L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une villa écologique suspendue au-dessus du vide

Par Stéphanie Odéon
,
le 12 septembre 2016
Dans les Hautes-Alpes, un propriétaire souhaitait construire une maison donnant l'impression d'être dans le ciel. Son souhait a pu être exaucé grâce à la forte inclinaison de son terrain et une construction sur pilotis. Découverte.
Dans les Hautes-Alpes, un propriétaire rêvait de vivre dans une maison dans les airs. En trouvant un terrain très pentu, son souhait a pu être réalisé grâce à l'architecte Benoît Grimaud du cabinet NaturArch.
Deux possibilités s'offraient au maître d'œuvre : construire à flanc de colline ou de plain-pied. Le choix a été vite fait. L'architecte, spécialisé dans les constructions écologiques, nous explique pourquoi : "Construire une maison en s'adaptant à l'inclinaison du terrain aurait impliqué de faire des pièces sur différents niveaux et des escaliers dans tous les sens, ce qui n'est pas idéal pour la consommation énergétique".
"Et puisque les propriétaires souhaitaient bénéficier au maximum de la vue sur les Alpes et avoir l'impression d'être dans le ciel, l'idée de réaliser une maison de plain-pied sur pilotis s'est imposée", ajoute-t-il.
Découvrez cette surprenante maison suspendue en images, en pages suivantes.
Une villa écologique suspendue au-dessus du vide

Pilotis et micropieux pour suspendre une maison au-dessus du vide

Pilotis et micropieux pour suspendre une maison au-dessus du vide - Maison sur pilotis
Pilotis et micropieux pour suspendre une maison au-dessus du vide - Maison sur pilotis © © NaturArch (Benoit GRIMAUD)
Principale difficulté de ce projet : un site pentu et une mauvaise qualité des sols. Cette maison de 132 m2 s'appuie donc sur des pilotis en acier de couleur noire, pour se fondre dans le paysage et son sol de marne, nous explique l'architecte.
Compte tenu du sol mou, des micropieux ont été installés sous les poteaux métalliques jusqu'à 14 mètres de profondeur, pour consolider l'édifice.
Pilotis et micropieux pour suspendre une maison au-dessus du vide

Maison suspendue au-dessus du vide : une construction délicate

Maison suspendue au-dessus du vide : une construction délicate - Maison sur pilotis
Maison suspendue au-dessus du vide : une construction délicate - Maison sur pilotis © © NaturArch (Benoit GRIMAUD)
En raison de la configuration du terrain, les travaux de construction n'ont pas été simples. Accessible par une route située en contrebas et une autre en haut, le chantier a été possible grâce notamment à une grue installée sur la route la plus haute.
"Dans mes projets, j'accorde beaucoup d'importance au respect des sites, je m'adapte au terrain et pas l'inverse", souligne-t-il. Ainsi, la pose complexe des micropieux s'est faite avec de petits engins pour ne pas fragiliser le site. Afin de le préserver au maximum, le choix a été de mettre les places de stationnement des véhicules (2 places étant obligatoires) derrière la maison, en partie haute du terrain.
Maison suspendue au-dessus du vide : une construction délicate

Maison suspendue au-dessus du vide : optimiser la vue dans toutes les pièces

Maison suspendue au-dessus du vide : optimiser la vue dans toutes les pièces - Maison sur pilotis
Maison suspendue au-dessus du vide : optimiser la vue dans toutes les pièces - Maison sur pilotis © © NaturArch (Benoit GRIMAUD)
L'objectif du projet était d'offrir un point de vue remarquable sur la chaîne des Alpes depuis toutes les pièces de la maison. Le parti pris a donc été de réaliser une structure tout en longueur, le long de la route, et une autre qui vient se décrocher sur la façade est, côté vide.
Sur la partie longeant la rue, la maison est recouverte d'un bardage bois Douglas. Perpendiculairement à cette partie, se trouve une "boîte" noire qui constitue une avancée au-dessus du terrain. "Cette boîte noire, recouverte de panneaux en fibre de ciment Eternit, vient alléger la construction et le noir de ses façades donne ainsi une impression de légèreté", détaille Benoît Grimaud. L'avantage de ce matériau est qu'il ne bouge pas, contrairement au bois dont les teintes varient dans le temps.
Maison suspendue au-dessus du vide : optimiser la vue dans toutes les pièces

Maison suspendue au-dessus du vide : favoriser les apports naturels du soleil

Maison suspendue au-dessus du vide : favoriser les apports naturels du soleil - Maison sur pilotis
Maison suspendue au-dessus du vide : favoriser les apports naturels du soleil - Maison sur pilotis © © NaturArch (Benoit GRIMAUD)
Dans le décrochage au-dessus du vide, se trouvent les pièces de vie (la salle à manger et le salon). La vue et l'ensoleillement y sont optimisés par de grandes baies vitrées, installées sur toute la hauteur de la pièce, et sur trois des façades du décroché. La maison étant exposé à l'est, il fallait créer des ouvertures vers le Sud. "Ce décroché permet ainsi d'avoir un ensoleillement du sud tout en ayant une vue panoramique à 180°", souligne le maître d'œuvre.
Au-dessus de cette avancée a été posée une casquette. Cette dernière dépasse de deux mètres sur la face Est car le soleil est plus bas et moins chaud. En revanche, côté sud, sa longueur est plus courte. Elle a en effet été calculée pour laisser entrer le soleil en hiver mais pas en été. "Pour cette conception bioclimatique, nous avons utilisé les principes de la maison passive", ajoute Benoît Grimaud.
Maison suspendue au-dessus du vide : favoriser les apports naturels du soleil

Une ossature bois pour une maison avec vue imprenable

Une ossature bois pour une maison avec vue imprenable - Maison sur pilotis
Une ossature bois pour une maison avec vue imprenable - Maison sur pilotis © © NaturArch (Benoit GRIMAUD)
Les propriétaires comme l'architecte avaient la volonté de construire une maison écologique. C'est donc une bâtisse à ossature bois qui a été réalisée. "Avec du bois français issu des Alpes", tient à préciser l'architecte.
Les murs, d'une épaisseur d'environ 35 cm, sont composés d'une isolation en fibres de bois et réalisés en trois couches d'isolation. Un bardage bois recouvre également une grande partie des façades.
Une ossature bois pour une maison avec vue imprenable

Une construction de type maison passive, avec vue sur les Alpes

Une construction de type maison passive, avec vue sur les Alpes - Maison sur pilotis
Une construction de type maison passive, avec vue sur les Alpes - Maison sur pilotis © © NaturArch (Benoit GRIMAUD)
A l'intérieur de la maison, murs, sols et plafonds, sont composés de plaques de plâtre écologiques Fermacell. Dans la majeure partie de la maison, un parquet chêne en bois certifié a été posé. "Il participe notamment à une meilleure acoustique du bâtiment", nous confie l'architecte.
Les huisseries sont en double vitrage et bénéficient d'une performance Uw (1.1) faible évitant ainsi les déperditions importantes mais apportant tout de même des apports solaires, contrairement au triple vitrage qui empêche ces apports. La partie bois permet ainsi de conserver l'énergie produite par les vitres pour ensuite la restituer.
Une construction de type maison passive, avec vue sur les Alpes

Une faible consommation d'énergie pour une maison insolite

Une faible consommation d'énergie pour une maison insolite - Maison sur pilotis
Une faible consommation d'énergie pour une maison insolite - Maison sur pilotis © © NaturArch (Benoit GRIMAUD)
Une VMC double flux à très haut rendement, certifiée passive, a été installée ainsi qu'un foyer bois fermé. Ce dernier étant le seul système de chauffage du logement. La maison bénéficie également d'une très bonne étanchéité à l'air (deux fois mieux que prévu dans la RT 2012).
Une faible consommation d'énergie pour une maison insolite

Maison suspendue au-dessus du vide : une façade discrète côté rue

Maison suspendue au-dessus du vide : une façade discrète côté rue  - Maison sur pilotis
Maison suspendue au-dessus du vide : une façade discrète côté rue - Maison sur pilotis © © NaturArch (Benoit GRIMAUD)
Parce que l'architecte souhaitait que cette maison s'intègre dans son environnement, la façade côté rue est très simple. Recouverte de bardage bois, les seules ouvertures sont celles de la porte d'entrée et de deux petites fenêtres donnant sur une salle de bains et des toilettes. "Elle se fait discrète", note l'architecte, et nul ne peut imaginer la vue grandiose qui se cache derrière cette façade.
En entrant dans la maison, le visiteur se trouve en effet face aux grandes baies vitrées du décroché, suspendu au-dessus d'un trou de 15 mètres de haut, et de sa vue sur les Alpes.
Maison suspendue au-dessus du vide : une façade discrète côté rue

Maison avec vue sur les Alpes : Fiche technique

Maison avec vue sur les Alpes : Fiche technique - Maison sur pilotis
Maison avec vue sur les Alpes : Fiche technique - Maison sur pilotis © © NaturArch (Benoit GRIMAUD)
La construction de cette maison a duré six mois grâce à la préfabrication en atelier des poteaux métalliques et de l'ossature bois.

Programme

: Maison individuelle à Pelleautier (05)
Maître d'ouvrage : NC
Maître d'œuvre : Benoît Grimaud Architecte DPLG cabinet NaturArch
Surface de plancher : 132 m2
Coût total HT de l'opération : 292.784 € HT + auto-construction (finitions intérieures)
Livraison : 2016
Maison avec vue sur les Alpes : Fiche technique
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic