L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une maison en suspension avec vue à 180°...

Par R.N.-B.
,
le 17 mai 2018
Cette surprenante habitation de 3 étages possède une particularité rare : un porte-à-faux en suspension au-dessus du vide, qui offre une vue imprenable sur la nature canadienne et le fleuve Saint-Laurent. Découverte d'une architecture hors du commun.
Vivre perché sur un podium de béton, avec une vue incroyable sur le fleuve Saint-Laurent et la verdoyante végétation québécoise, dans une habitation chaleureuse et conviviale. Un vœu réalisé pour les propriétaires de ce surprenant chalet, juché sur trois niveaux dont le dernier est consacré aux pièces à vivre, pour profiter au maximum d'un horizon sans vis-à-vis.
Et le paysage époustouflant est loin d'être le seul élément vertigineux de cette maison : une partie du salon se trouve en effet située dans un porte-à-faux en suspension au-dessus du vide ! Une prouesse réalisée par les architectes du bureau ACDF Architecture, qui ont su marier au mieux les matériaux bruts, bois, métal et béton, à des lignes contemporaines. Visite en images.
Une maison en suspension avec vue à 180°...

Une maison contemporaine comme un bloc blanc dans la nature

Une maison contemporaine comme un bloc blanc dans la nature
Une maison contemporaine comme un bloc blanc dans la nature © Adrien Williams
Côté rue, presque rien ne distingue cette maison neuve de ses congénères. Une façade moderne en bois teinté en blanc, "rappelant l'enduit de chaux qui était appliqué sur les maisons ancestrales de la région", précise le cabinet ACDF Architecture, est ajourée par endroits, comme pour rendre ce bloc un peu moins imposant et plus léger.
Une maison contemporaine comme un bloc blanc dans la nature

Un étage en béton pour rappeler les pierres d'antan

Un étage en béton pour rappeler les pierres d'antan
Un étage en béton pour rappeler les pierres d'antan © Adrien Williams
Sous les deux niveaux apparents, on devine un étage semi-enterré, dont le béton brut a été laissé nu, "en clin d'œil aux fondations de pierre des vieilles granges de bois qui jalonnaient jadis le paysage", indiquent les architectes. Cet étage abrite les salles techniques du chalet.
Un étage en béton pour rappeler les pierres d'antan

Une excroissance architecturale qui cache le salon

Un salon caché dans une structure flottant dans le vide
Un salon caché dans une structure flottant dans le vide © Adrien Williams
A l'opposé de la route, côté jardin, on découvre en revanche une impressionnante excroissance architecturale. Un bloc noir semble jaillir de la maison, en totale opposition à la façade immaculée de du chalet baptisé "Blanche".
Une excroissance architecturale qui cache le salon

Un salon caché dans une structure flottant dans le vide

Un salon caché dans une structure flottant dans le vide
Un salon caché dans une structure flottant dans le vide © Adrien Williams
Dans cette structure positionnée en porte-à-faux, se cache le salon du chalet. Juste en dessous, les architectes ont aménagé une terrasse, qui bénéficie, l'été, de l'ombre portée de cette surprenante excroissance.
Un salon caché dans une structure flottant dans le vide

Un salon avec vue sur le fleuve Saint-Laurent

Un salon avec vue sur le fleuve Saint-Laurent
Un salon avec vue sur le fleuve Saint-Laurent © Adrien Williams
Au cœur du salon, on se retrouve entouré par trois impressionnantes baies vitrées, offrant une vue sur le fleuve Saint-Laurent à plus de 180°. Un véritable luxe - et sans vis-à-vis bien sûr !
Un salon avec vue sur le fleuve Saint-Laurent

Un intérieur enveloppé de bois pour rappeler la nature environnante

Un intérieur enveloppé de bois pour rappeler la nature environnante
Un intérieur enveloppé de bois pour rappeler la nature environnante © Adrien Williams
Pour ne pas trancher avec la nature environnante, visible en tout point de ce salon, les architectes ont opté pour un revêtement de bois brut au sol... comme au plafond ! Des éléments structurels viennent également délimiter les pièces, pour rappeler les ponts en métal de la région.
Un intérieur enveloppé de bois pour rappeler la nature environnante

Les chambres en bas, les pièces à vivre en haut

Une salle manger avec vue panoramique sur la nature
Une salle manger avec vue panoramique sur la nature © Adrien Williams
Les quatre chambres de la maison ont volontairement été localisée au niveau médian du chalet. L'objectif : remiser les espaces nuit au rez-de-jardin, afin de permettre aux pièces à vivre, comme ici la salle à manger, mais aussi la cuisine, de profiter de ce panorama imprenable, et d'un maximum de luminosité même l'hiver.
Les chambres en bas, les pièces à vivre en haut

Un porte-à-faux perché au-dessus de la végétation

Un porte-à-faux perché au-dessus de la végétation
Un porte-à-faux perché au-dessus de la végétation © Adrien Williams
Les architectes ont imaginé cet incroyable structure comme "un perchoir" qui permet de profiter des couchers de soleil et des reflets sur l'eau du fleuve. La maison semble s'effacer au profit de la nature...
 
Fiche technique
Programme : Construction d'une maison sur 3 niveaux
Lieu : La Malbaie, Québec (Canada)
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'œuvre : ACDF Architecture
Ingénieurs structure : NCK
Entrepreneur : Demonfort
Date d'ouverture : 2016
Surface : environ 385 m2 (4.275 pi2)
Budget : environ 600.000 € (900.000 $)
Un porte-à-faux perché au-dessus de la végétation
Nous vous recommandons

Matériaux, couleurs, styles... Découvrez quelles sont les grandes tendances de la salle de bains cette année.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic