L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une maison d'architecte montée en cinq mois

Par Carine Lauga
,
le 22 janvier 2015
Plaisir d'habiter : c'est le credo de l'atelier Construction & Rénovation Logémaine, qui a achevé une maison au style architectural non conventionnel, sans toutefois négliger la performance énergétique, le confort et le budget de ses occupants. Une pépite récompensée lors des derniers Challenges des maisons de l'année 2015.
A l'origine de ce projet, un couple et ses trois enfants qui souhaitent faire construire une maison familiale. Banal ? Pas tant que cela. Car les exigences de la famille sont drastiques : une chambre pour chacun des enfants, une surface d'au moins 100 m2, un étage... Le tout sur un terrain étroit avec une mitoyenneté et un budget de primo-accédant et donc des conditions financières restreintes.
Le constructeur de maisons individuelles Logémaine - qui intègre l'Atelier d'architectes CHED - se retrousse alors les manches, après avoir obtenu carte blanche des futurs acquéreurs, et propose une solution pour le moins originale qui mise avant tout sur une architecture non conventionnelle. L'idée repose sur la mise en œuvre de solutions d'aménagement astucieuses et de matériaux empruntés à l'univers industriel.
A l'intérieur, cela passe par des volumes sous rampants, des jeux de transparence pour faire entrer un maximum de lumière. Mais aussi par l'installation d'un filet tendu au-dessus du vide sur séjour, qui offre un espace ludique, de détente ou de couchage pour toute la famille. Pas d'inquiétude sur sa solidité, puisque le constructeur a utilisé du filet que l'on trouve sur les catamarans. Donc, on peut sauter à l'infini sans rebondir pour autant !

Matériaux inédits

A l'extérieur, c'est notamment le bardage métallique et le polycarbonate employés pour les façades et la protection du balcon qui ont fait baisser les coûts de construction de la maison.
Empruntés à l'univers industriel, ces matériaux, en complément d'une ossature bois nécessitant un délai d'exécution assez rapide (5 mois), ont permis de proposer une habitation de 113 m2 (surface plancher) au prix de 1.195 € TTC. De même, les garde-corps au niveau de la terrasse à l'étage sont en métal déployé, beaucoup moins onéreux.
"Le montage a en effet pris cinq mois, sur site. C'était donc un chantier propre grâce à l'ossature bois, nous explique Laury Roman, architecte du projet et collaboratrice de l'atelier construction et rénovation Logémaine. Concernant ce projet atypique, nous avons été à l'écoute du client, mais l'avons poussé pour l'emmener vers autre chose que son idée de départ. En cela, nous voulions ensemble bousculer les idées reçues". Avant d'ajouter : "Mais sur le projet, les propriétaires n'ont fait aucun compromis, toutes leurs exigences ont été respectées".

Performances maintenues

Quant aux performances de la maison, elles sont exemplaires puisque la conception du bâti permet de réduire les consommations, notamment via un plancher chauffant alimenté par une chaudière gaz à condensation, et ainsi d'atteindre une consommation en énergie primaire de 42.70 kWh/m2/an. "Pour arriver à ce résultat, nous avons opté pour un parti pris assez fort, avec une façade complètement fermée au Nord", souligne Laury Roman. Un pari qui semble gagné, puisque ce projet a inspiré un bailleur social local qui prévoit la réalisation de huit logements quasi à l'identique...
Découvrez en pages suivantes plkus d'images de la réalisation de l'atelier Construction & Rénovation Logémaine...

Fiche technique

Maison individuelle à Saint-Léger-des-Bois (49)
Maîtrise d'oeuvre : Atelien CHED - Logémaine
Surface plancher : 113 m2
Coût par 32 de surface plancher : 1.195 € TTC
Surface de la parcelle privative : 368 m2
Livraison : 2013
Durée du chantier : 5 mois
Bbio : 40.30
CEP : 42.70
TIC : 29.80
Une maison d'architecte montée en cinq mois

Une maison ossature bois

Une maison ossature bois - Maison Logémaine Angers
Une maison ossature bois - Maison Logémaine Angers © Logémaine
Le choix de l'ossature bois a permis de réaliser ce chantier en seulement cinq mois. Il a aussi l'avantage d'être un chantier propre.
Une maison ossature bois

Une façade Nord aveugle

Une façade Nord aveugle - Maison Logémaine Angers
Une façade Nord aveugle - Maison Logémaine Angers © Logémaine
Les architectes du projet ont pris un parti assez fort en rendant totalement aveugle la façade située au nord.
Une façade Nord aveugle

La maison est construite mais il manque le bardage

La maison est construite mais il manque le bardage - Maison Logémaine Angers
La maison est construite mais il manque le bardage - Maison Logémaine Angers © Logémaine
La maison est située sur un terrain étroit, avec une mitoyenneté à droite.
La maison est construite mais il manque le bardage

La maison recouverte du bardage

La maison recouverte du bardage - Maison Logémaine Angers
La maison recouverte du bardage - Maison Logémaine Angers © Logémaine
Le bardage des façades et de la couverture est uniforme, en métal.
La maison recouverte du bardage

Une toiture en polycarbonate

Une toiture en polycarbonate - Maison Logémaine Angers
Une toiture en polycarbonate - Maison Logémaine Angers © Logémaine
Le polycarbonate, surtout utilisé en milieu industriel, a été utilisé au-dessus de la toiture de la terrasse, ce qui laisse passer la lumière.
Une toiture en polycarbonate

Vue depuis le balcon

Vue depuis le balcon - Maison Logémaine Angers
Vue depuis le balcon - Maison Logémaine Angers © Logémaine
Des volets en bois sont installés sur les menuiseries de la terrasse.
Vue depuis le balcon

Un garde-corps en métal déployé

Un garde-corps en métal déployé - Maison Logémaine Angers
Un garde-corps en métal déployé - Maison Logémaine Angers © Logémaine
Encore un exemple de matériau issu du monde industriel : le métal déployé utilisé pour les garde-corps du balcon. Une économie non négligeable.
Un garde-corps en métal déployé

Un filet marin tendu au-dessus du vide sur séjour

Un filet marin tendu au-dessus du vide sur séjour - Maison Logémaine Angers
Un filet marin tendu au-dessus du vide sur séjour - Maison Logémaine Angers © Logémaine
Point d'orgue de la maison : le filet tendu au-dessus du vide sur séjour, qui offre une aire de jeu inédite aux enfants.
Un filet marin tendu au-dessus du vide sur séjour

Vue sous le filet

Vue sous le filet - Maison Logémaine Angers
Vue sous le filet - Maison Logémaine Angers © Logémaine
Les parents ont ainsi la possibilité de surveiller depuis le canapé du séjour ce que font leur progéniture à l'étage...
Vue sous le filet

Une multitude de rangements astucieux

Une multitude de rangements astucieux - Maison Logémaine Angers
Une multitude de rangements astucieux - Maison Logémaine Angers © Logémaine
La maison comporte de nombreux aménagements économiques et astucieux, tels ceux ici intégrés dans l'escalier.
Une multitude de rangements astucieux
Nous vous recommandons

Cloisons déposées, ouvertures agrandies, circulation facilitée... cette maison occitane a été transformée de l'intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic