L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Avant/après : une maison évolutive qui s'adapte à l'âge des occupants

Par Stéphanie Odéon
,
le 1 septembre 2016
Une maison capable de s'adapter aux seniors et d'évoluer en fonction de leur perte d'autonomie, c'est possible. C'est en tout cas ce que va tenter de montrer le cabinet d'architectes Univers Conseils en réalisant des tests avec des seniors. Découverte.
Construite temporairement sur un terrain de la future ZAC Gare Seine-Vitry (Val-de-Marne), une maison écologique et évolutive a été inaugurée, mercredi 13 juillet 2016, en présence des acteurs du projet, le cabinet Univers & Conseils, et des élus locaux.
Le cabinet d'architectes s'est déjà fait remarqué en 2014 lorsqu'il s'était associé à Habitat et Humanisme pour la création d'un nouveau type de logement... démontable. La structure en bois avait dans un premier temps été installée dans le Parc de la Villette pour recevoir du public, puis avait ensuite été démontée et reconstruite à Jouy-en-Josas (Yvelines) pour accueillir une famille.
Cette fois-ci, Univers & Conseils s'est associé à Médialis, entreprise spécialisée dans les gérontechnologies, pour mener des tests dans une nouvelle maison, inaugurée ce mercredi.
Découvrez la construction de la maison en images, en pages suivantes.
Avant/après : une maison évolutive qui s'adapte à l'âge des occupants

Des modules comme des Legos pour construire une maison

Des modules comme des Legos pour construire une maison - Maison évolutive
Des modules comme des Legos pour construire une maison - Maison évolutive © © Matériaupôle
Cette construction éphémère, située sur un terrain de la future Zac Gare Seine-Vitry, sera donc l'objet d'une nouvelle expérimentation. Aline Maréchaux et Pascal Colné, les créateurs du cabinet d'architectes Univers Conseils, se sont en effet lancés un nouveau défi : créer une maison évolutive destinée aux seniors.
L'idée est d'utiliser le procédé de construction évolutif, qu'ils ont inventé, pour accompagner ces personnes. Les concepteurs cherchent à travers ces logements à "créer des espaces de qualité, modulables et évolutifs qui s'adaptent à la perte d'autonomie, tout en proposant un projet architectural sur mesure et qui ne ressemble pas à une maison médicalisée".
Le cabinet vante aussi son procédé de construction, à base de modules identiques "nanos" (environ 1,2 m de large), qui permet une construction extrêmement rapide mais surtout facilite son évolutivité.
Des modules comme des Legos pour construire une maison

Cinq jours de construction pour une maison écologique et évolutive

Cinq jours de construction pour une maison écologique et évolutive - Maison évolutive
Cinq jours de construction pour une maison écologique et évolutive - Maison évolutive © © Matériaupôle
L'installation de cette maison de 33 m2 a nécessité cinq jours de travail. Le premier jour, les équipes ont posé les fondations (plots sur lesquels ont été posées des (IPN) poutrelles métalliques) et monté les cloisons. Le lendemain, la couverture a été posée. "C'est donc clos dès le deuxième jour", se félicite Aline Maréchaux. Le 3e jour a été consacré à la pose des menuiseries et des revêtements et à l'installation de l'électricité, le 4e jour, à l'installation de l'isolation extérieure et le dernier jour aux finitions.
Si elle n'aime pas parler du budget de ces "pavillons", Aline Maréchaux nous a donné une fourchette se situant entre 1.500 et 2.000 euros par mètre carré. "Sachant que plus les surfaces sont petites, plus le coût est cher", nous a-t-elle confié.
Cinq jours de construction pour une maison écologique et évolutive

Un bâtiment écologique grâce à des matériaux bio-sourcés

Un bâtiment écologique grâce à des matériaux bio-sourcés - Maison évolutive
Un bâtiment écologique grâce à des matériaux bio-sourcés - Maison évolutive © © Matériaupôle
Selon ses concepteurs, cette maison est écologique, car elle est conçue avec des matériaux bio-sourcés ou issus du recyclage, et parce qu'elle "offre une performance thermique exigeante".
Ce logement est équipé de petits chauffages radiants électriques (à inertie) "mais on n'a pas besoin de beaucoup chauffer", précise Pascal Colné car "nous avons une très bonne isolation en fibre de bois sur toutes les parois, à laquelle on ajoute une surisolation en fibre de bois avec une plus forte densité. Cette couche est installée à l'extérieur pour régler notamment toutes les questions de pont thermique ", ajoute-t-il.
Par ailleurs, "la résistance thermique sur ce logement se situe entre 4,5 et 5", précise aussi l'architecte d'Univers Conseils. Mais "on peut monter à 7,5 selon la surisolation choisie", nous confie-t-il . "La particularité de la paroi 'nano', c'est qu'elle dispose d'une isolation de base à laquelle on vient ajouter de la surisolation plus complexe".
Pascal Colné rappelle cependant que "ce qu'on va chercher avant tout, c'est un confort adapté à l'usage".
Un bâtiment écologique grâce à des matériaux bio-sourcés

Un logement testé par des seniors et des experts

Un logement testé par des seniors et des experts - Maison évolutive
Un logement testé par des seniors et des experts - Maison évolutive © © Matériaupôle
Alors qu'en France la question de l'adaptation du logement à la perte d'autonomie est un enjeu majeur, Univers Conseils s'est associé à Medialis pour mener cette expérience inédite.
La maison construite à Vitry-Sur-Seine sera testée par des groupes d'experts de Medialis et des seniors, dont les degrés de dépendance seront différents. Les observations de chacun contribueront à faire évoluer la structure et permettront d'entamer les transformations nécessaires.
Par exemple, les cloisons pourront être déplacées pour permettre à un fauteuil de circuler par exemple, les couloirs pourront être élargis ou supprimés s'il le faut. La salle de bains sera peut-être agrandie et l'agencement des sanitaires modifié. Les personnes âgées pourront demander également que les prises électriques soient déplacées pour un meilleur accès. De même, le revêtement de sol pourra être modifié.
L'idée de ces tests est de montrer que ce type de logement, initialement conçu pour des personnes indépendantes et autonomes, peut évoluer facilement et rapidement vers une nouvelle configuration intérieure, afin de s'adapter à la perte d'autonomie de la personne résidente.
L'expérimentation commencera en septembre avec les visites des seniors et des experts, puis en octobre, le logement sera transformé selon les retours utilisateurs, avant de procéder à d'autres visites en novembre. Les résultats de ces tests seront donnés courant décembre 2016.
Un logement testé par des seniors et des experts

Prendre en compte l'évolution dès la conception du projet

Prendre en compte l'évolution dès la conception du projet - Maison évolutive
Prendre en compte l'évolution dès la conception du projet - Maison évolutive © © Matériaupôle
Pour Aline Maréchaux : "L'objectif de ce projet architectural est d'offrir un logement qui n'est pas 'stigmatisé' et qui évolue en douceur au fur et à mesure de la perte d'autonomie et selon les besoins de chacun".
"Notre approche, avec ces logements, est une autre façon de voir la construction, et plus seulement comme quelque chose d'immuable. Pour autant, nous voulons démontrer que nous pouvons proposer des logements évolutifs et de qualité. Mais tout se passe au moment de la conception même du projet. On ne prévoit pas de la même manière une salle de classe qui doit se transformer en bureau ou une maison pour des seniors qui va devoir évoluer, comme on concevrait une construction qui ne va jamais changer de destination", explique-t-elle.
L'architecte espère même apporter sa pierre à l'édifice : "Notre idée, c'est de bouger les lignes de la construction parce que la société bouge aussi".
Prendre en compte l'évolution dès la conception du projet

Une maison qui a peu d'impact sur son environnement

Une maison qui a peu d'impact sur son environnement  - Maison évolutive
Une maison qui a peu d'impact sur son environnement - Maison évolutive © © Matériaupôle
Autre particularité de ce projet : une fois la construction démontée, le site initial n'en garde aucune trace. "Nos maisons sont sans impact ni déchet", argumentent les architectes. Ils ajoutent également que "la construction est ensuite totalement réutilisée ou recyclée, et s'inscrit donc dans l'économie circulaire".
Cette réalisation est "le résultat de beaucoup d'années de recherches", commente Aline Maréchaux. "Ce n'est pas seulement une innovation de la construction, c'est une innovation sur la manière de construire et de concevoir la construction," complète-t-elle.
L'architecte estime qu'il "serait temps que nous commencions à penser l'acte de construire comme quelque chose à durée déterminée ou en tout cas qui n'impacte pas l'environnement. Mais qui reste bienveillant pour les personnes qui vont y vivre."
Une maison qui a peu d'impact sur son environnement

Trouver un statut à ces constructions évolutives et nomades ?

Trouver un statut à ces constructions évolutives et nomades ? - Maison évolutive
Trouver un statut à ces constructions évolutives et nomades ? - Maison évolutive © © Matériaupôle
Ce qui est le plus long avant de s'installer dans un tel logement, ce sont les démarches administratives et le permis de construire. Par exemple, "pour faire conventionner ce type de logement, Habitat Humanis (qui gère le premier projet de logements d'urgence) est face à un problème car l'Etat ne signe pas de conventionnement en dessous de 15 ans. Or, l'idée, pour ces logements, est justement de déménager environ deux fois pendant cette durée. Les municipalités peuvent en effet libérer du foncier pour quelques années puis le récupérer pour finaliser un projet", nous a confié Aline Maréchaux.
L'installation de cette expérimentation de maisons pour seniors est justement rendue possible grâce à la mise à disposition du terrain, par la mairie de Vitry-Sur-Seine (Val-de-Marne), à l'association Matériaupôle (qui a vocation à développer la filière matériaux en Île-de-France). Cette dernière a poussé l'installation de cette maison sur cette parcelle du 6 rue Pasteur, le temps que le projet de la Zac de Gare Seine-Vitry ne démarre.
Trouver un statut à ces constructions évolutives et nomades ?
Nous vous recommandons

Récapitulatif des bons gestes à adopter pour redémarrer son chauffage en toute sécurité.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic