L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

La villa Alto, un objet architectural posé en Ardèche

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 28 novembre 2013
Comme un objet architectural non identifié, la villa Alto s'est posée en Ardèche en 1992. L'architecte Hubert Mesnier a eu carte blanche pour imaginer, pour son ami Philippe d'Aulan, la maison de ses rêves, suivant la course du soleil et offrant une vue panoramique sur les Cévennes.
Comme c'est souvent le cas pour les constructions extraordinaires, l'histoire de la villa Alto est partie d'un rêve : celui de Philippe d'Aulan, de vivre dans une maison avec vue panoramique sur la nature ardéchoise, "en étant accompagné par le soleil toute la journée", nous raconte son fils Jean d'Aulan. Il confie ce projet à son ami de longue date, l'architecte Hubert Mesnier, qui imagine alors la réalisation d'une vie, comme il la qualifie lui-même.
La suite de l'article en pages suivantes.
La villa Alto, un objet architectural posé en Ardèche

Une maison de rêve qui prend vie

Une maison de rêve qui prend vie - Villa Alto
Une maison de rêve qui prend vie - Villa Alto © Domaine du Taillé
Dans les années 70, Philippe d'Aulan et son épouse confie la réalisation des différents bâtiments du Domaine du Taillé, en Ardèche, à leur ami Hubert Mesnier. C'est donc tout naturellement que l'architecte est chargé de donner vie au rêve de Philippe d'Aulan, en 1992.
Une maison de rêve qui prend vie

Un aménagement bioclimatique des pièces

Un aménagement bioclimatique des pièces - Villa Alto
Un aménagement bioclimatique des pièces - Villa Alto © Domaine du Taillé
"Au départ, l'architecte a pensé faire pivoter la structure autour d'un mât central" nous explique Jean d'Aulan, qui est aujourd'hui à la tête du Domaine du Taillé. Il abandonne bien vite l'idée, au profit d'une vision bioclimatique de l'aménagement de la maison : "ce n'est plus le bâtiment qui tourne en fonction de la position du soleil, mais la vie qui se déplace d'une pièce à l'autre, en fonction de l'heure de la journée" décrit Jean d'Aulan.
Un aménagement bioclimatique des pièces

Chambre à l'est, salon à l'ouest

Chambre à l'est, salon à l'ouest - Villa Alto
Chambre à l'est, salon à l'ouest - Villa Alto © Domaine du Taillé
Ainsi, la chambre à coucher est placée à l'est, avec vue sur le lever du soleil, le salon et la cuisine se trouvent à l'ouest, pour profiter du coucher du soleil, et la véranda, au sud, pour mieux chauffer la maison.
Chambre à l'est, salon à l'ouest

Vue panoramique sur les Cévennes

Vue panoramique sur les Cévennes - Villa Alto
Vue panoramique sur les Cévennes - Villa Alto © Domaine du Taillé
Pour être sûr d'offrir aux habitants une vue panoramique sur les Cévennes, Hubert Mesnier a surélevé la construction de trois mètres, en posant la structure sur un fût de béton de cinq mètres de diamètre, par lequel se fait l'accès à la maison. Et pour assurer un ensoleillement permanent, l'architecte a opté pour une surprenante structure octogonale...
Vue panoramique sur les Cévennes

Une forme octogonale inédite

Une forme octogonale inédite - Villa Alto
Une forme octogonale inédite - Villa Alto © Domaine du Taillé
Elle est, plus précisément, constituée de huit demi-fermes de charpente en lamellé-collé longue portée, reliées entre elles au sommet par des pièces métalliques. Une réalisation qui aurait été impossible sans le travail extrêmement précis des Compagnons du devoir de Millau. La pointe des fermes dépasse au-delà de la maison octogonale, donnant à l'ensemble des airs de soucoupe volante...
Une forme octogonale inédite

Des baies vitrées du sol au plafond

Des baies vitrées du sol au plafond - Villa Alto
Des baies vitrées du sol au plafond - Villa Alto © Domaine du Taillé
Le mot d'ordre étant "lumière", Hubert Mesnier a cerclé la maison de grandes baies vitrées. Toutes s'ouvrent du sol au plafond, et des câbles de sécurité ont dû être installés en contrebas afin d'anticiper les éventuelles chutes ! Mais rien n'était assez fou pour donner vie au rêve de Philippe d'Aulan : vivre dans des pièces baignées de lumière, même en hiver.
Des baies vitrées du sol au plafond

Un étage pour dormir sous les étoiles

Un étage pour dormir sous les étoiles - Villa Alto
Un étage pour dormir sous les étoiles - Villa Alto © Domaine du Taillé
Aux 200 m² de l'étage principal, l'architecte a pu ajouter 80 m², accessibles par un escalier à partir du salon. "Mon père rêvait de s'endormir sous les étoiles", se souvient Jean d'Aulan. Son ami Hubert Mesnier lui a donc imaginé une chambre située sous le chapeau entièrement en verre de la maison.
Un étage pour dormir sous les étoiles

Lumière zénithale à l'étage

Lumière zénithale à l'étage - Villa Alto
Lumière zénithale à l'étage - Villa Alto © Domaine du Taillé
C'est, par ailleurs, cette structure de verre qui, grâce à la lumière zénithale, offre à l'étage une clarté impressionnante en toute saison, tout en maintenant le bureau et la chambre à l'abri des regards. "L'été, tout de même, la chaleur est importante : des stores permettent d'occulter le soleil" nous explique Jean d'Aulan.
Lumière zénithale à l'étage

A l'étage, un bureau

A l'étage, un bureau - Villa Alto
A l'étage, un bureau - Villa Alto © Domaine du Taillé
Autre vue de l'étage, où sont installés un bureau, un bowling, et une petite chambre avec deux lits jumeaux.
A l'étage, un bureau

Climatisation naturelle l'été

Climatisation naturelle l'été - Villa Alto
Climatisation naturelle l'été - Villa Alto © Domaine du Taillé
L'on pourrait imaginer que l'habitation surchauffe en été, à cause du grand nombre de baies vitrées, de l'absence d'ombre et de l'altitude. "En réalité, l'intérieur reste tempéré, grâce des bassins naturels installés au pied de la maison, qui rafraîchissent l'air, et à la facilité de créer un courant d'air en ouvrant les fenêtres" précise Jean d'Aulan.
Climatisation naturelle l'été

Chauffage par la biomasse en hiver

Chauffage par la biomasse en hiver - Villa Alto
Chauffage par la biomasse en hiver - Villa Alto © Domaine du Taillé
En hiver, à l'inverse, la grande surface vitrée pourrait entraîner de fortes déperditions thermiques. Là encore, la conception est maîtrisée : la véranda, dirigée vers le sud, apporte de la chaleur en hiver. Un système de chauffage basse température est installé aux plafonds des deux étages, en complément de l'utilisation de feux foyers.
Chauffage par la biomasse en hiver

Deux poêles traditionnels pour une chaleur douce

Deux poêles traditionnels pour une chaleur douce - Villa Alto
Deux poêles traditionnels pour une chaleur douce - Villa Alto © Domaine du Taillé
Le premier est un poêle de masse alsacien, un kachelofen, qui accueille le visiteur dès l'entrée de la maison. Le second est un poêle en acier tout en rondeurs, installé au cœur du salon. Les deux fonctionnent à l'aide de bois récupéré sur le domaine.
Deux poêles traditionnels pour une chaleur douce

Un rêve devenu réalité

Un rêve devenu réalité - Villa Alto
Un rêve devenu réalité - Villa Alto © Domaine du Taillé
Rien n'est trop beau pour réaliser un rêve insolite - et la villa Alto aura tout de même coûté un million d'euros à ses heureux propriétaires. Depuis le décès de Philippe d'Aulan, l'incroyable demeure est proposée à la location saisonnière par son fils Jean, pour "redonner vie au lieu".
Un rêve devenu réalité
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic