L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Tôle noire et intérieur bois clair sur une colline de Dordogne

Par C.L.
,
le 20 juin 2016
Une architecture qui revisite d'anciens séchoirs à tabac typiques de la Dordogne : voilà ce que propose le projet conçu par l'agence Hors-Champs/Laurence Chéret, qui allie préservation du terroir et modernité. Découverte.
C'est sur un terrain surélevé au-dessus du village de Saint-Sauveur, en Dordogne, que de jeunes retraités ont fait construire une demeure à leur image : simple et discrète, associant les codes du patrimoine existant et ceux plus contemporains de l'architecture d'aujourd'hui.
S'ils avaient au départ un projet bien défini, leur rencontre avec l'architecte Laurence Chéret de l'agence Hors-Champs a changé la donne et conduit à une réinterprétation du dessin initial pour mieux ancrer le projet dans son tissu local. "Les propriétaires souhaitaient quelque chose de personnel, néanmoins ancré dans son terroir, un lieu résolument contemporain, mais sans perdre le charme de la vie à la campagne", explique la note architecturale.
Autant de contraintes qui ont mené le maître d'œuvre à penser à une habitation sobre et élégante à la fois.
Découverte du projet en images en pages suivantes.
Tôle noire et intérieur bois clair sur une colline de Dordogne

Un plan compact et simple pour une maison originale

Un plan compact et simple pour une maison originale - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret
Un plan compact et simple pour une maison originale - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret © Laurence Chéret, agence Hors Champs
Le plan de la maison est simple : un long bâtiment compact de 25 x 6 mètres, séparé en trois espaces distincts : à l'est, celui réservé aux visiteurs (amis et famille) ; à l'ouest, celui dédié aux propriétaires ; et au coeur de la maison, un grand espace de vie pour tous.
Toutes les pièces s'ouvrent au sud, sur le jardin, grâce à de larges portes-fenêtres, offrant une continuité entre l'intérieur et l'extérieur.
Un plan compact et simple pour une maison originale

Une maison inspirée des anciens séchoirs à tabac de Dordogne

Une maison inspirée des anciens séchoirs à tabac de Dordogne - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret
Une maison inspirée des anciens séchoirs à tabac de Dordogne - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret © Photographies Cyrille Lallement
Pour allier l'ancrage dans le terroir, la modernité et le charme de la campagne, l'architecte Laurence Chéret a puisé son inspiration dans l'architecture des anciens séchoirs à tabac de la région, et notamment leur aspect sombre et compact.
Sur cet ancien pré viabilisé, elle a posé un bâtiment au traitement volumétrique soigné et à la toiture recherchée. En effet, il s'agissait de s'inscrire au mieux dans la continuité du patrimoine régional, explique-t-elle.
La toiture périgourdine à quatre pans a ainsi été réinterprétée pour finalement donner lieu à une toiture dotée de débords qui protègent de la pluie et du soleil.
Une maison inspirée des anciens séchoirs à tabac de Dordogne

Une habitation dedans/dehors sur une colline de Dordogne

Une habitation dedans/dehors sur une colline de Dordogne - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret
Une habitation dedans/dehors sur une colline de Dordogne - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret © Photographies Cyrille Lallement
Les propriétaires désiraient également un espace ouvert sur l'extérieur, c'est pourquoi l'architecte a imaginé de grandes portes fenêtres côté sud et l'aménagement de 200 m2 de terrasses sur les quatre côtés de la maison. A chaque endroit, son point de vue : panorama sur la campagne, vue plongeante sur le clocher du village.
Cette impression de dedans/dehors est ainsi renforcée par le minimalisme de certains éléments techniques rendus invisibles, tels que les cheneaux, descentes d'eaux et regards, qui font du bâtiment un ensemble lisse.
Une habitation dedans/dehors sur une colline de Dordogne

Une enveloppe métallique de tôle noire pour une habitation différente

Une enveloppe métallique de tôle noire pour une habitation différente - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret
Une enveloppe métallique de tôle noire pour une habitation différente - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret © Photographies Cyrille Lallement
Pour rappeler l'aspect des vieux séchoirs à tabac, Laurence Chéret a opté pour une enveloppe métallique ondulée gris foncée.
Cette tôle sombre contraste de façon esthétique avec le paysage environnant, car les variations de texture et de lumière font effet d'ornement. Ainsi, "la tôle reflète le ciel et l'onde devient alors dorée en début ou en fin de journée", précise l'architecte. L'auvent est, en outre, perforé, filtrant les rayons du soleil et générant diverses ombres selon les saisons.
Le noir devient ici une couleur à part entière !
Une enveloppe métallique de tôle noire pour une habitation différente

Une construction en 1 mois seulement

Une construction en 1 mois seulement - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret
Une construction en 1 mois seulement - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret © Photographies Cyrille Lallement
Au vu des contraintes budgétaires du projet, le parti pris de l'architecte a été de limiter le nombre de matériaux ainsi que le temps du chantier.
Pour cela, le bâtiment de plain-pied a été posé sur une fondation semi-profonde sur sol argileux. Dix jours ont été nécessaires pour monter les murs en monobrique isolante, tandis que la pose de la charpente métallique aura duré une semaine. Enfin, deux semaines ont été dédiées à la pose du bardage et de la couverture, tous deux préfabriqués en usine. Au total, le chantier aura duré 5 mois.
Comme on l'a dit plus en amont, une trame régulière a été adoptée pour l'intérieur, comportant trois séquences de vie. Un même carrelage gris a été choisi pour recouvrir les sols intérieurs et extérieurs, renforçant l'esprit de continuité entre les deux univers.
Une construction en 1 mois seulement

Extérieur sombre, intérieur clair pour une maison tout en contraste

Extérieur sombre, intérieur clair pour une maison tout en contraste - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret
Extérieur sombre, intérieur clair pour une maison tout en contraste - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret © Photographies Cyrille Lallement
L'architecte a préféré jouer sur les couleurs claires pour l'intérieur, avec des panneaux de particules peints en blanc, et pour le mobilier composé de contreplaqué de bouleau clair. Les baies vitrées et larges portes-fenêtres laissent entrer un maximum de luminosité. Elles cadrent également le paysage tel un tableau grandeur nature.
"Les vantaux dissymétriques y ajoutent une note de sophistication. La pente de la toiture, plus douce côté sud, accompagne cette orientation", souligne Laurence Chéret.
De plus, deux puits de lumière, l'un au-dessus du plan de travail de la cuisine, l'autre au-dessus du bureau, viennent compléter l'éclairage naturel.
Extérieur sombre, intérieur clair pour une maison tout en contraste

Une orientation bioclimatique et des exigences environnementales

Une orientation bioclimatique et des exigences environnementales - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret
Une orientation bioclimatique et des exigences environnementales - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret © Photographies Cyrille Lallement
Outre l'orientation bioclimatique de l'habitation, un puisard a été installé de façon à collecter les eaux pluviales. De même qu'une bande technique et des circulations ont été aménagées au nord afin d'optimiser l'efficacité thermique.
Les débords de toit et autres puits de lumière participent au confort d'été comme d'hiver.
Une orientation bioclimatique et des exigences environnementales

Un emplacement de parking au plus près de la maison

Un emplacement de parking au plus près de la maison - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret
Un emplacement de parking au plus près de la maison - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret © Photographies Cyrille Lallement
"Les clients tenaient à ce que leur véhicule soit garé le plus près possible de l'entrée, au nord-ouest", indique l'architecte. Ainsi, le carrelage y est supplanté par des gravillons noirs, plus carrossables. L'auvent est prolongé au droit du mur permettant ainsi d'abriter le véhicule et de créer un porche.
Un emplacement de parking au plus près de la maison

Maison individuelle à Saint-Sauveur, Dordogne

Maison individuelle à Saint-Sauveur, Dordogne - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret
Maison individuelle à Saint-Sauveur, Dordogne - Maison Saint-Sauveur, agence Laurence Chéret © Photographies Cyrille Lallement
Fiche technique
Mission : construction d'une maison individuelle
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'œuvre : Laurence Chéret/Hors-Champs
Surface : 135 m2
Durée du chantier : 5 mois
Coût des travaux : 260.000 € hors mobilier
Livraison : 2014
Maison individuelle à Saint-Sauveur, Dordogne
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic