L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une maison qui prend de la hauteur

Par Carine Lauga
,
le 19 novembre 2012
Une maison individuelle qui s'élance sur quatre niveaux, ce n'est pas commun! Lorsqu'en plus, elle est en bois et insérée sur un terrain de seulement 8.50 mètres de large, la gageure est de mise. C'est le pari réussi de l'agence BM Architectes, auteure de la Maison Tour à Clamart. Découverte.
Voilà un peu plus d'un an que la famille M. s'est installée à Clamart (Hauts-de-Seine) dans une habitation pour le moins particulière. En quête d'une maison individuelle - notamment pour y voir grandir leurs trois enfants - le couple participe, en 2008, aux Journées Architecture à Vivre, cet événement durant lequel des propriétaires ouvrent leur maison conçue par des architectes au grand public. Il y rencontre Stéphane Béranger, architecte de l'agence BM Architecte, qui lui fait part de ses réalisations en bois et de ses solutions constructives préfabriquées. Plusieurs mois passent, quand les M. trouvent deux terrains à vendre sur la commune de Clamart, située à une quinzaine de minutes de Paris. Ils recontactent alors Stéphane Béranger, qui, après la visite du premier terrain, refuse d'aller plus loin : le projet est infaisable vu son état. Les M. le conduisent alors sur l'autre terrain qu'ils ont repéré, en bordure d'un vaste parc et en plein centre-ville. Eux-mêmes ne sont pas convaincus par cet emplacement, mais l'architecte y voit un potentiel incroyable.
Maison Tour de nuit (détail)
Maison Tour de nuit (détail) © Maison Tour de nuit (détail) - ph.Antoine Mercusot
 Contraintes de terrain et de budget
Il faut dire que le terrain en question comporte une vieille maison en meulière, coincée entre un bâtiment tout neuf qui est en train de sortir de terre et un autre bien plus ancien. Coincée, c'est bien le terme, puisque le terrain sur lequel repose la maison qui tombe en ruine, ne mesure que 8.5 m de large sur 25 m de long, soit quelque 200 m2 au total. Stéphane Béranger est emballé et parvient à convaincre le couple : le projet peut démarrer. L'architecte propose ainsi une construction en bois, ossature et panneaux fabriqués industriellement, qui présente l'avantage d'un chantier rapide et économique, avec un impact moindre sur l'environnement et des performances thermiques de qualité.
Lire la suite de l'article en pages suivantes
Une maison qui prend de la hauteur

Une conception bioclimatique

Une conception bioclimatique - Maison tour
Une conception bioclimatique - Maison tour © Antoine Mercusot
"La préfabrication s'intègre parfaitement dans des environnements urbains, surtout aux terrains très étroits", confirme le maître d'œuvre. Ainsi, la maison a pu être construite en l'espace de 12 mois au total, dont deux pour les fondations. Un record ! Et comme la maison ne pourra pas s'étendre à l'infini à l'horizontal, c'est à la verticale qu'elle prendra toute sa dimension.

La maison aux trois façades

Cette verticalité va également apporter beaucoup de lumière à l'intérieur de la maison, orientée nord-est/sud-ouest. Et c'est grâce à une troisième façade que cela sera possible. En effet, l'architecte choisit de réaliser un vide d'un mètre de large entre l'escalier monumental, qui traverse la maison de bas en haut, et les plateaux de chaque étage. Entièrement vitré, cet espace permet de faire entrer la lumière des deux côtés et d'éclairer toute la maison, mais aussi d'avoir une vue sur le parc municipal, côté rue, et une autre sur le jardin à l'arrière. Une sorte de mirador très utile pour la mère de famille qui peut ainsi surveiller ses enfants sans avoir besoin de sortir de la maison... Pièce maîtresse de la maison, l'immense escalier - fait de contrecollé pour la structure et de chêne pour les marches - a été réalisé par un charpentier et assemblé au fur et à mesure du chantier.
De conception bioclimatique, cette maison offre donc une façade "froide" et fermée côté rue, recouverte de Viroc®, un matériau composite bois/béton, de couleur blanche. Derrière ces panneaux blancs, l'on trouve les salles d'eau et de toilette et la gaine technique avec la chaudière gaz à condensation. Côté jardin, les pièces de vie - salon, chambres et terrasse - profitent de l'ensoleillement et se parent aussi de Viroc® de couleur grise. Des brise-soleil en bambou ont pris place devant les chambres, faisant office de protection solaire et préservant aussi l'intimité des occupants. "Cette maison ne reçoit pas de labellisation type BBC - le Cep est de 70/75 kWh/m2.an - mais a été conçue pour un bien-être optimal ; grâce à l'attention portée au bâti, à la présence d'une fosse de récupération des eaux de pluie venant de la toiture, à une optimisation de l'apport solaire et à la superposition des pièces de vie qui optimise le chauffage, nous obtenons une maison très agréable à vivre et qui répond à des objectifs de bon sens", nous confie l'architecte.

Fiche technique

Maître d'ouvrage : privé
Maître d'œuvre : Agence BM Architectes - Meudon
Surface habitable : 160 m2 - R+4
Calendrier : débit chantier en octobre 2010 - fin du chantier en juillet 2011
Prix : 420.000 € TTC (hors terrain), soit 2.800 € TTC (en approche globale)
Principaux matériaux et équipements :
- Panneaux et ossatures préfabriqués (OSB & ossatures 45*145)
- plancher massif BBS
- menuiserie extérieure double vitrage mixte bois alu
- revêtement de façade panneaux composites bois béton VIROC
- revêtement intérieur médium brut sans COV
- chauffage gaz à condensation
- cuve de récupération des eaux de pluie
Une conception bioclimatique

Hauteur et vide

Hauteur et vide - Maison tour
Hauteur et vide - Maison tour © Antoine Mercusot
À maison démesurée, escalier démesuré... Haute de 11 m, la maison Tour possède un escalier gigantesque de bois et d'acier, qui constitue la pièce maîtresse de l'habitation.
Hauteur et vide

Peur du vertige ?

Peur du vertige ? - Maison tour
Peur du vertige ? - Maison tour © Antoine Mercusot
Vue plongeante sur le rez-de-chaussée. Un vide d'un mètre de large a été construit pour apporter de la lumière à l'intérieur de la maison.
"Plus on monte, plus on gagne de la lumière", certifie Stéphane Béranger, architecte du projet.
Peur du vertige ?

Espace tampon - Une maison qui prend de la hauteur

Espace tampon - Maison tour
Espace tampon - Maison tour © Antoine Mercusot
Depuis le salon, on aperçoit la cage d'escalier. Cette ouverture sert à faire entrer la lumière dans la pièce de séjour.
Espace tampon - Une maison qui prend de la hauteur

Espace cuisine/salon

Espace cuisine/salon - Maison tour
Espace cuisine/salon - Maison tour © Antoine Mercusot
La cuisine et le salon occupent le rez-de-chaussée haut, qui s'ouvre sur une terrasse côté jardin.
Espace cuisine/salon

Séjour lumineux - Une maison qui prend de la hauteur

Séjour lumineux - Maison tour
Séjour lumineux - Maison tour © Antoine Mercusot
On voit bien l'état encore brut des panneaux de cloison. L'avantage du médium, c'est en effet qu'il peut être utilisé comme tel. C'est aussi pour une question de budget que les propriétaires ont choisi cette solution. Quand les finances leur permettront, ils opteront pour la couleur !
Séjour lumineux - Une maison qui prend de la hauteur

Du séjour à la cuisine

Du séjour à la cuisine - Maison tour
Du séjour à la cuisine - Maison tour © Antoine Mercusot
Remarquez les plafonds en bois brut et le plancher en bois massif...
Du séjour à la cuisine

Chambre fille - Une maison qui prend de la hauteur

Chambre fille - Maison tour
Chambre fille - Maison tour © Antoine Mercusot
La maison compte 4 chambres : deux au 1er étage, et deux autres au 2e étage. A terme, la chambre parentale se situera au rez-de-chaussée bas, dans le prolongement du garage.
Chambre fille - Une maison qui prend de la hauteur

Chambre fermée - Une maison qui prend de la hauteur

Chambre fermée - Maison tour
Chambre fermée - Maison tour © Antoine Mercusot
Les chambres bénéficient d'un volet bois monté sur rail pour occulter la lumière.
Chambre fermée - Une maison qui prend de la hauteur

Détail escalier - Une maison qui prend de la hauteur

Détail escalier - Maison tour
Détail escalier - Maison tour © Antoine Mercusot
Les marches de l'escalier sont en chêne massif.
Détail escalier - Une maison qui prend de la hauteur

Vue de nuit

Vue de nuit - Maison tour
Vue de nuit - Maison tour © Antoine Mercusot
Côté jardin, la maison ressemble davantage à une maison individuelle !
Vue de nuit

A l'origine

A l'origine - Maison tour
A l'origine - Maison tour © BM Architecte
Voici le terrain au moment de la visite du couple et de l'architecte. Il comporte une vieille maison en meulière qui est en train de s'enfoncer. A côté, un ensemble de logements collectifs était en cours de construction.
A l'origine

Début des travaux

Début des travaux - Maison tour
Début des travaux - Maison tour © BM Architecte
La dalle de béton, qui fait office de socle à la maison R+4.
Début des travaux

Structure bois - Une maison qui prend de la hauteur

Structure bois - Maison tour
Structure bois - Maison tour © BM Architecte
La préfabrication en 2D a été une solution idéale sur ce terrain très étroit. Les panneaux et l'ossature ont été apportés par camion jusqu'au chantier puis assemblés sur place.
Structure bois - Une maison qui prend de la hauteur

Montage de l'escalier

Montage de l'escalier - Maison tour
Montage de l'escalier - Maison tour © BM Architecte
L'escalier est une pièce entièrement charpentée, assemblée en même temps que le chantier évoluait.
Montage de l'escalier

Environnement - Une maison qui prend de la hauteur

Environnement - Maison tour
Environnement - Maison tour © Antoine Mercusot
Face à elle, la maison profite de la vue et de l'accès au parc Maison Blanche, situé en plein centre ville de Clamart.
Environnement - Une maison qui prend de la hauteur

Structures bois - Une maison qui prend de la hauteur

Structures bois - Maison tour
Structures bois - Maison tour © BM Architecte
Structures bois - Une maison qui prend de la hauteur

Coupe - Une maison qui prend de la hauteur

Coupe - Maison tour
Coupe - Maison tour © BM Architecte
Coupe - Une maison qui prend de la hauteur

Plan masse - Une maison qui prend de la hauteur

Plan masse - Maison tour
Plan masse - Maison tour © BM Architecte
Plan masse - Une maison qui prend de la hauteur
Nous vous recommandons

Pour sublimer leur résidence et profiter des beaux jours, des propriétaires décident de réaliser une généreuse piscine sur leur parcelle.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic