L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Des eaux usées pour chauffer un éco-quartier

Par Avec AFP
,
le 18 mars 2011
Eco-quartier nanterre
Eco-quartier nanterre © Cofely
Dès le mois de juin, ce sont 650 logements de l'éco-quartier Boule/Sainte Geneviève de Nanterre qui seront chauffés grâce à la récupération des eaux usées et à la géothermie.
C'est une première en France ! Les habitants des 650 logements de l'éco-quartier Boule/Sainte Geneviève de Nanterre - un quartier de cinq hectares environ, issu de la réhabilitation d'un ancien site industriel - bénéficieront prochainement d'un mode de chauffage original puisqu'ils profiteront d'un système de récupération des eaux usées et couplé avec de la géothermie. Les eaux usées, une fois valorisées, fourniront ainsi plus de 50% de la chaleur des foyers, à la fois pour le réseau chauffage, mais aussi pour celui d'eau chaude sanitaire.
Comment ça marche ? Cliquez sur le schéma pour zoomer.
schéma degrés bleus © Cofely
Comment ça marche ? Cliquez sur le schéma pour zoomer.
 Comment ça marche ? La pose d'échangeurs thermiques sur le réseau d'assainissement permet de récupérer la chaleur des eaux usées, dites calories qui sont ensuite acheminées par fluide caloporteur jusqu'à une pompe à chaleur. Le chantier débute ce mois-ci par la pose de l'échangeur thermique. En avril, les chaudières gaz seront installées et des tests effectués. Le réseau devrait être mis en place le 30 avril prochain, tandis que les premiers occupants des logements emmenageront quant à eux entre le 10 juin et le 2 juillet.
Le projet est évalué à 3,795 millions d'euros, financés par Cofely, filiale de GDF-Suez et Eau et Force, filiale de Lyonnaise des Eaux, qui a mis en place ce procédé de récupération des eaux usées, baptisé Degrés Bleus. "Ce dispositif est déjà utilisé pour chauffer la piscine de Levallois-Perret ou pour chauffer la mairie de Valenciennes mais c'est le premier projet destiné au logement collectif", a précisé à l'AFP lors d'une présentation vendredi, Mathieu de Kervenoael, directeur énergies nouvelles de Lyonnaise des Eaux.
A noter que la ville de Nanterre a attribué au groupement Cofely-Lyonnaise des eaux un contrat de concession de 25 ans pour construire et exploiter l'installation.
Découvrez la vidéo d'explication ci-dessous :
Des eaux usées pour chauffer un éco-quartier
Nous vous recommandons

Habilement transformé, cet ancien couvent où le charme et l'élégance des vieilles pierres se marient parfaitement au confort moderne.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic