L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Teotista : une tour parée de pierre naturelle à Monte-Carlo

Par Grégoire Noble
,
le 24 juin 2013
A Monte-Carlo, la tour Teotista est un immeuble de standing offrant une vue imprenable sur la Méditerranée et... une façade en pierre. Un choix architectural audacieux de la part du cabinet Wilmotte rendu possible grâce à l'utilisation de la technologie SPP associant panneau minéral et structure nid d'abeille. Explications avec Eric Kittler, architecte en charge du projet, et Abid Farsak, de la société Stone Performance.
La tour Teotista (ex-Monte Carlo View) est un immeuble de haut standing qui accueille une quarantaine de logements de luxe, destinés à la location et la vente, et des bureaux pour l'administration du musée voisin de la Villa Paloma dans les quatre premiers étages de la vingtaine qu'elle compte. Sa conception architecturale a été confiée à l'agence Wilmotte & Associés qui a choisi, pour l'occasion, un parti pris original : une façade recouverte de panneaux en pierre naturelle de grandes dimensions. "La solution technique adoptée nous a libérés des contraintes liées à l'utilisation de la pierre ; elle allait dans le sens du projet", confie Eric Kittler, architecte en charge du projet pour le cabinet Wilmotte.
"Nous souhaitions un calepinage en adéquation avec le dessin d'une tour et qui soit à l'échelle du projet, assez haut". Car l'immeuble culmine à 62 mètres, une hauteur habituelle dans l'environnement monégasque, toujours en quête de nouvelles surfaces.

Une technique validée en zone sismique

Devant l'impossibilité d'utiliser de la pierre massive ou agrafée sur les 4.500 m² de façades, les architectes se tournent alors vers la technologie Stone Performance Process (SPP), que nous décrivent Brice Camerman (responsable Projets pour Stone Performance) et Abid Farsak (directeur de la société) : "Le produit est un revêtement avec une fine couche de pierre de 5 mm d'épaisseur qui est fixée sur un panneau support nid d'abeille en aluminium". Une technique qui présente le double avantage d'alléger la quantité minérale et de rigidifier les panneaux. D'où la possibilité de faire des pièces de plus grandes dimensions qu'auparavant. "Les seules limites sont les capacités de découpe des pierres en carrière", explique Eric Kittler.
Autre avantage induit : "Le produit SPP facilite la vie des architectes en zone sismique, car sa masse structurelle est plus légère". Le système est d'ailleurs le seul à avoir été validé par un avis technique du CSTB pour une mise en œuvre certifiée d'une façade en pierre dans ces zones.
La suite de l'article en page suivante.
Teotista : une tour parée de pierre naturelle à Monte-Carlo

Panneaux de grandes dimensions

Panneaux de grandes dimensions - Tour Teotista
Panneaux de grandes dimensions - Tour Teotista © Wilmotte - Pascal Pronnier
"La technique a 30 ans d'existence, mais l'industrialisation a été complexe", nous explique Abid Farsak, directeur de Stone Performance. "Jusque-là, les panneaux étaient utilisés pour des petites surfaces comme des salles de bains, l'intérieur de yachts ou des cabines d'ascenseurs. Mais désormais nous pouvons produire de grands panneaux, typiquement de 1,25 par 2,50 mètres de long, et jusqu'à 1,70 par 3,30 mètres !". Le calepinage est donc moins serré et les porte-à-faux peuvent se faire plus importants, puisque le poids suspendu est faible.
Pour la tour Teotista, les éléments étaient longilignes, aux joints horizontaux marqués, ouverts, écartés de 8 millimètres. "Les raccords ont été traités de façon très précise pour souligner les panneaux, traiter les champs visibles afin de ne jamais dévoiler les panneaux nid d'abeille. De la résine a été appliquée sur les joints et les raccords en bec d'oiseau donnent une impression de massivité", poursuit Eric Kittler.

Une pierre portugaise

C'est une pierre calcaire portugaise assez claire et sans traitement spécifique (hydrofuge ou antisuies) qui a été choisie pour les façades. "Mais tous les traitements de la pierre traditionnels sont possibles", rappelle Abid Farsak. "De plus, toutes les pierres peuvent être utilisées. Bien sûr, les pierres abrasives ou volcaniques sont plus dures à travailler. Et pour une utilisation en façade, elles doivent évidemment être non gélives".
Au moment de la mise en œuvre, quelques précautions particulières sont à observer, notamment pour les dalles d'angles, légèrement plus fragiles. Mais une formation de quelques jours, assurée par Stone Performance, permet de préciser la méthodologie de mise en place. L'agence Wilmotte, qui utilisait ce procédé pour la première fois en façade, développe aujourd'hui d'autres projets incorporant ce revêtement de pierre. A ce jour, 30.000 m² de panneaux SPP auraient été posés en Europe, mais la technologie pourrait être amenée à se répandre.
Découvrez plus d'images de la tour et d'explications en pages suivantes.

Fiche technique de la tour Teotista :

Architectes : Agence Wilmotte & Associés (Paris), atelier Alexis Blanchi (Monaco) ;
Bureaux d'études : Bertuli Monaco (structures), Fimatec (fluides) ;
Bureau de contrôle : Veritas ;
Maître d'ouvrage : Michel Pastor Group ;
Hauteur : 62 mètres (R+19) ;
SHON : 15.000 m² ;
Façades en pierres : 4.500 m² de panneaux calcaire Moleanos claire (Portugal) ;
Programme : 40 logements du R+5 au R+19 dont un triplex de 800 m² avec 400 m² de terrasses ;
Coût prévisionnel : 13 M€ HT.
Panneaux de grandes dimensions

SPP - Teotista : une tour parée de pierre naturelle à Monte-Carlo

pierre sur nid d'abeille
pierre sur nid d'abeille © Stone Performance
Le "Stone Performance Process" illustré par cet échantillon de pierre collée sur la structure nid d'abeille d'aluminium. Un moyen d'apporter légèreté et rigidité à ce matériau.
SPP - Teotista : une tour parée de pierre naturelle à Monte-Carlo

Acoustique - Teotista : une tour parée de pierre naturelle à Monte-Carlo

Acoustique - Tour Teotista
Acoustique - Tour Teotista © Stone Performance
Une autre version de panneau SPP : la pierre collée sur la structure nid d'abeille est ici percée de trous pour lui octroyer une fonction d'absorption acoustique.
Acoustique - Teotista : une tour parée de pierre naturelle à Monte-Carlo

En chantier - Teotista : une tour parée de pierre naturelle à Monte-Carlo

En chantier - Tour Teotista
En chantier - Tour Teotista © Wikimedia
La tour Teotista en cours de construction (ici au mois de janvier 2011). Elle a été achevée à la fin de l'année 2012.
En chantier - Teotista : une tour parée de pierre naturelle à Monte-Carlo

Verticalité - Teotista : une tour parée de pierre naturelle à Monte-Carlo

Verticalité - Tour Teotista
Verticalité - Tour Teotista © Wilmotte - Pascal Pronnier
L'immeuble d'habitations fait 62 mètres de haut et 20 étages.
Verticalité - Teotista : une tour parée de pierre naturelle à Monte-Carlo

Calepinage - Teotista : une tour parée de pierre naturelle à Monte-Carlo

Calepinage - Tour Teotista
Calepinage - Tour Teotista © SPP
Détail sur le calepinage de la façade. Les assemblages ont été particulièrement soignés pour répondre aux exigences d'une tour d'habitation de haut standing.
Calepinage - Teotista : une tour parée de pierre naturelle à Monte-Carlo

Balcon - Teotista : une tour parée de pierre naturelle à Monte-Carlo

Balcon - Tour Teotista
Balcon - Tour Teotista © SPP
Les panneaux de pierre SPP sont rehaussés de bandeaux en inox qui sont insérés dans la façade. Outre l'aspect esthétique, ils ont une fonction de garde-corps.
Balcon - Teotista : une tour parée de pierre naturelle à Monte-Carlo

Vue imprenable - Teotista : une tour parée de pierre naturelle à Monte-Carlo

Vue imprenable - Tour Teotista
Vue imprenable - Tour Teotista © Wilmotte - Pascal Pronnier
L'immeuble de très haut standing est couronné par un triplex de 800 m² qui dispose d'une grande terrasse et jouit d'une vue imprenable sur le Rocher, le Port Hercule et la Méditerranée.
Vue imprenable - Teotista : une tour parée de pierre naturelle à Monte-Carlo
Nous vous recommandons

Visite en images de cette étonnante demeure qui jongle entre tradition et modernité, opacité et transparence, formes compactes et volumes généreux.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic