L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Par Leslie Cottenceau-Mathurin
,
le 23 novembre 2009
A la recherche d'un appartement lumineux, Alberto a eu un coup de foudre pour le dernier étage d'un immeuble haussmannien. Problème : l'espace à vendre était divisé en chambres de bonne d'une surface totale de 32m². Pour optimiser chaque recoin, l'architecte a décidé de tout casser. Reportage.
Découpé en trois chambres de bonne, le bien acquis en plein Paris par Alberto laissait supposer de gros travaux en perspective. Mais, accompagné de l'architecte italienne Francesca De Marchi, le nouveau propriétaire a d'emblée cerné le potentiel de ce petit espace de 32 mètres carrés, situé sous les toits, qui bénéficiait de vues imprenables sur les grands monuments parisiens.

Un espace optimisé

Première étape : décloisonner. "Deux entrées desservaient le bien alors séparé, d'un côté, en une petite chambre de service, de l'autre, en deux autres chambres de bonne, explique Francesca De Marchi. Le plus fou est que ce deuxième espace était lui-même compartimenté à l'extrême. Il se composait d'une pièce à vivre, d'une salle de bain, d'une chambre et d'un couloir... Tout ça dans moins de vingt mètres carrés", s'étonne l'architecte.
La totalité des cloisons a donc été enlevée : "N'étant pas contraints par un mur porteur, nous avons décidé de tout casser et d'ouvrir cet espace qui bénéficiait, dès lors, d'une triple exposition", indique Francesca De Marchi. L'architecte en a profité pour améliorer l'isolation des murs et du toit : "Des panneaux sandwichs d'environ 5 cm d'épaisseur ont été apposés sur les côtés tandis que le plafond bénéficiait d'une multicouche d'aluminium", précise-t-elle.
L'omniprésence des Leds
salon
salon © Francesca De Marchi
 
Pour l'éclairage, l'architecte a préféré les Leds aux ampoules classique ou basse consommation. Selon elle, cette solution est de toute façon économique puisque "un spot demande à peine un septième de la consommation d'une ampoule de 50 Watts". Ce choix permet aussi de créer des ambiances extrêmement variées : "J'ai sélectionné des spots de différentes couleurs, notamment pour la salle de bain, qui passe du rose au bleu en un clin d'œil", commente-t-elle. Un changement de teinte qui se reflète instantanément sur la pièce principale grâce à l'ajout astucieux d'une paroi en polycarbonate entre les deux pièces.
Quant à l'usage de la lumière en journée, il est parfaitement inutile : "Le soleil envahit l'appartement, dès le matin, par l'une des cinq fenêtres pour ne le quitter qu'en début de soirée", insiste-t-elle. Un véritable plaisir pour le propriétaire Alberto qui, perché sous les toits, a parfois l'impression de vivre sur une grande terrasse...
Pour avoir un aperçu de l'appartement d'Alberto, cliquez sur suivant.

Fiche technique :

Avant : un studio (10 m²) et un deux pièces (20 m²)
Après : un deux pièces de 32 m²
Architecte : Francesca De Marchi
Durée (projet et travaux) : 5 mois
Budget : environ 30.000 euros (sans les honoraires de l'architecte).
Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Avant : plan - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Plan
Plan © Francesca De Marchi
A l'origine, un bien coupé en deux. D'un côté, une chambre de service, de l'autre, deux autres chambres de bonne et un couloir.
Avant : plan - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : plan - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : plan - Plan
Après : plan - Plan © Francesca De Marchi
L'architecte Francesca De Marchi a décidé de faire communiquer les deux appartements. Elle les a ouverts l'un sur l'autre, dégageant ainsi l'espace pour profiter au maximum de la lumière.
Après : plan - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Avant : couloir - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

couloir
couloir © Francesca De Marchi
Bien que relativement petit, environ 20 mètres carrés, le deux pièces était compartimenté à l'extrême. Il se composait d'une pièce à vivre, d'une salle de bain, d'une chambre et même d'un couloir...
Avant : couloir - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Avant : salon et coin repas

télé
télé © Francesca De Marchi
Le cloisonnement était tel que, malgré l'impression d'espace que les nombreuses vues sur Paris auraient dû procurer, les pièces de l'appartement semblaient toutes petites.
Avant : salon et coin repas

Travaux : salon - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Travaux combles
Travaux combles © Francesca De Marchi
Francesca De Marchi a commencé par tout casser. Une étape qui a permis de révéler l'espace et la luminosité de cet appartement.
Travaux : salon - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : salon - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

salon
salon © Francesca De Marchi
Pour conserver la luminosité naturelle et agrandir l'espace, l'architecte a opté pour des couleurs claires sur les murs, mais aussi au sol où le parquet a été blanchi. Ce sont les accessoires qui apportent des touches de couleurs.
Après : salon - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : rangements - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

rangement
rangement © Francesca De Marchi
L'espace étant limité, chaque recoin a été utilisé pour le rangement, comme ici, à côté du canapé. Ce meuble a été réalisé sur-mesure.
Après : rangements - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : vue d'ensemble sur la pièce principale

Après : vue d'ensemble sur la pièce principale - salon
Après : vue d'ensemble sur la pièce principale - salon © Francesca De Marchi
La pièce principale a été dégagée et atteint désormais une superficie totale de 25m².Canapé convertible, table basse et rangements... tous les éléments indispensables au salon trouvent leur place. A gauche, l'on aperçoit la cuisine dont la métamorphose est reprise un peu plus loin dans ce diaporama.
Après : vue d'ensemble sur la pièce principale

Travaux : coin repas

Salle à manger
Salle à manger © Francesca De Marchi
Le décloisonnement du coin repas met aussi en valeur l'un des atouts de l'appartement: ses ouvertures. En tout, le logement possède pas moins de deux fenêtres de toit (dans la chambre) et trois autres fenêtres classiques. Une chance, au dernier étage! C'est l'une d'elles que l'on aperçoit ici.
Travaux : coin repas

Après : coin repas (jour)

Après : coin repas (jour) - coin repas
Après : coin repas (jour) - coin repas © Francesca De Marchi
Dégagé, le coin repas acquiert une forte impression d'espace et une luminosité incomparable.
Après : coin repas (jour)

Après : coin repas (nuit)

Après : coin repas (nuit) - coin repas
Après : coin repas (nuit) - coin repas © Francesca De Marchi
La nuit, cet espace se transforme. Les Leds multicolores permettent de modifier l'ambiance à la carte.
Après : coin repas (nuit)

Après : coin repas

Après : coin repas - coin repas
Après : coin repas - coin repas © Francesca De Marchi
Une paroi en plexiglas a été apposée entre le coin repas et la salle de bain. La première pièce bénéficie ainsi de l'éclairage à Leds de la salle d'eau.
Après : coin repas

Après : salle de bain (jour)

salle de bain
salle de bain © Francesca De Marchi
Dans la journée, la paroi translucide véhicule la lumière du jour de la fenêtre du coin repas vers la salle de bain.
Après : salle de bain (jour)

Après : éclairage - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : éclairage - salle de bain
Après : éclairage - salle de bain © Francesca De Marchi
Dans la salle de bain comme pour l'ensemble de l'appartement, l'architecte a choisi l'éclairage à Leds : une solution économique puisque, selon elle, "un spot demande à peine un septième de la consommation d'une ampoule de 50 Watts".
Après : éclairage - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : toilettes - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

toilettes
toilettes © Francesca De Marchi
Véritables show-room, les toilettes s'habillent de différentes couleurs, au choix. De quoi voir la vie en rose.
Après : toilettes - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Avant : cuisine - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Cuisine
Cuisine © Francesca De Marchi
Il n'y avait pas de réelle cuisine dans l'appartement avant les travaux, tout au plus une kitchenette isolée dans un angle.
Avant : cuisine - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : cuisine - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : cuisine - Cuisine
Après : cuisine - Cuisine © Francesca De Marchi
Les cloisons abattues, un espace en renfoncement (au fond, sur la photo) apparaissait dans la pièce principale. L'architecte a choisi d'y créer la cuisine. La plomberie a été intégrée aux murs dans le doublage des parois.
Après : cuisine - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : cuisine - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : cuisine - Cuisine
Après : cuisine - Cuisine © Francesca De Marchi
Très logiquement, la cuisine est ouverte sur la pièce principale. Elle est petite mais complète avec son évier, ses plaques de cuisson et son frigo.
Après : cuisine - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : rangements - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : rangements - Cuisine
Après : rangements - Cuisine © Francesca De Marchi
Petite mais ultra-pratique! Les rangements ont été favorisés, notamment au-dessus de l'évier. Cet espace a été pensé au millimètre près. Il renferme, notamment, une chaudière électrique (caisson tout en haut), un lave-linge et un petit lave-vaisselle de six couverts.
Après : rangements - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Travaux : chambre - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Travaux : chambre - Travaux combles
Travaux : chambre - Travaux combles © Francesca De Marchi
La chambre actuelle se situe, à gauche, dans l'appartement. Elle remplace, en fait, l'ancien local qui servait de cagibi.
Travaux : chambre - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : chambre - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

chambre
chambre © Francesca De Marchi
La cloison qui séparait le studio et le deux pièces d'origine a été abattue, d'où la différence de sols.
Après : chambre - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Chambre - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Chambre - chambre
Chambre - chambre © Francesca De Marchi
La chambre est petite mais bien agencée. Derrière le lit, qui bénéficie de la lumière d'une fenêtre, un grand placard a été monté.
Chambre - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : rangements - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : rangements - rangement
Après : rangements - rangement © Francesca De Marchi
Ingénieux! Le dessous du lit cache des rangements : en tout, quatre grands caissons correspondant à deux mètres cubes ont trouvé leur place.
Après : rangements - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : chambre - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement

Après : chambre - chambre
Après : chambre - chambre © Francesca De Marchi
La salle de bain n'a pas seule la faveur des Leds. Le soir, la chambre s'éclaire, elle aussi, grâce à ces spots relativement économes qui créés une ambiance propice pour regarder, par exemple, un film sur l'écran plat accroché au mur. Le tout, confortablement installé dans un lit, sous les toits, au coeur de Paris.
Après : chambre - Avant/après : des chambres de bonne converties en appartement
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic