bémol tout de même, le musée, symbole de l'événement, n'est pas totalement achevé et devrait seulement ouvrir au public au mois de juin. Près du Mucem, d'autres établissements culturels dont le CeReM (Centre Régional de la Méditerranée) du Milanais Stefano Boeri. Ce bâtiment, entièrement financé par la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, est un lieu ouvert, qui présente des expositions et spectacles contemporains. Cet objet architectural symbolise un trait d'union entre la mer, la terre et le ciel : "La première intention du projet était de faire pénétrer un morceau de mer à l'intérieur du bâtiment... C'est l'élément principal d'union qui oriente, anime et organise le projet tout entier", nous expliquait l'architecte italien en mars 2012.

Une ancienne station sanitaire réhabilitée en musée

Côté rénovation, il suffit d'aller à quelques mètres pour découvrir le musée Regards de Provence installé dans l'ancienne station sanitaire maritime construit par Champollion, Fernand Pouillon et René Egger : "Ce lieu, inauguré en 1948, a servi à décontaminer les gens après la grande peste puis pendant une certaine période jusqu'en 2009, il a été laissé à l'abandon. Lorsque nous l'avons visité pour la première fois, l'établissement était dans un état déplorable", nous expliquait en septembre dernier une des responsables du projet. Aujourd'hui, après des travaux et la démolition de certains espaces, il héberge la collection de la fondation Regards de Provence et abritera des expositions temporaires des arts classique, moderne et contemporain sur 2.300 m2. Et si l'on devait citer un autre chantier fort, on pourrait évoquer le palais Longchamp qui a été entièrement rénové pour offrir un nouvel écrin au musée des beaux arts de la ville.
Désormais, reste à transformer l'essai pour Marseille ou plutôt à atteindre son but comme l'avait fait Lille en 2004. Car ici, tout le challenge est de pouvoir étendre l'euphorie culturelle au-delà de 2013. Alors Marseille saura-t-elle capitaliser et conserver son titre européen ? A suivre...
Découvrez en pages suivantes, quelques-uns des équipements symboliques de Marseille Capitale de la culture.
Marseille met l'accent sur la culture

Palais Longchamp - Marseille met l'accent sur la culture

Palais Longchamp
Palais Longchamp © Ville de Marseille
Entièrement rénové, le palais Longchamp offre un nouvel écrin au musée des Beaux Arts de Marseille.
Palais Longchamp - Marseille met l'accent sur la culture

La Villa Méditerranée - CeReM

La Villa Méditerranée - CeReM
La Villa Méditerranée - CeReM © Area Marc Pons
Le CeReM (Centre Régional de la Méditerranée) du Milanais Stefano Boeri. Ce bâtiment, entièrement financé par la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, est un lieu ouvert, qui présente des expositions et spectacles contemporains.
La Villa Méditerranée - CeReM

Le fonds Régional d'art contemporain Provence-Alpes-Côte D'azur de Kengo Kuma

FRAC
FRAC © Kengo Kuma
Un nouveau bâtiment pour le Fonds régional d'art contemporain / Frac Provence-Alpes- Côte d'Azur réalisé par Kengo Kuma. Créé en 1983 par l'État et la Région à l'instar des autres Fonds régionaux d'art contemporain dans le cadre de la décentralisation, le Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur a notamment pour mission de constituer une collection publique.
Le fonds Régional d'art contemporain Provence-Alpes-Côte D'azur de Kengo Kuma

Projet de gare maritime J1

J1
J1 © Philippe Piron
Marseille gare maritime située sur les vastes quais du port de Marseille, entre l'esplanade J4 et la Joliette, accueillera de grandes expositions, un espace participatif l'Atelier du Large et les grandes Tables pour une restauration avec vue sur la mer.
Projet de gare maritime J1

Tour Panorama - Marseille met l'accent sur la culture

Tour panaorma
Tour panaorma © Olivier Amsellem
A l'occasion de la Capitale européenne, le site de la Friche la Belle de Mai continue sa métamorphose. Véritable projet urbain, l'îlot 3, dédié aux arts visuels et aux spectacles vivants, fait l'objet d'un vaste programme d'aménagement. La tour Panorama est l'œuvre des architectes Mathieu Poitevin et Pascal Reynaud.
Tour Panorama - Marseille met l'accent sur la culture

Digue du large

Digue du large
Digue du large © Philippe Piron
Une commande artistique est passée à Kader Attia, artiste aux appartenances multiples."Le port de Marseille a toujours été un symbole fort pour moi, synonyme de voyage, d'ailleurs. J'imagine un projet ouvert à tous les horizons : l'horizon de la ville, l'horizon du large et de la côte naturelle."
Digue du large

Musée Regards de Provence

regard de Provence
regard de Provence © Atelier9-imagoprod
Le musée abrite la collection de la fondation Regards de Provence et abritera des expositions temporaires des arts classique, moderne et contemporain sur 2.300 m2.
Musée Regards de Provence

Mucem de Rudy Ricciotti

Mucem de Rudy Ricciotti - Mucem
Mucem de Rudy Ricciotti - Mucem © Lisa Ricciotti
Le Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM), projet unique pour la Méditerranée du XXIe siècle, occupe une situation exceptionnelle, à l'entrée du Vieux-Port.
Mucem de Rudy Ricciotti

MuCEM - Marseille met l'accent sur la culture

MuCEM - Mucem
MuCEM - Mucem © Lisa Ricciotti
Le MuCEM comprend le fort Saint-Jean, site historique de 15 000 m2, et le bâtiment neuf de 17 000 m2 construit par l'architecte Rudy Ricciotti sur le môle J4. Les deux sites sont reliés par une passerelle de 115 m de long.
MuCEM - Marseille met l'accent sur la culture
Nous vous recommandons

Jouer avec les volumes, permet d'obtenir un intérieur à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic